Rodage moteur à vapeur

Ici on demande ou propose des services, du matériel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Nounours67
Messages : 1012
Enregistré le : mer. 30 déc. 2015 18:43
Localisation : 67400 Illkirch-Graffenstaden
Âge : 72

Rodage moteur à vapeur

Message non lupar Nounours67 » mar. 27 déc. 2016 19:24

Bonjour à toutes et à tous les vaporistes,
une question dont je n'ai pas trouvé la réponse sur BloOOo:

Comment roder un moteur à vapeur ?
J'ai vu plusieurs vidéos qui montrent 3 étapes, mais sans explication aucune.
En quoi consistent ces 3 étapes ?
Leur durée ?
Quelle viscosité d'huile employer ?
Autres conseils ?

D'avance merci.
Une petite impatience ruine un grand projet (Confucius)
Sept fois mesure, une fois coupe (proverbe russe)
On ne naît pas humain, on le devient (Ievgueni Evtouchenko)
La construction d'une maquette, c'est comme le vélo, quand ça n'avance pas, on tombe

Avatar du membre

berola
Messages : 1178
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Site Internet
Localisation : Ardèche/Drôme
Contact :

Re: Rodage moteur à vapeur

Message non lupar berola » mar. 27 déc. 2016 19:36

Bonsoir
Je n'ai jamais rodé aucun moteur vapeur de ma fabrication.
S'il est bien construit sans point dur , c'est inutile .
Autrefois on rodait les moteurs car les tolérances d'usinages n'étaient pas aussi serrées qu'actuellement .
Maintenant ne pas trop "tirer dessus" et ne pas trop monter dans les tours suffit au début .
@+
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre

rhavrane
Messages : 1506
Enregistré le : ven. 11 févr. 2011 19:00
Localisation : Saint-Mandé
Âge : 62

Re: Rodage moteur à vapeur

Message non lupar rhavrane » mar. 27 déc. 2016 20:13

Bonjour,
Pour avoir eu deux mésaventures sur deux machines neuves JMC, à titre personnel, je respecte ses préconisations, à savoir faire une première chauffe puis vérifie et colle toutes les micros vis diverses et variées avec du Loctite Freinétanche 777, suffisamment doux pourpermettre un éventuel desserrage des 6 pans creux en 0,8 mm. En effet, les premiers serrages ne peuent pas prendre en compte les premières dilatations/refroidissements.
https://www.youtube.com/watch?v=C_fucUHDaLI
Raphaël
La vapeur oui, et avec son ...
Mes vidéos: http://www.youtube.com/user/rhavrane
Mes albums: https://picasaweb.google.com/104408627118165995713

Avatar du membre

berola
Messages : 1178
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Site Internet
Localisation : Ardèche/Drôme
Contact :

Re: Rodage moteur à vapeur

Message non lupar berola » mer. 28 déc. 2016 09:44

Bonjour
J'utilise depuis bien longtemps toute la gamme des Loctites frein filets .
car les desserrages peuvent intervenir n'importe quand , surtout lorsque la machine est neuve .
Cela n'est pas la même chose que le rodage de surfaces métalliques entre elles .
@+
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre

Zéphyrin
Messages : 2345
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Âge : 71
Contact :

Re: Rodage moteur à vapeur

Message non lupar Zéphyrin » mer. 28 déc. 2016 11:46

Absolument, le rodage c'est simplement obtenir une surface de portée des pièces en frottement aussi parfaite que possible...tout au moins meilleure que celle laissée par l'usinage, ça n'a rien à voir avec des vis mal serrées qui se desserrent aux premières vibrations...

Je rode un cylindre pour un moteur à CI avec un rodoir pour cylindre, et parfois aussi le piston avec un autre rodoir, pour piston ! mais pas les deux ensemble avec un produit à roder, jamais, on peut dire adieu à l'étanchéité !
Par contre je rode ensemble soupape et siège pour avoir une étanchéité au top, car dans ce cas, c'est l'usure (très modérée !) qui crée la portée !

Or on voit souvent préconiser des "rodages au Mirror" sur les moteurs vapeur montés, avec le piston dans son cylindre, surtout ceux tout laiton, en général Mirror seul, puis mirror-huile, et enfin huile seule.
Bof, bien sûr si ce rodage se prolonge, il va augmenter les jeux, mais une simple marche sous vapeur avec huile (mais pas avec l'air comprimé = pas d'huile) fait la même chose...
ce rodage polit et efface un peu les marques d'usures dans le cylindre et sur le piston, utiles pour voir si les frottements sont réguliers ou localisés, signe d'un défaut d'alignement du moteur.

Avatar du membre

berola
Messages : 1178
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Site Internet
Localisation : Ardèche/Drôme
Contact :

Re: Rodage moteur à vapeur

Message non lupar berola » mer. 28 déc. 2016 19:36

Nous sommes d'accord Zephyrin !!! TOP TOP TOP

Je "rode" les surfaces sensibles avec un mélange de soufre et d'huile pour les cuivreux
et aussi avec de la poudre d'alumine et de l'huile pour les aciers .
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre

Auteur du sujet
Nounours67
Messages : 1012
Enregistré le : mer. 30 déc. 2015 18:43
Localisation : 67400 Illkirch-Graffenstaden
Âge : 72

Re: Rodage moteur à vapeur

Message non lupar Nounours67 » mer. 28 déc. 2016 21:23

Un grand merci à vous trois qui avez éclairé ma lanterne ! TOP
Une petite impatience ruine un grand projet (Confucius)
Sept fois mesure, une fois coupe (proverbe russe)
On ne naît pas humain, on le devient (Ievgueni Evtouchenko)
La construction d'une maquette, c'est comme le vélo, quand ça n'avance pas, on tombe


Retourner vers « Echange de compétences ou de matériel (non commercial) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité