Page 1 sur 2

Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : mar. 10 juin 2014 17:33
par geo habilis
Bonjour à tous
Redevenir apprenti à 61 ans c'est, à la fois, rigolot et stimulant, par contre il me faut trouver des maitres d'apprentissage :mrgreen: .
Sur Bloooo il y en a. On va voir si ils acceptent ce rôle (au combien gratifiant : je l'ai été)
c'était le but de mon inscription il y a....

Bon allez on respire un grand coup et on pose la première pièce satisfaisante sur la table à secousses.
04_soupape.jpg
04_soupape.jpg (105.66 Kio) Vu 6146 fois

c'est ma version du "corps "de la soupape ADAMS de Jacques modifiée en fonction des matériaux disponibles.

Hexa de 6mm filetage M3 au porte filière sur la poupée mobile.

En "auto correction" je suis pas mal sur le respect des côtes, mais pas sur l'état de surface.
J'ai lu, entre autre, le doc de Patrick Leclère sur le site de Jacques et quelques question me viennent ; mais j'aimerais votre "évaluation" avant d'aller plus loin.

Georges

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : mar. 10 juin 2014 20:50
par Papeete
Pour moi, ton état de surface est du aux jeux de ton tour, soit du chariot, soit de la poupée voir même à une hauteur d'outil mal respecté.
Mais au final pour ce petit diamètre c'est plutôt pas mal.

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : mar. 10 juin 2014 22:06
par minimotoriste
:coucou: geo habilis et tout le monde
A mon tour de mettre mon grain (de ce que vous voulez jump ) j aimerai bien voir l outil que tu as utilisé (avec le même grossissement que ta pièce) car dans ses petites dimensions il faut un outil parfaitement affûté et exactement à hauteur d axe
Bonne suite .@+++.Henry.

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : mar. 10 juin 2014 22:21
par Malevthi
Beaucoup de paramètres peuvent jouer sur l'état de surface : la position de l'outil, en hauteur ou en orientation, l'affûtage, la vitesse de coupe, d'avance, les jeux et vibrations, les porte à faux, de l'outil, de la pièce, l'utilisation ou non de contre-pointe, de lunette, etc ...
Si le diamètre n'a pas fonction particulière, un coup de toile émery fine en rouleau, de la paille de fer ou même une grattounette améliore l'effet visuel.
Si la surface a une fonction précise, il faudra vraiment trouver la cause du mauvais état de surface et y remédier.

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : mar. 10 juin 2014 23:33
par Zéphyrin
sur du laiton c'est plus difficile d'avoir une belle surface que sur l'acier ou l'alu, il faut des outils ultra coupants, neufs ou fraichement affutés...

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : mer. 11 juin 2014 08:04
par jacky241
bonjour à tous,
Georges , cette vidéo peut t'aider
https://www.youtube.com/watch?v=QMn9t4an4a0
cordialement
jacky

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : mer. 11 juin 2014 22:10
par Francis
J'ai le même état de surface quand l'outil talonne.
Essayer en le baissant un peu sous l'axe de rotation.

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : jeu. 12 juin 2014 10:33
par geo habilis
Un grand merci à tous pour l’intérêt que vous portez à cette question.
Pour Henry les deux outils utilisés pour les usinages.
006_charioter D G.jpg
006_charioter D G.jpg (203.11 Kio) Vu 5999 fois

- à gauche hss raffraichi à la pierre angles non modifiés.
- à droite carbure à 2 balles mais il passait dans la rainure et pour voir ce que ça donnait
(j'ai sortie la pièce d'une barre non sectionnée pour économiser de la matière première).

Papeete
Effectivement je me suis fait avoir par un transversal resté desserré après nettoyage.
Je l'ai repris avant finition.
j'ai recontrôlé hier : il restait un petit jeu sur le trainard, "check and double check" comme ils disent.

La broche : la stabilité de mon TAIG me parait bonne pour un tour de son gabarit.
Mais j'ai monté un mandrin 3 mors acier sur adaptateur.
Géométrie correcte, ça ne broute pas à l'usinage, pas de vibration.... Pour autant je garde ça en tête pour l'avenir
005_broche etendue.jpg
005_broche etendue.jpg (364.44 Kio) Vu 5999 fois


Papeete, Thierry, Michel
Hauteur de l'outil, je suis sur de mon coup pour la partie filetée : j'ai vérifié en surfaçant la face libre, pour l'autre côté j'ai fait gaffe mais pas de certitude.

Thierry
Contrôle des paramètres machine. Difficile sur une petite machine, je cherche un moyen pas trop coûteux pour mesurer la vitesse, j'ai collé un aimant dans la poulie côté tour et acheté un compteur de vitesse de vélo... Pas de résultat, je vais essayer de modifier le capteur.
Il y a les disque tachymétriques, Comme ceux là , mais ?

Zephirin
J' attend la réponse d' Henry mais tu me confirmes que je vais devoir apprendre à affuter mes outils (qualité, angles).
J'ai suivi les enseignements la vidéo des horlogers américains... Meule, pierre, poignet et avant bras bloqués... pas facile.
Il y a le dispositif d'affutage de Jacques Clabaux...
Objectif pédagogique majeur du prochain trimestre

Jacky
Merci pour le lien. Ce type est génial...mais ? Faire une passe de 3mm dans de l'acier à la vitesse le l'éclair sur un tour plus gros que ma twingo est une chose.
En essayant de respecter les formes des copeaux en usinant de l'acier, j'ai explosé la pointe d'un outil en deux passes : mon TAIG rentre dans la boite à gant de ma Twingo, utilise des outils de 6mm avec 700W aux fesses. Je suis plus près de l'horlogerie que de la grosse productique.

Encore merci à tous, grâce à vous j'ai ma check list avant décollage.
Bref y a du boulot, allez j'y retourne.

Georges

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : jeu. 12 juin 2014 11:36
par minimotoriste
:coucou: geo habilis et tout le monde
C est très sympa de répondre a tous TOP
Juste une observation concernant les outils (même pour les carbure a 2 balles ;-) )il ne faut pas hésiter a reprendre les angles a la meule (verte) dépouillé (impératif) attaque ..etc car a la livraison tout ses outils ne sont pas utilisable dans l état ,mais pour nos petites bidouilles rien de mieux (a mon avis )que le barreau HSS (de 4 à 8~) c est trop bien de pouvoir essayer encore et encore de nouveaux affûtages jump car ce n est pas trop dur a mettre en forme (meule blanche)
Bonne suite et bonne après-midi a tous .@+++.Henry.

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : jeu. 12 juin 2014 12:25
par geo habilis
Merci Henri

minimotoriste a écrit :)il ne faut pas hésiter à reprendre les angles .... car a la livraison tout ses outils ne sont pas utilisable dans l état.

OK je rajoute ça à la checklist

minimotoriste a écrit :) mais pour nos petites bidouilles rien de mieux que le barreau HSS (de 4 à 8~)

Effectivement cette idée me trotte dans la tête depuis quelque temps, mais ça restait à confirmer.

Concernant les angles, le plus dur pour un débutant c'est de choisir dans la foultitude que tu trouves sur le net. Je vais me baser sur le doc de Patrick Leclère.

Georges

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : jeu. 12 juin 2014 17:49
par jacky241
bonjour à tous
Georges , j'ai fait mes débuts sur un emco unimat3 et sans prétention je réussissais des pièces honorables avec un état de surface correcte .
les règles d'affutage sont les mêmes que pour un gros tour d'atelier il faut simplement adapter la profondeur de passe aux possibilités de ta machine.
il te faut raisonner en 1/10 è de mm plutôt qu'en 1mm ,c'est très frustrant mais malheureusement inévitable pour obtenir un résultat comparable au grosses machines que ce soit tours ou fraiseuses.
il faut juste acquérir la patience et c'est pas le plus facile .
bon courage
cordialement
jacky

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : jeu. 12 juin 2014 17:50
par Papeete
Bonsoir à tous,
Je trouve impressionnant le porte à faux (la distance) entre le mandrin et la poupée fixe :o , mais c'est peut être un effet d'optique avec la photo.
Il doit y avoir des vibrations dans ces conditions :roll: .
Laurent.

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : jeu. 12 juin 2014 18:46
par mavap
Papeete a écrit :Bonsoir à tous,
Je trouve impressionnant le porte à faux (la distance) entre le mandrin et la poupée fixe :o , mais c'est peut être un effet d'optique avec la photo.
Il doit y avoir des vibrations dans ces conditions :roll: .
Laurent.

Tout à fait d'accord avec toi
paul

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : jeu. 12 juin 2014 19:23
par Zéphyrin
Range ces petits outils à pastille brasée, comme dit plus haut, rien ne vaut un barreau HSS sur ce genre de petit tour, sutrout pour du laiton... cale le support de ton touret pour avoir 6-8° de dépouille, mets un meule blanche Norton, rien à voir avec les meules grises vendues avec les tourets, tu meules une dépouille sur le coté et une sur la face avant, avec un angle disons 75°, un rayon très très petit, < 1 mm, un polissage à la pierre (pas obligatoire au début, tu peux facilement ruiner le tranchant) l'outil à la bonne hauteur, et c'est tout.
Je trouve aussi que le mandrin est bien trop loin de la poupée fixe, tu ne pourras pas tourner vraiment parallèle.
J'ai fait des essais avec les disques stroboscopiques pour mesurer les vitesses, c'est très marrant mais pas très facile à bien voir, et impossible si la vitesse n'est pas régulière, il faut éclairer avec un néon, une lampe basse conso par ex, tu as 2 éclats par alternance, soit une fréquence de 100 Hz avec le courant alternatif, donc un disque avec 6 secteurs noirs paraît immobile si l’arbre tourne à 1000 rpm (ou un multiple). j'ai encore une video dans mon album.

Re: Itinéraire d'un apprenti vaporiste : état de surface

Posté : jeu. 12 juin 2014 22:24
par geo habilis
Bonsoir à tous
Jacky on est d'accord : les fondamentaux sont les mêmes sur un gros ou un petit.
Mais j'ai vraiment envie de me limiter à une ou deux formes d'outils que je sache fabriquer et entretenir.
Trop de complications tant que je n'ai pas les compétences, ce qui est mon cas aujourd'hui, et je vais dans le mur.
Merci de tes encouragements

Zéphirin, un grand merci pour ton dernier post : je le suivrai.

A tous
Par rapport à la géométrie de mon tour, quelques explications.
Le TAIG est une petite machine d'origine américaine très populaire chez les anglo saxon.
Je la trouve bourrée de qualités mais elle a un point faible, ses mandrins, plus précisément leurs mors.
photo de dessous
008_mandrin.jpg
008_mandrin.jpg (280.55 Kio) Vu 7399 fois


La broche est filetée en 3/4 16 TPI on trouve des mandrins acier aux states mais plus le budget actuellement.

J'ai donc commandé un arbre de broche à usiner (spindle blank arbors ) et je l'ai usiné avec l'outil à charioter HSS en photo plus haut et fileté en 12X1.
007_adaptateur.jpg
007_adaptateur.jpg (227.35 Kio) Vu 7399 fois


La dessus je monte un mandrin 50mm fileté en 12X1que j'avais déjà
009_mandrin 12X1.jpg
009_mandrin 12X1.jpg (161.83 Kio) Vu 7399 fois


J'ai bien transpiré mais la géométrie est très acceptable.
Çà marche pas mal pour des petits diamètres sur de petites portées : ça devrait me permettre de réaliser mes projets de moteurs simples.
Pour de longue portées ? entre pointe avec un pousse toc, en utilisant le cône de broche à 15° il y a des exemples simples sur le net US.

Et le mandrin d'origine ? Les mors en acier doux peuvent s'améliorer mais resteront fragile, je verrai ça plus tard.
La prochaine étape de mon "essai" soupape ADAMS est l'utilisation de l'equerre de fraisage.

Mais pourquoi ai-je des mandrins en 12X1 ??? parce "qu'avant" j'utilisait un Unimat Classic "up gradé" en Metal Line... Mais ça c'était avant :lol:
Amicalement
Bonne soirée à tous
Georges