Page 5 sur 5

Re: camion de pompier 1908

Posté : mar. 22 nov. 2016 07:02
par jacques987

Dernier message de la page précédente :

Bonsoir,

Il me semble avoir retrouvé sur ce site :
http://www.john-tom.com/html/SteamPlans2.html
les articles dont Julius de Waal s'est inspiré.

Mon anglais est plus qu'hésitant mais il me semble lire que les pompes peuvent être rendues inactives ce qui permettrait de garder toute la vapeur produite pour la marche du véhicule.
J'espérais y trouver quelque chose sur la conduite de la chauffe à l'alcool ...

Passer au gaz est certainement une bonne idée mais, si la chaudière a été construite comme sur le plan, la flamme d'un brûleur annulaire (ou d'un champignon - on aurait pu utiliser le grand modèle) aura du mal à s'exprimer.
Aussi je pense que le brûleur céramique est plus indiqué si ... la hauteur disponible le permet.

Il y a peut-être encore une autre possiblité en augmentant la démultiplication et en modifiant simplement le diamètre de la poulie de roue.

Ajouté 10 minutes 12 secondes après :
Désolé, j'ai oublié d'ajouter deux captures d'écran.

La première concerne le diamètre des tubes du chichen feed burner qui sont égaux :
Image

Le seconde est un extrait diasant qu'on peut désarmocer les pompes , enfin, il me semble :
Image

Re: camion de pompier 1908

Posté : mar. 22 nov. 2016 14:05
par Zéphyrin
Je pense que Jacques à raison, il est possible de découpler les pompes mais c'est plutôt galère comme système, if faut dévisser l'axe de la pompe de la crosse grâce à une vis moleté et mettre la courroie en mode "moteur" !
C'est un système assez nul, dommage, car le modèle fini est splendide !
je mets le texte original du magazine:
The crossheads are of gun-metal, and made in two parts, as shown in Fig. 40. These are steadied in their movements by surrounding at each end the steel supporting columns. The lower end of the piston-rod is screwed into the boss on the upper part, and the pump rod is screwed into the boss on the lower part.
To allow for disconnecting the pump rod from the engine, the top of rod is fitted with a milled collar, so that the rod may be easily unscrewed, and the pump rod drops to the bottom of the barrel. It will be advisable to have a pair of flywheels, as indicated in the general arrangement drawing.

Les crosses sont en bronze, en deux parties, comme le montre la Fig. 40. Celles-ci sont maintenues par les colonnes de support en acier. L'extrémité inférieure de la tige de piston est vissée dans le bossage sur la partie supérieure et la tige de pompe est vissée dans le bossage sur la partie inférieure.
Pour désaccoupler la pompe du moteur, le haut de sa tige de piston est équipé d'un collier moleté, de sorte que celle-ci peut être facilement dévissée, et la tige de pompe tombe au fond du canon. Il est conseillé d'avoir une paire de volant, comme indiqué dans le dessin d'ensemble.


For propelling the model, after releasing the pump rods as described, the method of gearing is as follows, and is shown by dotted lines on the longitudinal elevation on the coloured plate. At each end of the crankshaft-which, by the way, is shown at Fig. 41-is fitted fast a gearwheel about 1-3/8 in. diameter by about 1/4-in. face; these will come just within the main frames of the model.
The spur wheels will gear into another pair of wheels from the same pattern, supported by a bearing immediately below the main frames, and keyed to a small countershaft. On the opposite side of this countershaft bearing there is a small grooved pulley, which transmits power by means of a gut driving band to the larger grooved wheel attached to the large road wheels.
In the coloured designs of the model a band-brake is shown on one side; but it is thought advisable to dispense with the brake and obtain a more efficient drive by putting both the rear road wheels into gear.
When it is desired to work the pumps, the connection of the pump r o d to the engine is made by means of the milled collar, and the gut driving band is slipped from the grooved pulleys.


Pour propulser le modèle, après avoir libéré les tiges de pompe comme décrit, le schéma d'engrenage est indiqué par des lignes pointillées sur l'élévation longitudinale sur la planche en couleur. A chaque extrémité du vilebrequin, Fig. 41, est fixée une roue dentée d'environ 1-3 / 8 in. de diamètre par environ 1/4-in. d’épaisseur, qui passe juste dans le châssis du modèle.
Les roues dentées engrènent dans une autre paire du même modèle, retenue par un palier fixé juste au dessous des longerons principaux, et clavetée à un petit arbre secondaire. Sur l’autre côté opposé de ces paliers de l’arbre intermédiaire, il y a une petite poulie à gorge qui transmet la puissance au moyen d'une courroie d'entraînement en boyau à la grande poulie fixée aux grandes roues motrices.
Dans les dessins colorés du modèle, un frein à bande est montré d'un côté; mais il est conseillé de s’en passer du frein pour obtenir un entraînement plus efficace en rendant motrices les deux roues arrière.
Lorsqu'on désire faire travailler les pompes, le raccordement de la pompe au moteur s'effectue au moyen du collier moleté, et la courroie en boyau est glissée hors des poulies des roues.

Re: camion de pompier 1908

Posté : mar. 22 nov. 2016 22:06
par gégé89
:coucou:
jacques987 a écrit :Il y a peut-être encore une autre possiblité en augmentant la démultiplication

effectivement la transmission n'est pas assez demultipliée, elle n'est que de ~~1/2 :nul: j'ai reduit le Ø des poulies moteur de moitié pour obtenir 1/4 et là à l'air comprimé il roule à 2 bars , ça devrait aller mieux jump

désaccoupler les pompes ,vraiment pas facile ,ça manque d'accessibilité ,elles ne sont pas dur a entrainer ,j'ai monté un seul joint par piston et coulisse facilement.

Re: camion de pompier 1908

Posté : sam. 3 déc. 2016 16:25
par gégé89
:coucou:
voila la video jump avec un petit bonus mdr vers la fin
bon visionnage :lol:
https://www.youtube.com/watch?v=dVYeJMuNCb8

Re: camion de pompier 1908

Posté : sam. 3 déc. 2016 17:30
par minimotoriste
:coucou: Gégé
1000 000 de :bravo :bravo
Le gaz c est vraiment toptop , je sais que ça ferait moins "vintage" mais une petite radio sur la direction TOP
gégé89 a écrit :vers la fin

Surtout la fin quand il n y a plus d eau (mon épouse était a mes cotés ;-)) mdr mdr
Bonne fin d après-midi .@+++.Henry.

Re: camion de pompier 1908

Posté : sam. 3 déc. 2016 17:39
par ludique
Superbe comme d'hab... TOP
Merci gégé...

Re: camion de pompier 1908

Posté : sam. 3 déc. 2016 18:45
par le PIF 30
:D Bien l'bonsoir ;
Gégé ! trop d'la balle ton camion jump

Re: camion de pompier 1908

Posté : sam. 3 déc. 2016 18:51
par jacques987
Le TOP du TOP

Re: camion de pompier 1908

Posté : sam. 3 déc. 2016 19:21
par maximus
Bonjour,

Un grand bravo :bravo , magnifique TOP

Re: camion de pompier 1908

Posté : sam. 3 déc. 2016 19:40
par scyllias91
Bonjour,

Vraiment superbe et tellement realiste TOP
Je verrais bien moi aussi une petite RC,il en existe de vraiment tres petite taille qu il serait facile a dissimuler.

Eric

Re: camion de pompier 1908

Posté : sam. 3 déc. 2016 20:14
par paterson
SUPER !! Gégé TOP :bravo
Comme quoi, une petite vidéo permet d'apprécier le fonctionnement de l'engin et amène bcp de commentaires.

Re: camion de pompier 1908

Posté : sam. 3 déc. 2016 21:02
par Nounours67
:bravo TOP

Et quel ralenti moteur !!!
Aucun moteur à "explosion" n'en est capable d'aussi lent et régulier !

Re: camion de pompier 1908

Posté : dim. 4 déc. 2016 09:18
par mavap
Bravo Gégé
Lorsqu'on persiste on arrive toujours
Paul