loco FlashJac sur les rails

Avatar du membre

metal89
Messages : 87
Enregistré le : dim. 5 févr. 2012 14:10
Localisation : Yonne
Âge : 66

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar metal89 » lun. 13 nov. 2017 21:31

Dernier message de la page précédente :

C'est un peu contre-intuitif, mais on dit à peu près tous la même chose.
- Si une pompe volumétrique débite à l'air libre la pression de l'eau en sortie est nulle (en fait égale à la pression atmosphérique)
- Si on lui met en aval de sa sortie une vanne ou un circuit hydraulique, pour autant qu'on dispose d'une force motrice suffisante, elle va avoir le même débit mais la pression en amont de la vanne et dans le corps de pompe va augmenter. Avec une motorisation suffisante, le débit d'une pompe volumétrique est indépendant de la pression en aval de sa sortie.

http://www.azprocede.fr/Cours_GC/pompe_introduction.html

Donc dans le cas du Flash steam le moteur est en quelque sorte une vanne de restriction de débit ; la pompe va générer la pression souhaitée en produisant un débit supérieur au débit consommé par le moteur. Il suffit de prendre les ratios de démultiplication en flash steam, en général 1:5 à 1:7 et les cylindrées des pompes, pour voir qu'elles ont un débit massique très élevé.

L'explication mériterait bien sûr quelques raffinements car histoire de nous compliquer la vie on fonctionne en diphasique Eau (liquide)- vapeur (gaz) , mais on peut considérer que l'eau étant incompressible agit comme un piston liquide. Donc de mon point de vue la pompe et son réglage sont des clés prioritaires d'un bon fonctionnement. L'échangeur (serpentin) ayant une capacité d'échange limitée la plage de réglage, pour une échangeur donné, ne sera pas très large.

Dans une chaudière classique c'est la restriction de volume, eu égard à la température du fluide, qui génère la pression de service. Ce n'est pas le cas des chaudières monotube monopasse (serpentin) qui sont utilisées en flash steam, la réserve de vaporisation étant étant quasi nulle (c'est d'ailleurs ce qui est recherché).

C'est en tout cas ce que j'ai compris.

Avatar du membre

berola
Messages : 923
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar berola » lun. 13 nov. 2017 22:48

Bonsoir
je crois que nous pensons tous la même chose ......
mais peut être que nous nous trompons ? :oops:
@+
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre

le PIF 30
Messages : 1853
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 19:31
Localisation : Cévennes
Âge : 67

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar le PIF 30 » mar. 14 nov. 2017 08:31

:D Bien l'bonjour;
Je suis d'accord avec notre Ami " metal89 " Une pompe ne fournit qu'un débit, la pression que l'on constate est due : Soit à la résistance du fluide dans le circuit mais surtout aux " accessoires " que se fluide rencontre dans son déplacement ( vanne, distributeur, moteur, turbine ou vérin )
Pour exemple une pompe alimente un vérin:
A - à vide sans connexion au vérin, elle engendre un débit et pas de pression
B - avec le vérin connecté, elle fournit une pression ( due à la résistance du vérin ) avec un débit qui devient tributaire de cette pression .


J'était un ancien dépanneur de chez Poclain. Et mes cours de fluide hydraulique sont ( lion .) loin
Modifié en dernier par le PIF 30 le mer. 15 nov. 2017 08:36, modifié 1 fois.
@ + pif, au plaisir de vous lire
Le flux et le reflux me font marée (Devos)

Avatar du membre

paterson
Messages : 4116
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 23:06
Site Internet
Localisation : Tournefeuille (31)
Âge : 70
Contact :

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar paterson » mar. 14 nov. 2017 09:02

le PIF 30 a écrit ::D Bien l'bonjour;
...............
Et mes cours de fluide hydraulique sont lion .


et pourquoi pas "tigre" ? mdr
Cordiales salutations vaporistes
Roger31 (CAV 1258)
http://picasaweb.google.com/109200417126637456771" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.trainvapeur-toulouse.com" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre

berola
Messages : 923
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar berola » mar. 14 nov. 2017 09:12

le PIF 30 a écrit ::D Bien l'bonjour;
Je suis d'accord avec notre Ami " metal89 " Une pompe ne fournit qu'un débit, la pression que l'on constate est due : Soit à la résistance du fluide dans le circuit mais surtout aux " accessoires " que se fluide rencontre dans son déplacement ( vanne, distributeur, moteur, turbine ou vérin )
Pour exemple une pompe alimente un vérin:
A - à vide sans connexion au vérin, elle engendre un débit et pas de pression
B - avec le vérin connecté, elle fournit une pression ( due à la résistance du vérin ) avec un débit qui devient tributaire de cette pression .


J'était un ancien dépanneur de chez Poclain. Et mes cours de fluide hydraulique sont lion .


Bonjour
d'accord ... soit..... mais alors quel dispositif mécanique est capable de fournir une pression en sortie sans débit et surtout sans débiter sur un circuit aval ?
on écarte bien sûr les dispositifs explosifs pyrotechniques , les réservoirs sous pression soumis a la flamme ou non etc etc ..

Par analogie un générateur électrique peut faire électriquement l'inverse en fournissant des milliers de volts a ses bornes sans débiter le moindre ampère .
@+
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre

jmb
Messages : 289
Enregistré le : sam. 29 mai 2010 19:12
Localisation : Limelette
Âge : 71
Contact :

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar jmb » mar. 14 nov. 2017 10:29

Bonjour à tous,
Très intéressant de suivre ce sujet. Pour ce que je sais sur les pompes volumétriques, elles ont comme caractéristique un "point de fonctionnement" soit un couple "débit-pression" qui est dépendant de la présence de la pompe dans un circuit donné. Il y a donc des pompes qui supportent un débit nul avec la pression maximale correspondante et à l'inverse, elles auront un débit maximal lorsque la pression à la sortie sera faible. Entre ces deux extrêmes, les points intermédiaires constituent la courbe caractéristique de la pompe. Une même pompe possède plusieurs courbes de fonctionnement en relation avec sa vitesse de rotation. Donc on peut passer d'une courbe caractéristique à une autre en modifiant la vitesse de rotation, et on peut se déplacer sur une même courbe caractéristique en modifiant les conditions à l'entrée ou à la sortie. Toutefois, ne pas perdre de vue les problèmes de cavitation...
Bonne suite dans cette analyse de "flash-steam". Je vous lis avec intérêt et curiosité dans un domaine que je découvre grâce à vos échanges. Merci
Cordialement
jmb

Avatar du membre

metal89
Messages : 87
Enregistré le : dim. 5 févr. 2012 14:10
Localisation : Yonne
Âge : 66

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar metal89 » mar. 14 nov. 2017 10:44

Les pompes centrifuges ont cette particularité.
C'est Bernoulli qui en ...1740 ! a établi un théorème toujours valable qui dit que vitesse et pression sont liées. Le rotor en imprimant une vitesse au fluide produit par le même coup une pression dynamique. C'est expliqué assez clairement ici.

http://www.azprocede.fr/Cours_GC/pompe_centrifuge_principe.html

Pour en revenir au flash steam pas mal de déboires que j'ai pu lire sur divers forums proviennent pour une part de la confusion entre une pompe alimentaire et une pompe de pressurisation.
Dans le flash steam, d'après ce que j'ai compris, la pressurisation est simplement obtenue par un surdébit. Gems Suzor compétiteur français en hydroplane dans un de ses articles expliquait qu'il mettait une vanne de décharge pour régler le surdébit à une valeur convenable

Ajouté 10 minutes 26 secondes après :
Berola : Les pompes centrifuges ont cette particularité d'avoir une pression statique en sortie de volute.

Fichier joint capture d'écran d'un bout de l'article de Gems Suzor
Fichiers joints
2017-11-14_09h31_02.png

Avatar du membre

le PIF 30
Messages : 1853
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 19:31
Localisation : Cévennes
Âge : 67

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar le PIF 30 » mar. 14 nov. 2017 10:50

:D Re;
La pompe à elle seule ne fournira qu'un débit en fonction de la cylindrée et de la vitesse de rotation.
Avec un accessoire, elle montera en pression mais cette pression est fonction de la résistance qu'oppose cet accessoire .
Je ne rentrerais pas dans les considérations de perte de charge et autres pour simplifier .
Les mots compliqués ne sont pas ma tasse de thé ou café, donc je simplifie..
Ha oui le sieur Bernoulli, il ne tourmentais quand j'étais un Chio mdr
@ + pif, au plaisir de vous lire
Le flux et le reflux me font marée (Devos)

Avatar du membre

berola
Messages : 923
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar berola » mar. 14 nov. 2017 13:35

C'est Bernoulli qui en ...1740 ! a établi un théorème toujours valable qui dit que vitesse et pression sont liées.

C'est ce que j'avais appris il y a longtemps.......

Pression x Volume = constante
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre

le PIF 30
Messages : 1853
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 19:31
Localisation : Cévennes
Âge : 67

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar le PIF 30 » mer. 15 nov. 2017 08:40

:D Bien l'bonjour;
Un autre exemple:
les pompes à débite variable ; La glace qui modifies la course des pistons est pilotée par la pression du circuit.
Plus il y a de pression, moins il y a de débit par inclinaison de la glace qui limite le volume déplacer tout en gardant un même régime moteur .
@ + pif, au plaisir de vous lire
Le flux et le reflux me font marée (Devos)

Avatar du membre

Auteur du sujet
jacques987
Messages : 935
Enregistré le : dim. 30 mai 2010 09:06
Site Internet
Localisation : Polynésie française
Âge : 74
Contact :

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar jacques987 » jeu. 16 nov. 2017 06:30

Bonsoir,
Je suis avec attention la discussion mais je m'étonne qu'on ne parle pas du réservoir-tampon ou encore, plus technique, du réservoir hydrophore.
A mon avis et à cette échelle, c'est le seul accessoire qui permette d'obtenir la légère pression nécessaire et la régularité du jet envoyé dans le serpentin.
J'ai fait l'essai d'une soupape de décharge (voir un autre post) ainsi qu'un montage direct comme sur cette vidéo que je n'avais pas encore publiée :
https://www.youtube.com/watch?v=4xtqWTwtZTk

Cela fonctionne mais on n'obtient pas la même régularité de rotation du moteur, normal : la vanne fine fait obstruction et une pression s'établit mais les à-coups de la pompe sont toujours là. Peut-être qu'à une autre échelle ?

Un ajout, avec cette vidéo qui montre le tout premier essai : platine du montage qui redevient plancher et, c'est matin ensoleillé plein d'espérances, les rails ! Et ça tourne mais observez bien l'intérieur du serpentin, c'est à peine si on aperçoit le bout d'une flamme et ce, malgré l'ouverture de la vanne-gaz en grand ! Conclusion : gicleur pratiquement bouché. Après nettoyage vous avez eu droit à la vidéo en tête de ce sujet.

https://www.youtube.com/watch?v=KtvuaajXWkw

J'ai déjà construit pas mal de mini-chaudières : aucune n'aurait accepté avec ce que fournit ce brûleur et même après une chauffe prolongée de fournir et de maintenir la vapeur nécessaire à emmener cette masse.
Petite différence notable : une mini-chaudière avec un bon brûleur demande au moins 3 minutes pour atteindre les 3 bars ... Ici, il suffit d'allumer (en premier pour réchauffer l'ensemble), de vérifier si l'aiguille du mano du réservoir se bouge un peu, d'ouvrir la vanne menant au serpentin et c'est parti .

Pour terminer, une dernière vidéo qui ramène au rêve que j'évoquais : l'utilisation de la petite pompe à poussoir.
L'espoir : une fois le moteur lancé, accoupler la pompe mécanique qui prendra (prendrait ?) le relais ...

https://www.youtube.com/watch?v=xM2cs9NBHNE

La suite, un jour ... Mais il ne faut pas espérer me voir accompagné de mon épouse essayer de démarrer sur la plage un truc énorme en voulant battre des records. Et puis, il me semble que l'eau que l'on puisait était douce. L'eau du Pacifique est peu iodée mais salée.

Pour vous faire sourire : une fois pour épater l'un de mes petits-fils, j'ai construit et fait fonctionné un pop-pop dans une bassine. Il m'a demandé de le poser sur la mer ... C'est à peine s'il me parle encore de vapeur !

Avatar du membre

le PIF 30
Messages : 1853
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 19:31
Localisation : Cévennes
Âge : 67

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar le PIF 30 » jeu. 16 nov. 2017 08:28

:D Bien l'bonjour;
TOP Chouette ! les vidéos et ton ensemble vapeur ( chaudière/machine/loco ) pourrait rivalisé avec la SeNeCeFe mdr
Pour le problème de " les à-coups de la pompe sont toujours là ", seul une pompe à multi pistons pourrait l'éliminé, ou un accumulateur de pression .
@ + pif, au plaisir de vous lire
Le flux et le reflux me font marée (Devos)

Avatar du membre

Auteur du sujet
jacques987
Messages : 935
Enregistré le : dim. 30 mai 2010 09:06
Site Internet
Localisation : Polynésie française
Âge : 74
Contact :

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar jacques987 » dim. 3 déc. 2017 22:48

Bonjour,

Je ne pense pas qu'une pompe même à multi-pistons pourrait éliminer ce qui me gêne. Bof, le petit réservoir remplit son rôle.

Et voici une aventure terminée que celle de la loco FlashJac.

https://www.youtube.com/watch?v=_GCqrufbXK8


On peut se moquer du nom en songeant aux exploits réalisés par certains en Flash steam mais pour moi la « vaporisation instantanée » reste le moyen d'obtenir de la vapeur sans la construction fastidieuse d'une chaudière et de la longueur de sa mise sous pression. Presque instantanément ....

Cependant cette méthode ne permet pas de s'amuser à des changements de vitesse. Du tout ou rien !
A suivre, j'espère, avec d'autres applications.

Avatar du membre

Nounours67
Messages : 807
Enregistré le : mer. 30 déc. 2015 18:43
Localisation : 67400 Illkirch-Graffenstaden
Âge : 71

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar Nounours67 » lun. 4 déc. 2017 03:14

Hello Jacques,

te voila bien récompensé de tous tes efforts ! :bravo :bravo
Une petite impatience ruine un grand projet (Confucius)
Sept fois mesure, une fois coupe (proverbe russe)
On ne naît pas humain, on le devient (Ievgueni Evtouchenko)
La construction d'une maquette, c'est comme le vélo, quand ça n'avance pas, on tombe

Avatar du membre

le PIF 30
Messages : 1853
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 19:31
Localisation : Cévennes
Âge : 67

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar le PIF 30 » lun. 4 déc. 2017 08:25

:D Bien l'bonjour;
Merci Jacques pour cette belle aventure TOP
Et maintenant ????
@ + pif, au plaisir de vous lire
Le flux et le reflux me font marée (Devos)

Avatar du membre

maximus
Messages : 2167
Enregistré le : sam. 29 mai 2010 08:01
Localisation : 94 Chennevières sur Marne
Âge : 70

Re: loco FlashJac sur les rails

Message non lupar maximus » lun. 4 déc. 2017 10:00

Bonjour,

Bravo Jacques :bravo :bravo

Cela ma rappel mon enfance dans les iles avec ces petites loco qui tiraient les wagons de canne a sucre :)


Retourner vers « Locomotives et Trains à vapeur ou électriques modèles réduits »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité