Etanchéité des chaudières rivetées

Avatar du membre

Auteur du sujet
Francis
Messages : 47
Enregistré le : jeu. 7 févr. 2013 14:41
Localisation : Paris
Âge : 50

Etanchéité des chaudières rivetées

Message non lupar Francis » mar. 22 oct. 2013 13:10

Bonjour,

Ma question est un peu particulière, et pas liée à un besoin précis, simplement je voudrais savoir enfin ...

Les chaudières des machines grandeur nature, stationnaires, locomotives, etc étaient assemblées avec des rivets : Un cylindre et 2 extrémités.
Idem pour certains modèles réduites fin 19e - début 20e

Mais comment était assurée l'étanchéité, pour les machines grandeur ou réduites ?

Et pour ceux qui font des cuves à l'ancienne, comment faites vous ?

Merci à ceux qui sauront m'éclairer.

Francis

Avatar du membre

Fab50
Messages : 685
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 21:12
Localisation : Nogent sur Seine ( 10 )
Âge : 42

Re: Etanchéité des chaudières rivetées

Message non lupar Fab50 » mar. 22 oct. 2013 19:07

Salut Francis,

J'avais visité un petit musée de la vapeur en vacance, et un responsable nous expliqué que c'était la corrosion de l'acier qui fessai étanchéité.

C'est à vérifier....
Vidéo d'un de mes moteurs ( air comprimé ) : http://www.youtube.com/watch?v=dQWRba9YzKc
C'est pas marrant quand c'est trop facile !!! Fabien.

Avatar du membre

Auteur du sujet
Francis
Messages : 47
Enregistré le : jeu. 7 févr. 2013 14:41
Localisation : Paris
Âge : 50

Re: Etanchéité des chaudières rivetées

Message non lupar Francis » mar. 22 oct. 2013 19:57

Bonjour Fabien,

Hum,

Je reste dubitatif. Ce ne sont pas des chaudières en cuivre ?

En fouillant le net pour essayer de me répondre, j'ai trouvé une information, sur l'étanchéité des ... alambics :

http://www.alquitaras.com/informationalambics.php

«Les joints de cet alambic sont constitués par exemple d’un mélange d’huile de lin, de farine de seigle et de paille de lin broyée. Avant le premier emploi, l’alambic riveté doit être soumis à une simple distillation de nettoyage avec de l’eau et de la farine de seigle....»

Qui dit mieux ? C'est une question qui me turlupine depuis longtemps.

Avatar du membre

rhavrane
Messages : 1240
Enregistré le : ven. 11 févr. 2011 19:00
Localisation : Saint-Mandé
Âge : 61

Re: Etanchéité des chaudières rivetées

Message non lupar rhavrane » mar. 22 oct. 2013 20:36

Bonjour,

Sans aucune garantie, j'ai entendu parler de joints en cuir. Sec, il fuyait un peu, mais avec la chaleur et l’humidité, il se dilatait et tout rentrait dans l'ordre.

Je le répète, je ne suis pas sur de la localisation de cette méthode sur l'ensemble vapeur.
Raphaël
La vapeur oui, et avec son ...
Mes vidéos: http://www.youtube.com/user/rhavrane
Mes albums: https://picasaweb.google.com/104408627118165995713

Avatar du membre

Trompi
Messages : 936
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 22:44
Localisation : Ecrammeville
Âge : 78

Re: Etanchéité des chaudières rivetées

Message non lupar Trompi » mar. 22 oct. 2013 21:02

C'est surtout le diamètre et l'écart entre les rivets qui permet d'obtenir l'étanchêité.
Sur les coques de bateaux, les rivets acier étaient montés à chaud (rouge). En se refroidissant, le serrage augmentait
Rien ne sert de chauffer si ça veut pas tourner

Avatar du membre

Zéphyrin
Messages : 2003
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Âge : 70

Re: Etanchéité des chaudières rivetées

Message non lupar Zéphyrin » mar. 22 oct. 2013 23:21

un bel exemple ici, une chaudière verticale rivetée et soudée à l'étain.
http://www.rcdon.com/assets/images/Vert ... t_0268.jpg

et toute la construction
http://www.rcdon.com/html/vertical_boil ... 5_26_.html
avec des tailles et espacement bien calculés, des surfaces bien jointives, et une exécution sans fautes il n'y pas de raison que ça fuit.
mais c'est bien plus long et dur à faire qu'une bonne brasure Ag.
François, not quite a know-it-all
mes albums Google Picasa
https://plus.google.com/113249908069844921550/posts

Avatar du membre

Malevthi
Administrateur du site
Messages : 3867
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 21:13
Localisation : Digne les Bains (04)
Âge : 53

Re: Etanchéité des chaudières rivetées

Message non lupar Malevthi » mer. 23 oct. 2013 08:47

Bonjour,
Je n'en sais pas plus sur le rivetage des chaudières, mais celle que j'ai faite démontable y ressemble. L'étanchéité est obtenue par un joint silicone et un grand nombre de vis.
Le vrai trésor, c'est de transmettre.

Avatar du membre

Auteur du sujet
Francis
Messages : 47
Enregistré le : jeu. 7 févr. 2013 14:41
Localisation : Paris
Âge : 50

Re: Etanchéité des chaudières rivetées

Message non lupar Francis » mer. 23 oct. 2013 19:22

Bonjour à tous,

Merci pour vos réponses.
Il y a peut-être un savoir qui s'est perdu, mais qu'on devrait retrouver dans des vieux manuels de construction de machine à vapeur. A l'occasion de mes déplacements dans des bibliothèques, j'essaierai d'en savoir plus, et alimenterai ce fil.

Amitiés,

Francis

Avatar du membre

regis4446
Messages : 115
Enregistré le : jeu. 26 sept. 2013 12:40
Localisation : région Nantaise
Âge : 57

Re: Etanchéité des chaudières rivetées

Message non lupar regis4446 » mer. 23 oct. 2013 21:43

Des éléments de réponse

http://www.museeciotaden.org/chantiers/ ... t/tole.htm" onclick="window.open(this.href);return false;
http://classesbelempro.free.fr/brossaud/rivetage.htm" onclick="window.open(this.href);return false;

Une reconstruction de chaudière

http://www.interlok.info/Kesselbauf.htm" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre

geo habilis
Messages : 231
Enregistré le : mer. 9 juin 2010 21:22
Localisation : Ille et Vilaine
Âge : 64

Re: Etanchéité des chaudières rivetées

Message non lupar geo habilis » mer. 23 oct. 2013 22:28

Bonjour
Francis a écrit :Il y a peut-être un savoir qui s'est perdu, mais qu'on devrait retrouver dans des vieux manuels de construction de machine à vapeur.

Le savoir et le savoir faire.
Il existe une "étude expérimentale du rivetage" de 1906 d'un certain Charles Fremont, il ne répond pas directement à ta question mais il explique pas mal de chose sur ce mode de construction. Je l'ai en PDF si elle t’intéresse.
J'ai assisté partiellement il y a 30 ans à la "grande visite" d'une chaudière de 141 aux ex ateliers de Conflans en Jarnysie par des fondus de loco grandeur, pas de joint en cuir ni de rivet chauffé au rouge mais un marteau pneumatique maousse costaud et une procédure très exigeante. Seuls les rivets ont été changés.
Dans ma jeunesse j'ai posé des tubes de chauffe en acier galvanisés sur des chauffe eau électrique grosse capacité au dudgeon et à la graisse graphité, malgré les contraintes thermiques elles tenaient une bonne dizaine d'année.
J'ai examiné de près la coque d'une péniche au format breton de 1899, le Laborieux, le "pas" est très serré.Elle a été en service plus d'un siècle et elle en a pris plein la gueule. Les modifications anciennes (motorisation, étambot, mécanisation de l'axe de jaumière) ont été faites à l'autogène, les réparations récentes à l'arc, le reste n'a pas bougé d'un poil.
mon opinion est que la conception a autant d'importance que la méthode de rivetage.

Georges
Si la vie te donne un citron fait de la limonade.

Avatar du membre

Auteur du sujet
Francis
Messages : 47
Enregistré le : jeu. 7 févr. 2013 14:41
Localisation : Paris
Âge : 50

Re: Etanchéité des chaudières rivetées

Message non lupar Francis » jeu. 24 oct. 2013 08:31

Bonjour,

Merci beaucoup à Régis pour les liens, d'un grand intérêt. C'est une surprise qu'il y ait encore une entreprise spécialisée dans les chaudières de machine à vapeur.
Régis et Georges, finalement vos informations vont dans la même direction : pas de joint, mais une bonne technique de rivetage (et de conception).
Georges, je suis intéressé par l'étude de Fremont. Tu peux me l'envoyer (MP) ?

Avatar du membre

geo habilis
Messages : 231
Enregistré le : mer. 9 juin 2010 21:22
Localisation : Ille et Vilaine
Âge : 64

Re: Etanchéité des chaudières rivetées

Message non lupar geo habilis » ven. 25 oct. 2013 08:01

Bonjour
Francis c'est parti en MP.
Confirme moi la réception svp.
Georges
Si la vie te donne un citron fait de la limonade.


Retourner vers « Chaudières (fabrications perso) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité