Restauration d'une machine oscillante

Avatar du membre
berola
Messages : 1822
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Site Internet
Localisation : Ardèche/Drôme
Contact :

Re: Restauration d'une machine oscillante

Message non lu par berola »

Visiblement tu ne sais pas braser correctement à l'étain .
Une chose primordiale à retenir c'est que la brasure doit fondre au contact de la pièce et non au contact de la flamme du chalumeau.
Je n'utilise jamais d'oxygène pour braser à l'étain , un simple aéro gaz bien utilisé suffit .
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre
Isotoxin
Messages : 53
Enregistré le : mar. 17 nov. 2020 04:54

Re: Restauration d'une machine oscillante

Message non lu par Isotoxin »

C'est ce que je réalise. Il me faut de l'entrainement.

Avatar du membre
paterson
Messages : 4793
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 23:06
Site Internet
Localisation : Tournefeuille (31)
Contact :

Re: Restauration d'une machine oscillante

Message non lu par paterson »

Zéphyrin a écrit :
mar. 23 févr. 2021 11:36
il faut chauffer les parties à souder en fonction de leur taille et de leur conductivité thermique, la grosse pièce : la chaudière, doit être chauffée bien plus que la virole de laiton, minuscule, pour que la soudure étain prenne sur les 2 pièces en même temps.
Tu as bien fait d'étamer d'abord la chaudière avant de souder la virole.
de plus, si le laiton ou le cuivre a été poli au "mirror" ou autre ou même verni (invisible !), il faut le décaper à l'alcool ou à l'acétone pour que la soudure étain "mouille" le métal.
salutous,
Je confirme, c'est exactement ce que je fais TOP
Cordiales salutations vaporistes
Roger31 (CAV 1258)
http://picasaweb.google.com/109200417126637456771" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.trainvapeur-toulouse.com" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre
scyllias91
Messages : 842
Enregistré le : jeu. 2 févr. 2012 19:25
Localisation : bagnolet

Re: Restauration d'une machine oscillante

Message non lu par scyllias91 »

Isotoxin a écrit :
mar. 23 févr. 2021 13:31


Edit,
Le bruleur je l'ai fabriqué avec de la tôle de laiton de 0,5mm et là le brasage s'est très bien passé, l'étain a littéralement coulé dans les fentes.
Hello,

Perso j'aurai jamais brasé un bruleur à l'étain! Si par malheur ça chauffe un peu trop tu vas débrasé ton bruleur, l'alcool va fuir et foutre le feu partout.

Attention avec nos bricolages on peut vite fait mettre le feu partout, beaucoup dont moi auront une anecdote a raconter avec un truc qui crame .Si ça reste une anecdote ça fait rire ou sourire :mrgreen: après passer au JT du soir parce que ça a dégénéré ... :nul:

Avatar du membre
paterson
Messages : 4793
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 23:06
Site Internet
Localisation : Tournefeuille (31)
Contact :

Re: Restauration d'une machine oscillante

Message non lu par paterson »

TOTALEMENT d'accord avec scyllias91: JAMAIS d'étain sur les bruleurs pastaper
Cordiales salutations vaporistes
Roger31 (CAV 1258)
http://picasaweb.google.com/109200417126637456771" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.trainvapeur-toulouse.com" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre
berola
Messages : 1822
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Site Internet
Localisation : Ardèche/Drôme
Contact :

Re: Restauration d'une machine oscillante

Message non lu par berola »

Ce fil me pose question sur la dangerosité de certaines réalisations :nul: :roll:
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre
Isotoxin
Messages : 53
Enregistré le : mar. 17 nov. 2020 04:54

Re: Restauration d'une machine oscillante

Message non lu par Isotoxin »

Non, y a aucun risque, je l'ai testé et il chauffe pas. Il atteint dans les 70° donc on peut même le toucher sans problème.
J'ai fabriqué quelques bruleurs au gel pour les machines Wilesco et là j'ai déjà foutu le feu :)
Je l'avais trop rempli et le gel quand ça chauffe ça prend du volume alors j'ai eu des débordements.

Avatar du membre
berola
Messages : 1822
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Site Internet
Localisation : Ardèche/Drôme
Contact :

Re: Restauration d'une machine oscillante

Message non lu par berola »

Si tu le dis !!! :siffle:
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre
Isotoxin
Messages : 53
Enregistré le : mar. 17 nov. 2020 04:54

Re: Restauration d'une machine oscillante

Message non lu par Isotoxin »

Non, je t’assure !
Je rigole pas avec la sécurité. J'étais sceptique quand j'ai fabriqué le premier mais je me suis vite rendu compte que la chaleur ne se transmet que très peu.
En plus quand je fais tourner mes machines, j'ai toujours un œil dessus.

Avatar du membre
Zéphyrin
Messages : 2813
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Restauration d'une machine oscillante

Message non lu par Zéphyrin »

ce n'est pas l'alcool liquide (ou en gel) qui brûle, mais uniquement les vapeurs d'alcool; autrement dit pour qu'il y ait combustion l'alcool doit être sous forme de vapeur.
l'alcool éthylique bout vers 78°C, une bonne partie de la chaleur dégagée par la combustion sert aussi au changement de phase liquide-vapeur de l'alcool, (chaleur latente de vaporisation) et si il y a une grande quantité d'alcool, la chaleur de l'ensemble devrait peu monter...
mais une fois atteint les 78°C, l'ensemble de l'alcool restant se vaporise et s'enflamme ce qui a de bonnes chances d'arriver avec ton brûleur "confiné" sous la chaudière...c'est un accident courant avec les jouets à vapeur, et avec un volume d'alcool de l'ordre d'une tasse à café, une serpillière mouillée à proximité suffit pour étouffer les flammes.

si le volume est plus important, un brûleur bien conçu s'impose.

Avatar du membre
Mr-Phil
Messages : 167
Enregistré le : lun. 13 févr. 2012 20:53
Localisation : 48000 Lozère

Re: Restauration d'une machine oscillante

Message non lu par Mr-Phil »

Si mes souvenirs sont bons, 1 litre d'alcool à 90% évaporé, c'est 550 litres de gaz d'alcool.

Isotoxin je suis aussi de l'avis général, braser un brûleur avec de l'étain n'est pas très prudent.

Mais tu dis que tu peux le toucher sans te brûler lors du fonctionnement, et que tu le surveilles...
Alors continue d'être prudent (tout le temps).

J'aime beaucoup ta machine TOP

Avatar du membre
berola
Messages : 1822
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Site Internet
Localisation : Ardèche/Drôme
Contact :

Re: Restauration d'une maschine oscillante

Message non lu par berola »

En modélisme vapeur l'alcool liquide et l'essence sont les combustibles les plus dangereux
L'alcool gel et le gaz le sont moins . Le plus sécuritaire reste le charbon .
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Répondre

Retourner vers « Les machines des collectionneurs »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité