Mise en pression d'une chaudière

Avatar du membre

Auteur du sujet
patoche31
Messages : 29
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 14:46
Localisation : TOULOUSE
Âge : 38

Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar patoche31 » mar. 26 oct. 2010 14:36

Bonjour,
j'ai lu qu'il est nécessaire de faire un essai de mise en pression de toute chaudière à 3 fois sa pression de travail.
Est-il possible de gonfler une telle chaudière (sous l'eau) avec une pompe à vélo équipée d'un manomètre pour simuler la pression exercée par la vapeur ?
Merci et à plus tard
A ciao
Patoche

Avatar du membre

paterson
Messages : 3766
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 23:06
Site Internet
Localisation : Tournefeuille (31)
Âge : 70
Contact :

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar paterson » mar. 26 oct. 2010 17:38

salut Patoche31;
Au moins 2 fois, c'est suffisant. Mais c'est mieux une épreuve hydraulique.
Ce que je fais:
1 - une petite mise en pression (> 500gr) au compresseur ou pompe à vélo. La chaud est plongée dans un seu d'eau.
Cette manip permet de détecter les "grosses" fuites.
2 - ensuite, il faut faire l'épreuve hydraulique; la chaud est remplie d'eau SANS BULLE D'AIR dans TOUT le circuit.
Il faut être prudent en manipulant la pompe car la montée en pression est TRES RAPIDE, et peut atteindre 30 à 40kg/cm², voire plus.
Il y aussi un risque de déformation des fonds.

Voici un schéma de cette manip:
Image
Modifié en dernier par paterson le mar. 26 oct. 2010 17:38, modifié 1 fois.
Cordiales salutations vaporistes
Roger31 (CAV 1258)
http://picasaweb.google.com/109200417126637456771" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.trainvapeur-toulouse.com" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre

buk

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar buk » mar. 26 oct. 2010 18:10

passer l'epreuve...!!!!...ca c'est un challenge.......
un croquis bien clair........
Modifié en dernier par buk le mar. 26 oct. 2010 18:10, modifié 1 fois.

Avatar du membre

Trompi
Messages : 928
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 22:44
Localisation : Ecrammeville
Âge : 77

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar Trompi » mar. 26 oct. 2010 18:54

Il est moins risqué de faire un test sous pression hydraulique. L'eau n'étant pas compressible, la pression tombe à la moindre fuite, a condition bien sur qu'il n'y ait pas du tout d'air.
L'air comprimé c'est une autre histoire.
Rien ne sert de chauffer si ça veut pas tourner

Avatar du membre

Auteur du sujet
patoche31
Messages : 29
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 14:46
Localisation : TOULOUSE
Âge : 38

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar patoche31 » mer. 27 oct. 2010 08:02

Merci pour vos conseils.
Je suis en train de récupérer tout ce dont je vais avoir besoin pour monter ma première chaudière sachant que j'ai déjà confié quelques pièces composant un petit moteur oscillant mono-cylindre à un atelier de méca où je travaille.
La suite plus tard.
A bientôt
A ciao
Patoche

Avatar du membre

le PIF 30
Messages : 1615
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 19:31
Localisation : Cévennes
Âge : 67

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar le PIF 30 » sam. 23 août 2014 17:53

:D Bonjour à vous ;

Pour faire ma pompe d'épreuve, je recherche 2 billes inox de 4 mm ;-)
Une adresse ? un Conseil ? Merci de vos réponses :)
@ + pif, au plaisir de vous lire
Le flux et le reflux me font marée (Devos)

Avatar du membre

jacques987
Messages : 874
Enregistré le : dim. 30 mai 2010 09:06
Site Internet
Localisation : Polynésie française
Âge : 74
Contact :

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar jacques987 » sam. 23 août 2014 18:21

Bonjour,
L'OCTANT entre autres (vente par sachet de 5 billes).

Avatar du membre

Zéphyrin
Messages : 1840
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Âge : 70

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar Zéphyrin » dim. 24 août 2014 09:33

Une épreuve hydraulique comme décrite plus haut par Roger, c'est le plus sûr et le plus simple.
Il n'y a pas d'échappatoire.
il faut aussi laisser sous pression qq heures, pour ça, il faut des bouchons, des raccords et une pompe bien étanches...c'est pas si facile et très instructif !
Il y aussi un risque de déformation des fonds.

et même un gros risque!

avec mes petites chaudières,(dia 40 à 56 mm, et 1mm à 1.5mm d'épaisseur des fonds), il y a toujours une petite déformation au delà de 6 bars, que j'évite de dépasser, mais la chaudière tient bon, plus de 12 heures sans perte de pression, c'est le but du test !
François, not quite a know-it-all
mes albums Google Picasa
https://plus.google.com/113249908069844921550/posts

Avatar du membre

le PIF 30
Messages : 1615
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 19:31
Localisation : Cévennes
Âge : 67

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar le PIF 30 » dim. 24 août 2014 11:49

:D Bonjour à vous;
Oui Zéphyrin, le pif en a bien conscience !
Mon essai pour l'instant ne se porte que sur le tube bouilleur .
Tube cuivre de 32 mm avec 9 tubes de 6x8 en hélice .
Les fonts d' essai, des viroles de laiton au diamètre intérieur et de 10/20 mm de long soudées à l'Argent.
La pression d'essai souhaitée sera de 10 bars pendant 12 heures
Donc il me faudra une bonne pompe ! Et la confection de celle-ci me formera à un usinage plus précis ( :aie: car pour le moment :nul: )
Je ne mais ma Kindon que sur l'étagère pour le moment, car elle ne rentre pas dans SABINO le Goliath :aie:

Une autre question sur les chaudière,.
- Mon corps de chaudière est du cuivre ( 85 x 100 ) je n'ais que du laiton de 1,5 mm pour faire les fonds! Bon ou pas ?
@ + pif, au plaisir de vous lire
Le flux et le reflux me font marée (Devos)

Avatar du membre

Zéphyrin
Messages : 1840
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Âge : 70

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar Zéphyrin » dim. 24 août 2014 22:51

avec ton tube foyer de 32, qui je suppose est excentré sur les fonds, il faudra rajouter 3 tirants entre les 2 fonds pour éviter le gonflement lors des tests...
François, not quite a know-it-all
mes albums Google Picasa
https://plus.google.com/113249908069844921550/posts

Avatar du membre

Malevthi
Administrateur du site
Messages : 3749
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 21:13
Localisation : Digne les Bains (04)
Âge : 53

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar Malevthi » dim. 24 août 2014 23:10

Celle-ci était monté par erreur à 25bars. C'est tout le corps qui a gonflé !
Image postée, réduite en taille. Si aucune image n'est visible le serveur est mort ou non liable à distance
Cliquez pour agrandir
Le vrai trésor, c'est de transmettre.

Avatar du membre

le PIF 30
Messages : 1615
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 19:31
Localisation : Cévennes
Âge : 67

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar le PIF 30 » lun. 25 août 2014 07:19

:D Bonjour à vous ;

Oui pour les deux tirants, déjà prévus .

:aie: Il est gonflé le Chef ! Oups jesors
@ + pif, au plaisir de vous lire
Le flux et le reflux me font marée (Devos)

Avatar du membre

Zéphyrin
Messages : 1840
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Âge : 70

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar Zéphyrin » lun. 25 août 2014 10:48

Thierry, 300 bars, je vois que ton manomètre te laissait encore de la marge...
PIF : C'est pas 2, mais 3 tirants que je te suggère ! (sauf bien sûr s'il y a des tubes qui traversent la chaudières et qui jouent le rôle de tirant) , bien répartis sur la surface du fond, avec le tube brûleur.
et même ça va gonfler sûrement un peu... 10 bars c'est beaucoup pour 1.5 mm d'épaisseur.
le laiton et le cuivre recuit par la brasure sont vraiment très mous.
sur ces chaudières (dia 52, fond 1.5 mm, sans tirant) testées à 7 bars, les viroles du niveaux d'eau ont perdu leur parallélisme après le test, mais ça reste facile à corriger.
Normalement je me limite à 6 bars, mes machines tournent à 0.5 à 1.5 bar, 2 bar et je suis en survitesse...
je ne comprends pas pourquoi il faut 5 bars pour faire avancer un petit bateau !

IMG_6414_r.jpg
IMG_6414_r.jpg (93 Kio) Vu 2439 fois


IMG_6420_r.jpg
IMG_6420_r.jpg (106.68 Kio) Vu 2439 fois
François, not quite a know-it-all
mes albums Google Picasa
https://plus.google.com/113249908069844921550/posts

Avatar du membre

paterson
Messages : 3766
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 23:06
Site Internet
Localisation : Tournefeuille (31)
Âge : 70
Contact :

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar paterson » lun. 25 août 2014 12:20

Au sujet des tests de chaudières, petites ou (très) grosses, il ne faut JAMAIS dépasser la limite d'élasticité du métal :nul: . Si c'est le cas, il y a une modification de la structure du métal qui peut amener des criques, donc des fuites, voire la rupture :o .
Lors de mes discussions sur le sujet avec le controleur APAVE qui bossait avec nous sur la loc 141R, il a été "horrifié" quand je lui ai dit que les fonds se bombaient légèrement qques fois. Ses explications furent sans appel: il ne faut jamais dépasser la limite d'élasticité du métal, quelqu'il soit.
Dans le cas de la loc, PU = 15,5bar, PE= x1,5 PU, donc ~24bar.
Pour nous, c'est x2 PU maximum.
Cordiales salutations vaporistes
Roger31 (CAV 1258)
http://picasaweb.google.com/109200417126637456771" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.trainvapeur-toulouse.com" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre

le PIF 30
Messages : 1615
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 19:31
Localisation : Cévennes
Âge : 67

Re: Mise en pression d'une chaudière

Message non lupar le PIF 30 » lun. 25 août 2014 15:06

:D Bonjour à vous ;

Je fini juste de tremblé à vous lire :o
Donc, pour une pression d'utilisation à 4 bars ( PU ) , je devrais éprouver qu'à 8 bars. cooool

Re donc , épreuve à 8 bars, 3 tirants de 3 mm bien répartis !
Mercis Messieurs :biere:
@ + pif, au plaisir de vous lire
Le flux et le reflux me font marée (Devos)


Retourner vers « Chaudières (fabrications perso) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités