Moteur mendocino 5 faces

Avatar du membre

Auteur du sujet
Segoub

Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar Segoub » sam. 12 mars 2011 23:26

Bonjour

Fabrication d'un Mendocino à 5 faces ou les tribulations d'un coin de table de cuisine.

C'est totalement par hasard, en faisant des recherchent sur internet, que j'ai découvert le moteur mendocino. Il ma tout de suite emballé et j'ai eu envie d'en faire un.

J'ai donc réfléchi et comme disent les Shadoks "pourquoi faire simple quand on peu faire compliqué ?" Donc, j'ai pas voulu faire une copie de ce qui a été déjà fait.

J'ai vu des mendicinos de 4 et 6 faces donc j'ai voulu faire avec un nombre de coté impairs. Je voulais faire avec 7 faces. Pourquoi 7 ? Tout simplement par-ce-que l'heptagone est une des figures géométriques qui ne peux pas se dessiner simplement avec règle et compas. Et j'aime pas quand ça me résiste!...

Ma première tache à été de trouver des cellules solaires. Sur l'abeille j'ai choisi des cellules polycristallines qui font 80 par 150.
Elle sont bellottes, non ?
Image

Je comptais les couper en deux dans la longueur. Mais quand je les ai eu, j'ai renoncer à les couper. Cela ce fait de couper des monocristallines, mais pour les poly. j'ai joué petit bras. J'ai eu peur d'avoir trop de rebut. Donc de 7 cotés, je suis descendu à 5 cotés et de une à deux cellules par face pour l’harmonie des proportions. Proportion qui deviennent importante puisque je me retrouve avec une longueur de plus de 300 mm et un diamètre de plus de 130 mm.

Toujours dans la philo. shadokienne, je voulais faire un moteur sans axe et creux. là, c'est pas un succès mais on verra en temps voulu.

Maintenant je devais penser à la matière utilisé pour la construction. Le choix a été dicté par les chutes de matières que je pouvais trouver dans les poubelles de l'entreprise ou je travail. c'est bien tombé, ils jetaient pas mal de GEPAX noir de 2 mm d'épaisseur. Après essais, ça se coupe et se colle bien.

J'ai commencé par tracer et couper les pentagones. Pour me faciliter le travail, je n'ai tracé qu'un pentagone de chaque dimension. Marqué profondément les cotés à découper et ils se casses relativement propres. Ensuite collé au double-face sur le morceau suivant et y a pu ka suivre le model.
Image
Image

Ensuite ils ont été évider, je voulais mon mobile creux.
Image
Image

J'espère que vous apprécier le merveilleux paysage qu'offre mon coin de table de cuisine... C'est bien parce que j'aime ma douce et tendre qu'il y a pas encore eux "d'accident" malencontreux avec le cuter. BEUUUURRKKK !!!

Découpage des 5 faces avec les trous pour les fils de branchement des cellules.
Image

Il n'est pas du-tout interdit de faire des remarques. Ils risquent de ne pas être suivi puisque le reportage hautement scientifique que je vous offre n'est pas en direct, mais elles aideront celui qui voudra me copier en mieux.

A plus
Segoub

Avatar du membre

ludique
Messages : 3769
Enregistré le : mar. 6 juil. 2010 22:39
Localisation : Bourges
Âge : 66

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar ludique » sam. 12 mars 2011 23:47

On attend la suite...Et bravo pour avoir épargné la toile cirée de Madame.. TOP
Nullam rem ex nihilo..(Lucrèce)

Avatar du membre

Bégé
Messages : 3589
Enregistré le : mar. 6 mars 2007 17:38
Site Internet
Localisation : Rouhling (57)
Âge : 62
Contact :

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar Bégé » sam. 12 mars 2011 23:58

Bravo pour cette belle entreprise,
mais dis donc avec la forme en Pentagone, ça va pas être des plus simple à équilibrer tout ça :(
en tous cas les cellules sont très jolies, tu as trouvé ça ou?

Avatar du membre

Auteur du sujet
Segoub

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar Segoub » dim. 13 mars 2011 01:30

Bonjour

Il va y avoir du sport pour équilibrer, c'est sur. :feu: Surtout que c'est du fait main, démonté, recollé.... J'ai même pas peur ! La patience devrait en venir à bout.
Pour les cellules, ce sont des "solar cell rainbow" trouvé sur l'abeille, mais... y en a plus. En cellules colorées je ne trouve plus que ça. Il sont en 6 pouces carré, autrement dit: faudra sortir la Dremell pour les couper.

Pour la toile cirée, je vais pas en rester là mais... j'attend la fin du mendocino, j'ai pas envie de le terminer sur le banc dans la cour, y fait pas assez beau ! :siffle: Non, sérieusement, j'attend la fin du moteur avant de faire changer ce truc, on sais jamais, je pourrais réellement me rater et détruire la nappe. j'aime pas voir ma femme me faire une tête de trois pieds six pouces !

A plus
Segoub

Avatar du membre

dahu-77
Messages : 53
Enregistré le : mar. 3 août 2010 16:20
Localisation : 77400
Âge : 68

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar dahu-77 » dim. 13 mars 2011 01:31

Bonjour et :bravo pour l'expérience.
Mais combien de bobinages sont prévus et comment seront-ils positionnés et câblés par rapport aux cellules ?
Nous attendons la suite avec impatience !

Avatar du membre

Bégé
Messages : 3589
Enregistré le : mar. 6 mars 2007 17:38
Site Internet
Localisation : Rouhling (57)
Âge : 62
Contact :

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar Bégé » dim. 13 mars 2011 01:32

en tous cas n'oublie pas de nous montrer l'évolution des travaux TOP

Avatar du membre

cassiope34
Messages : 62
Enregistré le : sam. 12 févr. 2011 21:19
Localisation : Montpellier
Âge : 56

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar cassiope34 » dim. 13 mars 2011 08:43

Salut Segoub, magnifique futur Mendocino Arc-En-Ciel TOP
J'ai compris :roll: tu avais besoin d'un moteur additionnel pour la Terrot de 1932 : les toutous ont pris du poids ? mdr

Euh, juste une chtite compliquée question : dit moi si je me trompe-je, mais je crois avoir lu qu'une des différences entre les cellules mono et polycristallines serait que les monocristallines ont un meilleur rendement et surtout elles fournissent un courant proportionnel à la lumière qu'elle reçoivent DÈS qu'elles en reçoivent même un petit peu. Les polycristallines par contre serait plutôt ON/OFF ! c a d que tant qu'elles ne reçoivent pas assez de lumières, ben elles ne donnent rien !!
Ne crains-tu pas que cela n'affecte le fonctionnement du Mendocino ?? même si tu as choisi un 5 cylindres pour améliorer le couple à bas régime ;) TOP jump

@+
"C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du son que des gens peuvent paraîtrent brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche."
J'essaie donc de me taire, mais j'y arrive po !!! ;-)

Avatar du membre

Auteur du sujet
Segoub

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar Segoub » dim. 13 mars 2011 16:45

bonjour

Cassiope34, t'es qu'un odieux vilain !!! gron
Bon, d'accord, c'est un 350 cc qui ne fait même pas 10 CV ; d'accord, je me fait doubler par des scooters ; d'accord, je suis mal si j'ai le vent de face dans une côte ; d'accord, je me balade toujours avec mes 10 kg d'outils dans la remorque ; d'accord ; d'accord.... mais t'imagines pas comme je me régale dans les petites routes perdues au milieu des bois de ma Sologne, a regarder la nature au rythme de ces pout-pout et clic-clic ....

Heu... quoi que tu me dis sur le ON-OFF des cellules ?
J'ai regarder encore sur internet pour voir si j'ai pas raté et fait une bourde et voila ce qui en ressort :
J'ai lu qu'il y a principalement trois types de cellule :monocristallin, polycristallin et amorphe.

Monocristallin : directement issus du cristal originel. Ils ont les meilleurs rendements et une durée de vie largement supérieur à 30 ans.
Polycristallin : Fabriqué avec les chutes de la fabrication des monocristallins. durée de vie pratiquement aussi longue que les mono. Rendement moins bon, mais moins chère aussi. comportement similaire aux monocristallins.
Amorphe : Toujours obtenu à partir des chutes de monocristallin, ces dépôts, en plusieurs couches, sont extrêmement fins et déposés sur une feuille de verre. Les rendements sont faibles, dans les trois fois moins qu'un mono. et leurs durées de vie est environ moitié moins longues et se dégrade facilement dans le temps. Contrairement aux deux précédents, ils sont capables de très faibles débits. Attention, à l'ombre la puissance fournie est extrêmement faible! Il ne faut pas rêver. Un module amorphe à l'ombre commence à débiter un très faible courant, alors qu'un mono ou un polycristallin ne débiteront pas encore! Ceci dit, dès que la lumière augmente les mono ou poly, ont un meilleur rendement! T'es souvenir de ON-OFF doit venir du comportement des amorphes par apport aux mono. et poly.

Suite du feuilleton tout à l'heure...
Segoub

Avatar du membre

cassiope34
Messages : 62
Enregistré le : sam. 12 févr. 2011 21:19
Localisation : Montpellier
Âge : 56

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar cassiope34 » dim. 13 mars 2011 17:29

c'est sûr qu'avec mon 650 Transalp j'ai pas ces soucis de factotum mais j'ai malheureusement pas les touc-touc et les clic-clic TOP :lol:

Les amorphes semble juste meilleur à très faible lumière, mais c'est bien là leur seul avantage !
Effectivement les poly semblent simplement 30% moins efficaces que les mono, mais vu que tu as ajouté un cinquième cylindre ... TOP

J'ai hâte :bravo

Bonne route.
"C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du son que des gens peuvent paraîtrent brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche."
J'essaie donc de me taire, mais j'y arrive po !!! ;-)

Avatar du membre

Auteur du sujet
Segoub

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar Segoub » dim. 13 mars 2011 18:26

Bonjour

Voici la suite des expériences transcendantes de mon coin de table de cuisine. (la pauvre...)

La sustentation magnétique ma poser pas mal de chauffe pour mes neurones.
Pour les aimants, quelques un viennent de "supermagnet.de" mais pour la plupart, ça été l'occasion fournie par de faible enchère sur l'abeille. Je pensais avoir pris un peut n'importe quoi mais en fin de compte, ils sont tous été utile dans mes divers essais.
Puisque je ne voulais pas d'axe et avoir un mobile creux, je me suis mis à fabriquer deux anneaux formé par des aimants de 25x10x5 collés entre eux avec de l'époxy. Le moule a été trouvé en furetant dans les rayons du magasin de bricolage mon pied à coulisse à la main.
Pour pouvoir démouler sans exploser le moule, j'ai rien trouvé de mieux que de garnir les surfaces de scotch transparent et brillant là ou il y a contact avec la colle.

Les premiers anneaux:
C'est difficile de faire tenir les aimant tous ensembles quand ils se repoussent tous. J'en ai vu plusieurs partir comme des fusées et s'écraser de l'autre coté de la cuisine !
Image
Image
Ces anneaux ce sont révélés très fragile. L'époxy colle pas bien sur les revêtements de surface des aimants et a bien du mal à maintenir les aimants entre eux. Fallait pas grand chose pour les voir s'exploser en 2 ou 3 morceaux. Après il y avait du sport pour les recoller...
J'ai appris ensuite sur le net que le fait qu'ils soit très proche les un des autres en répulsion provoquaient leur désaimantation. Bon.... J'abandonne cette première version d'anneaux et démonte, nettoie les aimants

La deuxième version a ces aimants espacé de 8 mm chaqu'un. c'est déjà plus facile à construire.
Image
Image

Ensuite ils sont encastrés et collés dans leurs pentagones.
Image
Z'avez vu ? Le plateau qui me sert pour les travaux sales est aussi mimi que la nappe !

Et maintenant ? Ben ,je vais préparer la suite, la partie électrique pour faire plaisir à dahu-77

A plus
Segoub

-- Dim 13 Mar 2011 22:06 -- [edit automatique] ce message a été fusionné automatiquement avec le précédent [/edit]

Bonjour

Maintenant, nous allons nous intéresser à la conduction atomique pour la production et le transport des électrons.

Sur les moteurs mendocino que j'ai vu, ils ont souvent le fil tout autour. Je trouve que cela étale beaucoup le champ magnétique au lieu de le concentrer au niveau de l'aimant central. C'est lourd aussi, il y a une grosse longueur de fil. Ensuite, avoir deux cellules opposé pour un bobinage est intéressant dans son principe mais peux utile. D'après moi, il est plus efficace et plus léger de faire une bobine par cellule. J'ai donc décidé de mettre une bobine par face et de la placer dans la pointe opposée à la cellule. D'être compact, léger et installé au milieu du rotor.

J'hésite à le dire pour ne pas me faire assassiné, mais j'ai détruit deux moteurs pas à pas qui ne me servait à rien. D’ailleurs, j'en ai quelques autres qui dorme pour l'instant. Je les ai récupérer dans les poubelles de ma boite. Voici des photos :
Image
Image
Si quelqu'un en a réellement besoin, pas seulement envi d'en avoir pour une éventuelle utilisation futur, je peux en donner.

Donc j'ai démonter les moteurs pour récupérer les noyaux et les protections.
Image

De combien doit être la résistance (ohm) de mes bobines pour avoir le meilleur rendement ? Les cellules sont données pour 0,5V et 1,55A. Les 1,55A doivent être un peut optimiste, donc pour deux cellules, je part pour un courant maxi de 1V 1,4A. Les ohm = volt divisé par ampère. Donc 1 / 1.4 = 0.71 ohm. C'est pas beaucoup. J'ai sortie ma bobine de fil réservé pour le bobinage d'une dynamo qui n'est pas encore faite, du environ 0,5 mm de diamètre, et après quelques mesures et calculs, je dois enrouler une centaine de spires pour chaque électroaimant.
Image
Une fois fait, j'ai noyé les bobines avec une colle transparente universelle pour tenir le tout.

J'étais contant de moi mais une des nuits suivantes en m'endormant, je me suis traité d'idiot. Je ne peux pas garder les noyaux ferreux, ils vont interagir avec les aimants et le moteur ne pourra pas tourner librement. J'ai donc viré les noyaux, une chance que je pouvais le faire sans devoir tout recommencer.
Image

Voila pour ce soir, La prochaine fois, on attaque la construction du rotor.
Maintenant, je ne vais pas empêcher ces messieurs de prendre leurs verveines, leurs comprimés et d'aller se coucher....

A plus
Segoub

Avatar du membre

JPierre62
Messages : 415
Enregistré le : mer. 14 juil. 2010 20:05
Localisation : Calonne-Ricouart - 62
Âge : 66

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar JPierre62 » lun. 14 mars 2011 17:12

TOP Segoub
je sais pas ce que ca va donner .... mais je suis ton post !

Bonne continuation .

J'en ai commencé un à 6 faces sur un diam de 150 mm sur roulement , mais il est resté en vrac par manque de temps !

J.P
Amicalement
J.Pierre
Mon atelier:
viewtopic.php?f=66&t=2444

Avatar du membre

Auteur du sujet
Segoub

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar Segoub » lun. 14 mars 2011 22:00

Bonjour

Tu ne c'est pas ce que cela va donner ? Et bien un truc qui marche pas pour l'instant. Je fait exprès de tout mettre, même mes erreurs de raisonnement et essais ratés pour que cela aide d'autre à ne pas faire les mêmes erreurs. mais au bout du compte, je compte bien fermement avoir un moteur qui tourne bien et je dirai même "très" bien.

Tu as attaqué un gros 6 cylindre pour reprendre les expressions de cassiope34. On aime les gros calibre sur Blooo !
Par contre pour le choix de roulements.... j'ai un peut peur. Par exemple, mes bobine sous 1 V donne un champ magnétique que je sens quand je passe un tournevis à proximité, mais c'est juste pour tenir une trombone. C'est suffisant pour une sustentation magnétique mais j'ai des doutes pour les roulements. Bon, quand j'aurai terminer le mien, on aura surement assez de recul pour savoir si c'est jouable.

Maintenant on passe à l'emboitagement et collagement du rotor.
J'ai utilisé de la colle cyano pour l'assemblage. Dans les essais, j'avais pris une cyano trop rigide une fois sèche et quand je tordais les plastiques, elle se fendait et cassait, incapable de suivre le mouvement. J'utilise la "super glue 3" en gel, elle suis les déformations sans craquer.

Voici une partie des pièces :
Image

Pendant l'assemblage :
Image
Image
Image

Fini, mais sans ces cotés :
Image

Là nous voyons des bobines. Les fils passent dans des trous pratiqué dans les deux cloisons du centre.
Image
On peut remarquer aussi les traces blanches des vapeurs d'acides laissé par la colle, ça fait pas bien beau.
Ne vous jetez pas sur votre bout de table de cuisine pour faire pareil !!! ça ne marche pas monté de cette façon.

Ici, il y a eu un peut de sport. j'ai pris toutes une série de photo en manipulant l'appareil avec un stylo dans la bouche. Les mains occupées à tenir les aimants du socle pour déterminer les meilleurs position et écartements. ensuite, y a pu ka imprimer la bonne image pour avoir l'angle qui va bien.
Image

Voila pour l'instant, suite plus tard !

A plus
Segoub

Avatar du membre

Bégé
Messages : 3589
Enregistré le : mar. 6 mars 2007 17:38
Site Internet
Localisation : Rouhling (57)
Âge : 62
Contact :

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar Bégé » lun. 14 mars 2011 22:56

il me semble bien que tous les appareils photo numériques ont un retardateur TOP voir sur l'image
retard.jpg
retard.jpg (4.44 Kio) Vu 4419 fois

Avatar du membre

Auteur du sujet
Segoub

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar Segoub » lun. 14 mars 2011 23:11

Un retardateur :? :oops: :roll: Heu.... la commande est devant mon nez en plus et je n'y ai pas du-tout pensé... C'est grave docteur ? :thongue:

Bon, j'ai un peut de temps, je continue :
Construction du premier socle ou comment faire un truc nul en se trompant dans les matériaux.
Ben oui, je collectionne pas mal d'erreurs dans la fabrication de ce moteur.

Le socle était composé de trois morceaux d'ardoise. Pourquoi de l'ardoise ? Tout simplement parce que j'avais que ça sous la main.
J'ai collé dessus des morceaux de cornière en alu. de 10x13x10. Les aimants que je met sur le socle font 10 mm d'épaisseur. De cette façon, je peux bouger latéralement les aimant sans soucies.
Des chutes d'alu. et de plastiques me servent de gabari.
Image
Image
Image
Image

Ici on voit des dégâts qu'ont put me causer les diverses manipulations. Les aimants parfois m'échappaient et allaient ventre à terre sur leurs potes d'a coté. Cela mataient, cassaient, décollaient.... tout les soir je faisait quelques essais vite interrompu par de la casse. Je recollais donc pour continuer le lendemain.... et ainsi de suite. Bien sur, il y en avait un qui râlait généreusement à chaque fois.
Image
L'ardoise a été une bien mauvaise idée. c'est fragile et la colle a bien du mal a tenir dessus.

Pour les essais, j'avais collé sur le rotor des tiges d'acier sur lequel était posé un aimant et une bille d'acier.
Image
Là aussi c'était une mauvaise idée.

Mais on verra tout ça dans deux jours avec enfin la partie des premiers essais... ou plutôt premiers déverminages.

A plus
Segoub

-- Mer 16 Mar 2011 23:43 -- [edit automatique] ce message a été fusionné automatiquement avec le précédent [/edit]

Bonjour

Aujourd'hui avec tout les malheurs qui frappe le japon, j'ai pas envie de rigoler ni vraiment d'avancer dans ces aventures de bout de table de cuisine bien ridicule comparé au drame qui se déroule là-bas. Mais, bon j'ai commencé et la vie continue.

J'ai mis les aimants sur le socle, je les ai réglé au mieux pour que le rotor soit en équilibre, non spécialement en appuis sur un coté. c'est pour limiter les perte par frottement au maximum que j'ai choisi de faire ainsi. Les décisions peuvent aussi paraître être prise rapidement sans grande réflexions ni recherche mais les essais ne duraient pas longtemps à chaque fois. Je cassais vite quelque chose sur le socle, cela écourtait vite les recherches.

Donc j'ai mis le rotor mais il a mal tournée, il y avait de gros point dure. Je me suis dit que les tiges d'acier pour avoir le centre mettaient le souk. donc je les ai enlevé et mis les cotés plus une petite bande de plastique avec un aimant et une petite bille dessus pour le centrage latéral et ne pas avoir de perturbation du champ magnétique. Essais, mais cela ne marche pas mieux. Il apparaît clairement que la structure pentagonale en plastique perturbe le champ magnétique des anneaux.
Image
Image
Image
Le champ magnétique a une forme de pentagone non rond. J'ai collé des aimants supplémentaires sur le socle entre les gros. J'arrive à un petit mieux mais c'est pas suffisant. Impossible de faire un quelconque équilibrage statique et à faible vitesse, les "pointe magnétiques" du rotor tape littéralement sur les aimants du socle et provoque un balancement radial important.

J'ai donc fait dans un second temps des troues pour libérer le champ magnétique des anneaux. Malheureusement ce n'est guère concluant. Pour un moteur mendocino, les aimants du rotor ne peuvent pas être encastrés dans la structure ou alors, il faut qu'elle soit cylindrique pour que son influence soit identique tout autour des aimants anneaux.
Image
Image
Image
Image
Image

Les choses sont claire, je doit abandonner l'idée et mettre les anneaux en extérieur....
Suite plus tard

Segoub

-- Ven 18 Mar 2011 22:37 -- [edit automatique] ce message a été fusionné automatiquement avec le précédent [/edit]

Bonjour

Suite de mes aventures de coin de table :

Puisque l'anneaux ne peux pas être encastré dans la structure, j'ai décidé de faire des essais avec les anneaux en extérieur. J'ai donc démonté les cotés du rotor, refais d'autre pentagone et acheté deux manchettes de 100
Image
Image
J'ai remonté mais la structure du rotor en a pris un coup, ça fait déjà moins propre....

Le socle a été cassé et les parties collé sur une grande feuille de papier pour qu'ils reste à peux près à leurs places. Les anneaux on été protégé par de ruban edhésif.
Image
Image
Au test, cela ne vas pas non plus. On sent nettement la résistance et le passage de chaque aimant composant les anneaux. toute tentative d'équilibrage ressemble à pas grand chose. Ensuite la force et la position précise des pôles sur les aimants des anneaux sont un peut inégal ce qui fait que la tenue longitudinal n'est pas constante.

J'ai fait l'essai de couper le reste des manchettes, de différente façon pour voir et de les mettre sur les anneaux pour lisser le champ magnétique.
Image
Image
Image
L'essai a été non concluant. D'accord, je sens un petit peut moins le passage de chaque aimant mais surtout la stabilité longitudinal est devenu lamentable.

Bon, j'ai compris, j'ai exploser les deux anneaux, c'est vraiment pas une bonne idée.
Image

Utiliser de grand anneaux est surement possible mais il faut des anneaux d'une seule pièce. Ils existent mais leurs prix est énorme, en acheter deux équivaux à cinq pleins de gasoil... Je vais voir pour une autre solution. J'ai fouillé dans mon lot d'aimant et je vais aller vers du plus classique, avec un axe comme tout le monde.

A plus
Segoub

Avatar du membre

cassiope34
Messages : 62
Enregistré le : sam. 12 févr. 2011 21:19
Localisation : Montpellier
Âge : 56

Re: Moteur mendocino 5 faces

Message non lupar cassiope34 » sam. 19 mars 2011 12:58

Ton talent didactique impressionnant n'a d'égal que ta tenacité à tester tout ce que ton imagination te dicte, ajouté d'une grande humilité devant cette satanée adversité qui te pousse à la conclusion d'adopter LA solution qui a fait ses preuves, m'incline à penser que tu pourrait m'expliquer le cycle cosmologique de la reproduction des libellules de Tasmanie et je comprendrai TOUT... :bravo :bravo
TOUT ce que nous connaissons aujourd'hui, à quelque niveau que ce soit, nous le devons à des hommes comme toi qui imaginent, testent, avancent (ou pas !), et expliquent... vraiment BRAVO ! :bravo

Admirativement
Gilles.

@+
"C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du son que des gens peuvent paraîtrent brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche."
J'essaie donc de me taire, mais j'y arrive po !!! ;-)


Retourner vers « Moteurs électriques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité