John Ericsson et les moteurs solaires

Stirling, Air chaud, Avaleur de flammes. Manson, Ericsson ...
Avatar du membre

buk

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar buk » sam. 14 janv. 2012 10:54

Dernier message de la page précédente :

peut etre dans le livre d'augustin Mouchot...
on peu en savoir plus...???...

Avatar du membre

ludique
Messages : 3781
Enregistré le : mar. 6 juil. 2010 22:39
Localisation : Bourges
Âge : 66

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar ludique » sam. 14 janv. 2012 11:31

Zéphyrin a écrit :j'ai du mal à collecter la doc primaire, les articles originaux d'Ericsson et autres,

Si ça t'intéresse, je peux te faire suivre les deux courriels que Mr. Pascal Stouff m'avait envoyés (avec les piéces jointes)..
Tu n'as qu'à me mettre ton adresse courriel en MP..
Nullam rem ex nihilo..(Lucrèce)

Avatar du membre

Auteur du sujet
ULYSSE
Messages : 826
Enregistré le : mer. 9 juin 2010 18:40
Localisation : aisne
Âge : 70

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar ULYSSE » sam. 14 janv. 2012 15:51

Bonjour Zéphyrin ! :D Et salut à tous !
Ma modeste contribution à tes recherches sur les chaudières solaires.. quelques pistes ...Mais pour des applications vapeur !
Déjà sur Bloooo...
viewtopic.php?f=21&t=2523&p=27013&hilit=Mouchot#p27013
J'avais également mis ça sur l'ancien site...
Image
Et, concernant Pascal Stouffs...
http://sti.cnam.fr/turbomachines-moteur ... 3_2009.pdf
http://www.cder.dz/download/jith-10.pdf
S'agissant des deux petits capteurs figurant sur la gravure à laquelle tu fais référence, il s'agit d'un cuiseur solaire et d'un réfrigérateur solaire ou d'un désalinisateur d'eau de mer (voir gravure dans le dossier Pdf)
"Lorsque j'en étais encore à  les exécuter en petit, j'ai cessé d'en conclure que la chose réussirait aussi bien en grand." (Huygens)


Avatar du membre

Zéphyrin
Messages : 2345
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Âge : 71
Contact :

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar Zéphyrin » lun. 16 janv. 2012 11:31

bonjour
merci pour tous ces liens intéressants. j'ai téléchargé le livre de Mouchot, bcp de données historiques et peu de mesures nouvelles et pas trop de données utiles, sinon que la chaudière doit être en cuivre noircie, sous verre et chauffée surtout en bas par les rayons solaires. dans un des articles du groupe de P. Stouffs le rôle de la concentration (la parabole) est plutôt en opposition avec ce que j'ai lu dans Ericsson et Mouchot, je suis perplexe, ce n'est pas moi qui va résoudre la question! je vais m'en tenir à un modèle simple, historiquement ressemblant et surtout fonctionnel.
c'est quand même du boulot tout ça, je bosse dur, j'espère que les cellules grises ne vont pas me lâcher !

Avatar du membre

Auteur du sujet
ULYSSE
Messages : 826
Enregistré le : mer. 9 juin 2010 18:40
Localisation : aisne
Âge : 70

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar ULYSSE » lun. 16 janv. 2012 12:56

Bonjour Zéphyrin ! :D Un joli challenge! TOP Bravo de le relever! :bravo Nous attendons la suite avec impatience, mais tu as le temps, nous sommes encore loin du solstice d'été !
Un de mes essais (infructueux!) il y a deux ans avec un stirling de Buk et un capteur bricolé...
Image
"Lorsque j'en étais encore à  les exécuter en petit, j'ai cessé d'en conclure que la chose réussirait aussi bien en grand." (Huygens)

Avatar du membre

Papy pop-pop
Messages : 572
Enregistré le : jeu. 3 nov. 2011 18:36
Localisation : Sud Bretagne
Âge : 71

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar Papy pop-pop » lun. 16 janv. 2012 17:07

ULYSSE a écrit :Bonjour Zéphyrin ! :D Un joli challenge! TOP Bravo de le relever! :bravo Nous attendons la suite avec impatience, mais tu as le temps, nous sommes encore loin du solstice d'été !
Un de mes essais (infructueux!) il y a deux ans avec un stirling de Buk et un capteur bricolé...
[ Image ]

Je ne suis pas surpris que ton essai ait été infructueux. L'énergie solaire a le gros avantage d'être gratuite, mais la puissance par m² est faible. Compte tenu de la dimension de ta parabole (si j'en juge par la photo) tu dois pouvoir récupérer au foyer une dizaine de watts en milieu de journée en juin ou juillet en France métropolitaine en l'orientant bien vers le soleil. ça fait beaucoup de conditions pour seulement une dizaine de watts. A comparer par exemple avec une bougie de gâteau d'anniversaire: environ 35W.
2 étudiants néerlandais que j'ai suivis pendant leurs études on fait un moteur pop-pop solaire d'une puissance mécanique ridicule (quelques watts) alimenté par environ 6m² de panneaux solaires.
Quand on veut on trouve les moyens. Quand on ne veut pas on trouve un prétexte.

Avatar du membre

Malevthi
Administrateur du site
Messages : 4077
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 21:13
Localisation : Digne les Bains (04)
Âge : 54

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar Malevthi » lun. 16 janv. 2012 19:04

"Lorsque j'en étais encore à les exécuter en petit, j'ai cessé d'en conclure que la chose réussirait aussi bien en grand." (Huyghens)
Huyghens se serait donc trompé, ça marche mieux avec une grande parabole :lol:
Le vrai trésor, c'est de transmettre.

Avatar du membre

Papy pop-pop
Messages : 572
Enregistré le : jeu. 3 nov. 2011 18:36
Localisation : Sud Bretagne
Âge : 71

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar Papy pop-pop » lun. 16 janv. 2012 19:35

Malevthi a écrit :"Lorsque j'en étais encore à les exécuter en petit, j'ai cessé d'en conclure que la chose réussirait aussi bien en grand." (Huyghens)
Huyghens se serait donc trompé, ça marche mieux avec une grande parabole :lol:

Huyghens avait raison: on ne peut pas tout extrapoler. Cependant la puissance reçue par une parabole solaire est directement proportionnelle à l'aire de son entrée. Sous nos latitudes il faut compter de l'ordre de 1kW par m².
Un exemple dans un autre domaine pour donner raison à Huyghens. Quand on fait une maquette de bateau à petite échelle, pour retrouver toutes les conditions il faudrait faire naviguer cette maquette sur un liquide dont la viscosité serait aussi à l'échelle. Pas facile!!! (Idem dans l'autre sens. Le bassin des carènes fait des mesures sur une maquette flottant sur de l'eau. On ne peut donc pas extrapoler directement...mais heureusement des gens comme Froude et Bernoulli sont passés par là et moyennant des calculs savants on arrive à connaitre les performances du futur navire.)
Quand on veut on trouve les moyens. Quand on ne veut pas on trouve un prétexte.

Avatar du membre

buk

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar buk » lun. 16 janv. 2012 20:23

j'ai vu que Lavoisier, avait équipé un four solaire avec une lentille...
c'est peut etre a essayer, pour augmenter la puissance calorifique???

Avatar du membre

Papy pop-pop
Messages : 572
Enregistré le : jeu. 3 nov. 2011 18:36
Localisation : Sud Bretagne
Âge : 71

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar Papy pop-pop » mar. 17 janv. 2012 09:17

buk a écrit :j'ai vu que Lavoisier, avait équipé un four solaire avec une lentille...
c'est peut etre a essayer, pour augmenter la puissance calorifique???

Une lentille convergente a le même effet optique qu'une parabole. Chacune concentre a son foyer les rayons parallèles qu'elle reçoit. Dans les deux cas la puissance reçue et concentrée par l'instrument est celle de l'aire dudit instrument. (En général Pi*d²/4, d étant le diamètre) On ne peut pas augmenter ou multiplier cette puissance.
Quand on veut on trouve les moyens. Quand on ne veut pas on trouve un prétexte.


Avatar du membre

Papy pop-pop
Messages : 572
Enregistré le : jeu. 3 nov. 2011 18:36
Localisation : Sud Bretagne
Âge : 71

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar Papy pop-pop » mar. 17 janv. 2012 20:38

buk a écrit :on voit le four solaire...

Oui. Et on voit que la lentille est beaucoup plus grande que la parabole d'Ulysse. Faut pas mettre la main trop longtemps au foyer jump
Quand on veut on trouve les moyens. Quand on ne veut pas on trouve un prétexte.

Avatar du membre

buk

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar buk » mer. 18 janv. 2012 08:00

pas mal Ulysse ton montage...
je mettais interessé de connaitre l'équivalence de puissance d'une petite lampe à alcool pour chauffer un petit moteur stirling...(au passage Merci à JMB, qui m'avait donné ces renseignements...),mais je pense pour faire tourner un moteur stirling avec une parabole ou une lentille,faut vraiment que le moteur tourne pile "poile",pas de frottements,monté sur roulement,le refroidissement calculé en conséquence,le piston (la qualité d'une ROLEX... mdr )
bon on en voit sur internet,pas la peine Tournesole de faire le savant...!!!... jesors

Avatar du membre

Papy pop-pop
Messages : 572
Enregistré le : jeu. 3 nov. 2011 18:36
Localisation : Sud Bretagne
Âge : 71

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar Papy pop-pop » mer. 18 janv. 2012 09:29

Quelques chiffres. Un des plus grands fours solaires du monde est Français (Odeillo, Pyrénées Orientales). Il reçoit la lumière solaire sur 63 miroirs de 45m² chacun (2835m²) qui eux-mêmes la renvoient vers une simili-parabole. Il arrive à produire une puissance thermique de 1000 kW.
Par rapport à ça, les valeurs théoriques données dans un de mes posts précédents étaient optimistes. En extrapolant (1MW pour 2835m² = 3,5W/dm²) il faudrait une loupe ou une parabole de 36cm de diamètre pour produire la même puissance qu'une bougie de gâteau d'anniversaire (35W).
Quand on veut on trouve les moyens. Quand on ne veut pas on trouve un prétexte.

Avatar du membre

Auteur du sujet
ULYSSE
Messages : 826
Enregistré le : mer. 9 juin 2010 18:40
Localisation : aisne
Âge : 70

Re: John Ericsson et les moteurs solaires

Message non lupar ULYSSE » mer. 18 janv. 2012 15:58

Bonjour à tous ! :D J'avais encore cela dans mes archives pour ceux d'entre vous qui s'intéressent à l'énergie solaire !
Conférence sur l'utilisation directe et industrielle de la chaleur solaire par M Abel Pifre, 28 aout 1878. La Nature Aout 1878
http://cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?8XAE2 ... /0107/0302
"Lorsque j'en étais encore à  les exécuter en petit, j'ai cessé d'en conclure que la chose réussirait aussi bien en grand." (Huygens)


Retourner vers « Moteurs à combustion externe »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité