Page 4 sur 9

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : lun. 4 déc. 2017 19:39
par actinos76

Dernier message de la page précédente :

heuuuuu....quelque chose me dit que l'huile que j'ai utilisé n'est pas adaptée pour un moteur à vapeur --> Image
je me suis retrouvé avec une sorte de gloubiboulga dans les boites à vapeur (j'ai mis l'huile de la bagnole= synthése 5-40W),c'est pas banal comme histoire mdr
que mettez vous comme huile?
mis à part ça il y a un sens de marche qui fonctionne beaucoup mieux que l'autre, problème de calage ou bien mauvais réglage des tiroirs....mystère et boule de gomme.une révision s'impose.
@+,vincent.

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : lun. 4 déc. 2017 19:53
par rhavrane
Bonjour Vincent,
Effectivement cette huile et inappropriée. Elle peut convenir pour l'extérieur de ta machine à la rigueur si tu te sens de gérer deux huiles.
A titre personnel, je mets de l'huile vapeur grade 140 vendue par Anton, plus tu en prends, moins c'et cher TOP
J'ai même eu l'occasion à une époque d'aller jusqu'à de l’huile vapeur d'indice 480, un peu trop épaisse, et Roger (Paterson) utilise de l'huile d'indice 1000 (!) sur ses locomotives;
https://www.youtube.com/watch?v=MyGEAozABZQ

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : mar. 5 déc. 2017 05:19
par jacques987
Bonjour Vincent,
Pour le graissage de ce moteur qui accepte de tourner à de faibles pressions j'utilise tout simplement de l'huile d'olive.

Pour le frétillement je pense qu'il est la conséquence du montage simplifié des coulisses et des bielles qui génère du jeu ... Rien à faire sinon y penser lors de la réalisation d'un autre moteur !

Je l'avais monté avec une pompe qui assurait correctement la mise à niveau de la chaudière.

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : mar. 5 déc. 2017 10:15
par paterson
salutous,
Pour éviter la mayonnaise, il te faut une huile avec un grade élevé, qui ne soit pas miscible à l'eau chaude.
Une huile pour les réducteurs à engrenages convient très bien; celle-là par exemple:
https://www.dllub.com/huile-minerale-po ... p-460.html

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : mar. 5 déc. 2017 10:44
par actinos76
merci pour vos réponses,
ça y est c'est commandé....(chez DLLUB)
c'est pas que j'aime pas la mayo mais la mayo dans un moteur n'a jamais annoncé une bonne nouvelle mdr
@+,vincent.

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : mer. 6 déc. 2017 19:00
par actinos76
bon alors la fameuse huile recommandée par Mr paterson est arrivée ce midi (EP 460) et je l'ai testée,
et........miracle!
non seulement il n'y a pas de mayo dans les boites à vapeur et en plus les derniers résidus qu'il restait dans certains recoins ont disparus.par contre elle pue un peu plus que l'autre cette huile (mais je n'ai pas l'intention de m'en faire un stick large non plus :D )
ben tu vois roger....j'avais raison,je t'avais bien dit que c'était l'huile qui ne convenait pas!! mdr jump

par contre nouveau soucis..mon tank à gaz doit être sous dimensionné car il se refroidi beaucoup et au bout d'un moment il ne délivre plus assez de gaz,et si je branche la bouteille de gaz dessus en + ça repart comme en 14.
c'est ballot!
@+,vincent.

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : mer. 6 déc. 2017 20:47
par Malevthi
actinos76 a écrit :nouveau soucis..mon tank à gaz doit être sous dimensionné car il se refroidi beaucoup et au bout d'un moment il ne délivre plus assez de gaz,et si je branche la bouteille de gaz dessus en + ça repart comme en 14. C'est ballot!


Et oui, problème bien connu des vaporistes ! De nombreux avis ont été échangés sur le sujet :)
Les solutions pêle-mêle et j'en passe ... : Peinture noire en comptant sur le soleil pour lui donner un peu de réconfort, réseau vapeur qui le traverse ou l'enveloppe avec un léger risque d'explosion, tank près de la chaudière ou du brûleur avec le même risque, le bain-marie avec l'eau du lac, le soutirage du gaz en phase liquide, la forme, la position, le volume, la surface d'échange gaz/liquide, le propane (attention en été) plutôt que le butane, ou les deux, le brûleur à essence mais les gens d'aujourd'hui en ont peur :D etc ...

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : mer. 6 déc. 2017 20:48
par scyllias91
actinos76 a écrit :par contre nouveau soucis..mon tank à gaz doit être sous dimensionné car il se refroidi beaucoup et au bout d'un moment il ne délivre plus assez de gaz,et si je branche la bouteille de gaz dessus en + ça repart comme en 14.
c'est ballot!
@+,vincent.



Bonjour,

Bravo pour ton moteur ,belle premiere TOP
Et maintenant tu découvres un nouveau problème, les joies de la vapeur :mrgreen:
2 solutions: piquage de gaz en phase liquide ,ou réchauffage du tank à gaz .
J'ai testé les 2 et pour moi les 2 solutions marchent .
On attend la suite ...

Scyllias91

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : mer. 6 déc. 2017 20:55
par rhavrane
Bonjour Emmanuel,
Autre solution, proche d'une de celles évoquées par Thierry, fabriquer une "baignoire" autour de ton tank et y mettre de l'eau, pas besoin d'en mettre des litres.

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : jeu. 7 déc. 2017 12:47
par actinos76
merci pour vos réponses,à vrai dire j'avais lu quelques sujets sur ce problème et j'étais étonné de ne pas y avoir le droit moi aussi. forcément tout allait bien le temps que je n'avait pas de grosse conso de vapeur,mais du moment que le moteur tire dessus tout change.
je vais réfléchir au problème...il n'est pas possible de pomper dans l'eau du lac vu que c'est une machine statique,ça va donc surement se terminer par un réchauffage à la vapeur.pour le moment je pense à un truc du genre:profilé rectangle en laiton greffé sur le coté du tank et dans lequel passe la vapeur d'échappement (avec une purge pour vider le condensat).ou bien vu que je vais surement ajouter une pompe de remplissage auto de la chaudière mettre le tank en contact avec la bache à eau,voir greffer la bache sur le tank.

c'est le pied la vapeur....résolvez un problème pour passer au suivant mdr
@+,vincent.

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : jeu. 7 déc. 2017 14:24
par Malevthi
Attention, la surchauffe du réservoir peut mener à son explosion :o !

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : jeu. 7 déc. 2017 14:41
par actinos76
Malevthi a écrit :Attention, la surchauffe du réservoir peut mener à son explosion :o !

bon ça c'est pas grave..les explosions ça me connait,et puis ça n'explose qu'une fois! mdr
plus sérieusement:
donc la solution de la bache à eau solidaire du tank te paraitrais plus appropriée ?
par contre est ce que cela va suffire...?

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : ven. 8 déc. 2017 00:40
par Malevthi
Personnellement ma préférence va à la phase liquide en puisant au bas du réservoir avec une gazéification autour du brûleur.

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : mar. 12 déc. 2017 20:44
par actinos76
un petit essai de ralenti fait tout à l'heure,
https://youtu.be/FFSvX2Ubte0
ça marche pas mal mais ça marche mieux dans un sens que dans l'autre,
et étrangement le sens ou ça fonctionne le mieux au ralenti fonctionne le moins bien en vitesse...bizarre vous avez dit bizarre.

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : mer. 13 déc. 2017 00:46
par Zéphyrin
c'est pas très grave...
C'est parce que la distribution n'est pas vraiment symétrique et équilibrée entre les 2 sens...
les lumières sont plus découvertes dans un sens que dans l'autre.
tu peux revoir le calage des excentriques, et vérifier que les mouvements des tiroirs sont bien symétriques.
Peut- être aussi que la course des excentriques n'est pas rigoureusement la même...
de plus la distribution de Stephenson à une avance variable suivant l'amplitude des mouvements des tiroirs (a position de la coulisse donc), l'avance diminue lorsque les mouvements des tiroirs sont au max (coulisse à fond en principe) et augmente en diminuant les mouvements des tiroirs ( coulisse vers le centre). avec des bielles croisées, c'est l'inverse, mais ça c'est géométrique, tu ne peux rien n'y faire !

On dirait qu'il y a des pulsations dans ton tuyau, ça c'est bizarre !

Re: fabrication moteur bi cylindre à coulisses de stephenson

Posté : mer. 13 déc. 2017 20:23
par actinos76
merci pour cet avis Zéphyrin,
je vais jeter un oeil sur ces différents points quand je vais avoir un peu de temps.maintenant j'ai de l'air comprimé donc ça devrais être plus simple pour essayer de régler ça sans se bruler les pattes avant.
pour le tube qui à des pulsations je pense que ça viens des différences de pressions dans celui ci entre le moment ou il y a admission et le moment ou tout est fermé.en plus c'est de la durite pour carburant de modélisme donc c'est extrêmement souple.
PS: me parle pas des bielles croisées (ou droites) car je n'ai toujours rien pigé à cette histoire de bielles croisées... mdr
@+,vincent.

Ajouté 3 minutes 23 secondes après :
Malevthi a écrit :Personnellement ma préférence va à la phase liquide en puisant au bas du réservoir avec une gazéification autour du brûleur.

du coup je ne sais pas trop ce que je vais faire....avec la phase liquide je devrait supprimer mon régulateur qui n'est pas bon pour ça et la phase liquide est un territoire complétement inconnu pour moi (encore plus que la phase gazeuse...c'est dire)
@+,vincent.