Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Stirling, Air chaud, Avaleur de flammes. Manson, Ericsson ...
Avatar du membre

Auteur du sujet
Titou16
Messages : 45
Enregistré le : mar. 1 juin 2010 21:19
Localisation : Charente
Âge : 42

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar Titou16 » dim. 20 mars 2016 21:00

Dernier message de la page précédente :

Kajoo, ok je t'envoie mon mail par MP.

Bon alors là, les amis, ce soir je suis très très satisfait. Enfin mon premier moteur que je n'arrive pas arrêter à la main. Alors un petit bémol tout de même, j'arrive plus à l’arrêter en serrant l'arbre moteur (qui fait Ø8 mm). Je l'arrête sans difficulté au volant. Il monte à 2200 tr/mn maintenant et autre satisfaction, quand je le lance depuis l’arrêt à chaud, il atteint 1700 tr/mn en 2 secondes. C'est de très très loin mon meilleur résultat. Quand je pense qu'il n'est même pas pressurisé et qu'il n'a pas de refroidisseur! Et il ne faiblit pas, il se stabilise aux anviron de 2000 tr/mn. Pour atteindre ce résultat, j'ai rien changé. J'ai juste mis de l'huile 3 en 1 sur les pistons.

Avatar du membre

berola
Messages : 778
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar berola » dim. 20 mars 2016 21:42

Bonsoir
L'huile 3 en 1 est bien appréciée par les pistons de Stirling .
J'ai un Stirling qui adore tourner en étant lubrifié au .......gazole !
Le problème c'est qu'il faut en mettre souvent
@+
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre

Auteur du sujet
Titou16
Messages : 45
Enregistré le : mar. 1 juin 2010 21:19
Localisation : Charente
Âge : 42

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar Titou16 » dim. 20 mars 2016 21:48

Donc d'après un rapide calcul, le moment d'inertie du volant étant de 0,00087 kg/m², la puissance serait d'environ 20W. 20W c'est pas beaucoup. Mais bon vu la marge de progression qu'il y a, notamment avec la pressurisation, ça devrait pouvoir donner quelque chose de pas mal. Et effectivement le problème de l'huile c'est qu'il faut en mettre souvent. Mais avec un carter fermé, c'est un problème qui peut facilement s'arranger.

Avatar du membre

jacky241
Messages : 731
Enregistré le : sam. 25 févr. 2012 20:54
Localisation : isere
Âge : 63

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar jacky241 » lun. 21 mars 2016 09:41

bonjour à tous,
à propos de l'utilisation de l'huile 3en1.
ce produit très efficace pour améliorer le fonctionnement de nos petites mécaniques mais attention il est extrêmement inflammable et ne jamais l'utiliser en vaporisation sur une partie très chaude , j'ai fait le test à mes dépends sur une loco en chauffe et je ne recommencerai pas .
j'ai constaté également que son efficacité réelle est très courte et qu'il faut renouveler souvent l'application ce qui n'est pas toujours possible sur un montage fermé comme un piston dans un cylindre en fonctionnement.
le graissage d'un moteur à air chaud influe considérablement sur la puissance disponible en bout d'arbre et pour ma part je n'ai pas trouvé une huile qui aurait les qualités anti friction du 3en1 et qui conserve ces propriétés plus de quelques minutes.
avez vous des idées sur le sujet?
cordialement
jacky

Avatar du membre

berola
Messages : 778
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar berola » lun. 21 mars 2016 10:19

Exactement du même avis
@+
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre

Zéphyrin
Messages : 1911
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Âge : 70

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar Zéphyrin » lun. 21 mars 2016 10:27

j'utilise de l'huile de vaseline pour la même raison, et même avec un avaleur de flamme aussi, bien plus chaud que le stirling, on voit aussitôt l'augmentation de vitesse avec l'étanchéité accrue !
mais bien sûr les huiles se volatilisent rapidement à la chaleur, et les vapeur sont inflammables, même les paraffines !
Le graphite en poudre, très salissant mais très efficace et plus durable que l'huile, mais il faut quand même en remettre régulièrement...

La solution viendra d'un segment miracle de forme et de matière encore à découvrir.
François, not quite a know-it-all
mes albums Google Picasa
https://plus.google.com/113249908069844921550/posts

Avatar du membre

berola
Messages : 778
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar berola » lun. 21 mars 2016 13:49

J'ai essayé des tas de choses , sans vraiment grand succès .
Les pistons fonte dans cylindre en bronze vont pas mal après un rodage très soigneux .
Les meilleurs pistons /cylindres sont encore les anciennes seringues en verre..
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre

gégé89
Messages : 1579
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 10:41
Localisation : yonne
Âge : 56

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar gégé89 » lun. 21 mars 2016 14:03

:coucou:
sur le piston de la pompe Hammer Denney j'ai mis de la laine à tricoter :o dans la gorge ça aide à conserver l'huile et il n'y a pas de frottement nuisible

Avatar du membre

ludique
Messages : 3713
Enregistré le : mar. 6 juil. 2010 22:39
Localisation : Bourges
Âge : 65

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar ludique » lun. 21 mars 2016 14:45

Bonjour à tous...
Pour Kurfürst et mon petit Erricson dont les pistons sont en bronze et les cylindres en acier j'utilise du pétrole; cela semble efficace...
Nullam rem ex nihilo..(Lucrèce)

Avatar du membre

jpvap54
Messages : 256
Enregistré le : ven. 24 avr. 2015 23:02
Localisation : 54110 Dombasle
Âge : 68

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar jpvap54 » lun. 21 mars 2016 19:58

Bonjour à tous !
Avez vous essayé de l'huile pour petit outillage pneumatique ????? Elle est très fluide !
La ou je travaillais, nous avions une machine à injecter de la mousse sous pression, qui durcissait en quelques minutes . Cette machine
avait une tête de mélange de deux produits , dont un était une véritable cochonnerie qui cristallisait à l'humidité de l'air ! Et toutes les
semaines, il fallait démonter les clapets avec leurs poussoirs, ressorts, presse- étoupe ext ext ! Le seul lubrifiant qui permettait le
démontage et qui résistait aux résines , c'était un lubrifiant sec au téflon, vendu en petits aérosols ! Pub gratuite: Le " Tef-dry "
Bonne soirée à tous !

Avatar du membre

Auteur du sujet
Titou16
Messages : 45
Enregistré le : mar. 1 juin 2010 21:19
Localisation : Charente
Âge : 42

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar Titou16 » lun. 21 mars 2016 21:26

C'est Andy Ross (que vous connaissez sûrement de nom) qui m'a conseiller d'utiliser la fonte, du moins pour les petits moteurs de faible puissance. Lui fait marcher ses moteurs à sec. Il utilise des pistons en fonte et des cylindres en alu anodisés. Pour les moteurs plus puissant il utilise du Rulon J. Mais bon c'est hors de prix et j'ai jamais pu m'en procurer personnellement. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, c'est du PTFE chargé au bronze.

Enfin l'utilisation de la fonte FT25 c'est vraiment le conseil qui m'a sorti de l'ornière. La fonte FT 25 contient du graphite et à donc un très bon coef de frottement. De ce fait, les pièces en contact ne se rayent pas ou très peu.
J'ai utilisé des cylindres en bronze avec des pistons en alu et ils se raillaient très vite. Après j'ai tenté la même chose mais avec des joints quadring et des segments en teflon usiné. Mais trop de frottements et pas d'étanchéité non plus. Car pour réduire au max les frottements, il faut aussi réduire au max le serrage des joints. Tant est si bien que ce n'est plus étanche non plus. Andy Ross a bien insisté sur l’extrême précision de l'ajustement du couple chemise piston. Mais après il a sûrement accès à des moyens d'usinage très très supérieurs au mien. Quand on voit ses moteurs on voit une très grosse similitude avec ceux que la NASA à construit dans les années 80 dans leur recherche sur le moteur Stirling pour automobile. Je pense qu'Andy Ross a trempé la dedans de près ou de loin, ce qui explique les performances qu'il a réussi à atteindre.

Pour ce moteur, que je prévois de préssuriser, il y aura un carter étanche. Du coup il me suffira de faire un barbotage pour que les pistons soient toujours lubrifiés. La surpression dans la zone de travail devrait empêcher que l'huile ne souille trop l’intérieur du moteur.

Avatar du membre

Kajoo78
Messages : 196
Enregistré le : sam. 24 juil. 2010 19:09
Localisation : Region parisienne
Âge : 84

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar Kajoo78 » mar. 22 mars 2016 11:56

Salut Titou

1 - Je n'ai pas reçu ton message avec ton adresse mail.
2 - Il semble que tu ai des contacts particuliers avec Andy Ross. Peux-tu donner plus de détails?

Cordialement, Kajoo

Avatar du membre

Auteur du sujet
Titou16
Messages : 45
Enregistré le : mar. 1 juin 2010 21:19
Localisation : Charente
Âge : 42

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar Titou16 » mar. 22 mars 2016 21:18

Salut Kajoo,

Je t'ai pourtant envoyé un MP. Je vais en renvoyer un.

J'ai contacté Andy Ross via une adresse mail qu'il indiquait sur son ouvrage "Making Stirling Engine". Et il m'a répondu. J'ai pas voulu abuser de sa gentillesse. Je crois qu'il est assez âgé. J'ai du lui envoyer 3 ou 4 mails. A chaque fois il m'a répondu et m'a conseillé. C'est dommage que son travail se perde (je veux parler du plan de ses moteurs). Car je ne pense pas qu'il le publiera et à ma connaissance il ne l'a pas encore fait. A part son ouvrage qui retrace son travail mais dans lequel il n'y a quelques coupe mais pas de plans cotés. Ceci dit s'il est comme moi, y a pas de plans. Je fait une maquette 3D sur un logiciel D mais je fais pas de plans de détails. Bien souvent je modifie en cours d'usinage et je remets pas à jour derrière. Mais je pense pas que ce soit son cas. J'ai bien envie de le recontacter pour voir s'il ne vendrait pas les plans des kits de moteurs qu'il vendait.

Avatar du membre

Bégé
Messages : 3498
Enregistré le : mar. 6 mars 2007 17:38
Site Internet
Localisation : Rouhling (57)
Âge : 61
Contact :

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar Bégé » mar. 22 mars 2016 21:20

Titou16 a écrit :Salut Kajoo,
Je t'ai pourtant envoyé un MP. Je vais en renvoyer un..

si le message est encore dans ta boite d'envoi c'est qu'il n'a pas été lu, et s'il est dans la boite des messages envoyés c'est qu'il a été lu :)

Avatar du membre

Auteur du sujet
Titou16
Messages : 45
Enregistré le : mar. 1 juin 2010 21:19
Localisation : Charente
Âge : 42

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar Titou16 » ven. 25 mars 2016 20:03

Voici le projet de tableau de bord pour Stirling que j'avais initié l'an dernier. J'étais arrivé à ça :

Image

J'avais laissé tomber car je n'avais pas de Stirling digne d’être instrumenté. Maintenant que c'est le cas, j'ai ressorti mes cartes Arduino et je reprends le projet. L'arduino, c'est un peu comme du légo. Des briques électroniques qu'on assemble. Des écrans, des capteurs des actionneurs, des moteurs, etc... et au cœur de tout ça, la carte arduino et les nombreux modules (appelés shields) qu'on peux y connecter pour accroître ses possibilités.

En premier plan on voit donc un ecran tactile de 2,4" qui coute 20€. Et en arrière plan on voit une carte Arduino mega 2560 à 30€(la même qu'on trouve dans de très nombreuses imprimantes 3D) surmonté d'un data logging shield à 6€ qui comporte une horloge et un lecteur enregistreur de carte SD. A noter que l'écran possède lui aussi un lecteur enregistreur de carte SD, mais j'arrive pas à le faire marcher.

Car ensuite il faut faire le programme et c'est là que les choses se compliquent. On trouve des exemples sur le net et à partir de là il faut les décortiquer pour tenter de comprendre comment ça marche et comment prendre dans chacun d'eux ce dont on a besoin pour arriver au résultat souhaité. Mais c'est loin d'être toujours simple et dans le cas du lecteur de carte SD de l'écran, j'y arrive pas. Je n'ai pas encore non plus, tenté d'exploiter la partie tactile de l'écran mais je vais bientôt m'y atteler. Dès que j'aurais réussi à afficher les données de la carte SD sur l'écran.

Et puis viennent les capteurs. Ici un capteur de pression et un (ou deux) capteur en barrage. Un qui compte les tours de vilebrequin et donne le point d'origine des mesures à chaque cycle, et un autre qui découpe le cycle (sûrement en 12 parties), afin de relever la pression tous les 30°et tracer le diagramme PV sur l'écran. Dans le même temps, les données seront mémorisées sur une carte SD pour être exploitée sur Excel.

A plus long terme, mon but et de fabriquer un gros Stirling pour générer de l’électricité. Ça fait longtemps que j'ai ce projet. Je m'achemine vers un moteur Beta tricylindre de 2300 cm3. Une telle cylindrée parce qu'il ne sera pas pressurisé. Il faut donc une grosse cylindrée pour avoir un peu de puissance avec un Stirling. Et aussi parce qu'il faut qu'il tourne lentement afin d'être silencieux et de s'affranchir des vibrations. Ça lui donnera un coté machine antique. Et 3 cylindres pour avoir du couple en permanence. Il y a toujours un cylindre qui pousse pendant que les autres sont en compression. Il sera installé sur un poêle à bois que je suis en train de modifier pour l'alimenter avec les plaquettes de bois que je produis avec mon broyeur de bois maison. Et l'alimentation en plaquette sera également géré par une carte Arduino.

[video]http://www.youtube.com/watch?v=cmSb5mFssBU[/video]

J'ai conçu ce broyeur et je l'ai réalisé l'an dernier. Il fonctionne à merveille. Il s'intègre dans le projet de chauffage et de cogénération que je poursuis depuis quelques années. Là je suis en train de fabriquer le système d'alimentation des plaquettes. J'avais prévu de le mettre en oeuvre et de le tester cet hiver pour chauffer mon atelier. J'ai pris du retard. J'avance doucement, mais j'avance quand même.
Modifié en dernier par Titou16 le ven. 25 mars 2016 23:04, modifié 1 fois.

Avatar du membre

Malevthi
Administrateur du site
Messages : 3783
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 21:13
Localisation : Digne les Bains (04)
Âge : 53

Re: Mon nouveau Stirling Alpha 38CC

Message non lupar Malevthi » ven. 25 mars 2016 22:51

Magnifique assemblage de connaissances et de savoir-faire divers pour réaliser ce projet ambitieux !
Bravo
Le vrai trésor, c'est de transmettre.


Retourner vers « Moteurs à combustion externe »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités