machinerie FlashJac avec pompe couplée au moteur

Avatar du membre

Auteur du sujet
jacques987
Messages : 1011
Enregistré le : dim. 30 mai 2010 09:06
Site Internet
Localisation : Polynésie française
Âge : 75
Contact :

machinerie FlashJac avec pompe couplée au moteur

Message non lupar jacques987 » lun. 19 nov. 2018 20:05

Bonjour,

Voici enfin un de mes rêves réalisé dans le cadre de la « vaporisation instantanée domestique ».

Image

La pompe dont le débit importe peu est entraînée sans démultiplication par le moteur, la pression est obtenue par le réservoir tampon (hydrophore), la vanne by-pass doit être à réglage rapide, les clapets anti-retour sont indispensables, la chauffe doit être importante, quelques règles à observer pour le démarrage d'un moteur à qui on demande beaucoup…

https://www.youtube.com/watch?v=xEoi8fXq7CA

Des expériences à reprendre un jour avec un manomètre plus important car, un essai précédent celui de la vidéo où on calme le jeu en limitant la pression à 3 bars, un essai où le réservoir était réglé à 4/5 bars qui a failli tourné à la catastrophe : le moteur s'est mis à délirer mais une soudure à l'étain a commencé à fondre (celle du raccord menant au serpentin du graisseur). La température devait être plutôt importante …
Soudure à l'étain ? Ce moteur et son graisseur n'étaient pas prévus pour ce genre d'expérience . Mais il y a des jours où on a envie de voir ...

Avatar du membre

Zéphyrin
Messages : 2346
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Âge : 71
Contact :

Re: machinerie FlashJac avec pompe couplée au moteur

Message non lupar Zéphyrin » mar. 20 nov. 2018 09:05

Bravo Jacques, ton ensemble flash steam est à présent fonctionnel, tu régules le moteur avec le bypass; CQFO.
la pression dans ton réservoir tampon monte vite, je suppose qu' il n'y a pratiquement pas d'air dedans ?
La chauffe est importante, ce n'est pas surprenant, la surface d'échange ne peut pas être énorme par rapport au volume qui passe, à moins de prendre un tube capillaire. Peut-être le réservoir d'eau pourrait être maintenu chaud, vers 80-90°C, plus proche du brûleur.
vraiment sympa ces expérimentations...

Avatar du membre

Auteur du sujet
jacques987
Messages : 1011
Enregistré le : dim. 30 mai 2010 09:06
Site Internet
Localisation : Polynésie française
Âge : 75
Contact :

Re: machinerie FlashJac avec pompe couplée au moteur

Message non lupar jacques987 » mer. 21 nov. 2018 05:39

Bonsoir François,

Avant de me lancer dans un nouveau réservoir, j'ai effectué une expérience en mettant sous pression un autre réservoir et une fois 1 bar obtenu, vidange et comparaison avec le volume du réservoir : le réservoir contient 90% d'eau.
Cette opération de "remplissage" est longue à la pompe manuelle aussi un truc : remplissage avec une seringue munie d'un embout de gonflage pour pompe à vélo. Dès que la seringue renacle, on arrête, il y a de l'air dans le réservoir. Il n'y a plus qu'à obtenir la bonne pression avec la pompe manuelle.
Opération de "remplissage" qui n'est nécessaire qu'après une longue immobilisation.

Pour le tube capillaire, je ferai un essai avec du tube de 1 x 3 acheté sottement lors de mon dernier passage à Paris alors que je voulais du 2 x 3. Mais je en sais pas ce que cela donnera, il faudra établir probablement un nouveau rapport entre le volume du moteur et celui du serpentin ...

La chauffe ? J'ai failli abandonner en voyant le piètre résultat obtenu par mon petit champignon et je n'avais pas envie d'un cogiter un autre. Un essai à la lampe à souder qui chauffait le serpentin et ça fonctionnait ... Solution : un gicleur de 0.3 à la place de celui de 0.2 et c'est tout bon.

Le réservoir chauffé a été une de mes idées mais non réalisée : il fallait un second brûleur tout au moins dans le projet que j'avais dessiné.


Retourner vers « Moteurs/machines à vapeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité