La blague du jour

Avatar du membre

Nounours67
Messages : 683
Enregistré le : mer. 30 déc. 2015 18:43
Localisation : 67400 Illkirch-Graffenstaden
Âge : 71

Re: La blague du jour

Message non lupar Nounours67 » mer. 5 oct. 2016 08:29

Dernier message de la page précédente :

- Bonjour mon cœur, c'est papa au téléphone...
Tu peux me passer maman ?
- Ze peux pas, elle est à l'étaze dans sa chambre avec oncle David.
Bref silence.
- Mais ma chérie, tu n'as pas d'oncle David ?
- Si, si, il est dans la chambre avec maman !
- Bien, ok, bon, alors, voilà ce que je veux que tu fasses : pose le téléphone, cours en haut, frappe à la porte de la chambre, et crie à maman et oncle David que la voiture de Papa vient de rentrer dans le garage...
- D'accord papa...Quelques secondes plus tard, la fillette, affolée et en pleurs, revient au téléphone.
- Z'ai fait ce que tu m'as dit, papa.
- Mais, qu'est-ce qui s'est passé ?
- Ben, maman s'est mise à crier, à sauter hors du lit toute nue, elle s'est mise à courir partout, elle a glissé sur le tapis, elle est tombée sur le coin du lit. Il y a plein de sang et elle ne bouge plus. Je crois que maman est morte !
- Oh bon sang !... Et oncle David ?
- Ben, il a sauté hors du lit tout nu, s'est mis à courir partout, puis il a sauté par la fenêtre de derrière dans la piscine...
Mais il a oublié que le week-end dernier, tu avais vidé la piscine pour la nettoyer, et maintenant je pense qu'il est mort lui aussi...
Long silence. Puis papa dit :
- La piscine ? Quelle piscine ? Je ne suis pas au 01.13.37.69.69 ?
Une petite impatience ruine un grand projet (Confucius)
Sept fois mesure, une fois coupe (proverbe russe)
On ne naît pas humain, on le devient (Ievgueni Evtouchenko)
La construction d'une maquette, c'est comme le vélo, quand ça n'avance pas, on tombe

Avatar du membre

Nounours67
Messages : 683
Enregistré le : mer. 30 déc. 2015 18:43
Localisation : 67400 Illkirch-Graffenstaden
Âge : 71

Re: La blague du jour

Message non lupar Nounours67 » jeu. 6 oct. 2016 09:42

Une petite impatience ruine un grand projet (Confucius)
Sept fois mesure, une fois coupe (proverbe russe)
On ne naît pas humain, on le devient (Ievgueni Evtouchenko)
La construction d'une maquette, c'est comme le vélo, quand ça n'avance pas, on tombe

Avatar du membre

Nounours67
Messages : 683
Enregistré le : mer. 30 déc. 2015 18:43
Localisation : 67400 Illkirch-Graffenstaden
Âge : 71

Re: La blague du jour

Message non lupar Nounours67 » dim. 9 oct. 2016 20:14

Une petite impatience ruine un grand projet (Confucius)
Sept fois mesure, une fois coupe (proverbe russe)
On ne naît pas humain, on le devient (Ievgueni Evtouchenko)
La construction d'une maquette, c'est comme le vélo, quand ça n'avance pas, on tombe

Avatar du membre

le PIF 30
Messages : 1691
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 19:31
Localisation : Cévennes
Âge : 67

Re: La blague du jour

Message non lupar le PIF 30 » lun. 10 oct. 2016 07:41

:D Bien l'bonjour ;


Apophtegme : Parole, expression mémorable, exprimée de façon claire et concise

L'enfant est un fruit qu'on fit.

C'est curieux, se faire refaire les seins, ça coûte la peau des fesses.

Quand il y a une catastrophe, si on évacue les femmes et les enfants d'abord, c'est juste pour pouvoir réfléchir à une solution en silence.

Vous connaissez l'histoire du mouton qui court jusqu'à perdre la laine?

Vous n'êtes pas responsable de la tête que vous avez, mais vous êtes responsable de la gueule que vous faites.

N'attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause.

Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu'elles concernent l'avenir.

Les socixxxtes ont eu tort de venir au pouvoir. Ils auraient dû faire comme *** *** : ne jamais se montrer pour qu'on continue à y croire.

Un mec est venu sonner chez moi pour me demander un petit don pour la piscine municipale, je lui ai donné un verre d'eau.

Cette nuit un voleur s'est introduit chez moi, il cherchait de l'argent! Je suis sorti de mon lit et j'ai cherché avec lui.

La seule fin heureuse que je connaisse, c'est la fin de semaine.

De chez moi au bar il y a 5 minutes, alors que du bar jusque chez moi il y a 1 h 30 !

L'ironie c'est quand tu rentres en prison pour vol de voiture et que tu sors pour bonne conduite

Le travail d'équipe est essentiel. En cas d'erreur, ça permet d'accuser quelqu'un d'autre!

Les parents, ce sont deux personnes qui t'apprennent à marcher et à parler, pour te dire ensuite de t'asseoir et de te taire!

Avant je savais bien écrire et, un jour, j'ai eu un téléphone portable : « é depui il c produi kelk choz 2 bizar... »

Les statistiques, c'est comme les bikinis : ça donne des idées, mais ça cache l'essentiel!

L'être humain est incroyable : c'est la seule créature qui va couper un arbre pour en faire du papier et écrire dessus: "Sauvez les arbres" !
@ + pif, au plaisir de vous lire
Le flux et le reflux me font marée (Devos)

Avatar du membre

Nounours67
Messages : 683
Enregistré le : mer. 30 déc. 2015 18:43
Localisation : 67400 Illkirch-Graffenstaden
Âge : 71

Re: La blague du jour

Message non lupar Nounours67 » lun. 10 oct. 2016 17:18

Un mari rentre le soir chez lui. Sa femme lui saute au cou en lui disant :
- Chéri, j'ai une grande nouvelle ! Je suis en retard d'un mois...Je crois que nous allons avoir un bébé ! J'ai fait le test chez le médecin aujourd'hui... mais tant que nous n'avons pas de certitude, nous n'en parlons à personne.
Le jour suivant, un contrôleur EDF sonne chez elle car ils n'ont pas payé leur dernière facture d'électricité.
- Vous êtes bien Madame Durand ? Vous avez un mois de retard !
- Comment le savez-vous ? balbutia la jeune femme.
- Mais Madame, c'est inscrit sur nos registres.
- Qu'est-ce que vous dites ? C'est inscrit... sur vos registres ?
- Absolument !
Le soir, elle raconte cela à son mari qui, fou de rage, se précipite dès le lendemain aux bureaux de l'EDF.
- Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? hurle-t-il. Vous inscrivez dans vos registres que ma femme a un mois de retard ?
De quoi vous mêlez-vous ?
- Ecoutez, dit le contrôleur, calmez-vous. Ce n'est pas bien grave. Vous n'avez qu'à l'acquitter et on n'en parle plus...
- La quitter ? Il n'en est pas question ! Je ne la quitterai jamais, ni maintenant, ni plus tard !
- Dans ce cas, je vous préviens, si vous refusez de l'acquitter, on va vous la couper !"
- Quoi ? Me la couper ? Mais qu'est-ce que deviendra ma femme ?
- Je ne sais pas.... elle n'aura qu'à se servir d'une bougie...
Une petite impatience ruine un grand projet (Confucius)
Sept fois mesure, une fois coupe (proverbe russe)
On ne naît pas humain, on le devient (Ievgueni Evtouchenko)
La construction d'une maquette, c'est comme le vélo, quand ça n'avance pas, on tombe

Avatar du membre

Nounours67
Messages : 683
Enregistré le : mer. 30 déc. 2015 18:43
Localisation : 67400 Illkirch-Graffenstaden
Âge : 71

Re: La blague du jour

Message non lupar Nounours67 » mer. 12 oct. 2016 01:17

Avec des mots...

En un mot, je vais te donner mon avis sur notre façon d'écrire et ses dérives.

> Moi, tu vois, j'aime à prendre un mot, le sortir de son contexte, l'extirper de sa gangue avec autant d'effort, de délicatesse et d'attention que met un quidam à s'extirper la grasse mucosité gluante de son magnifique appendice nasal, quand il est sur son scooter. Essaye sous le casque et tu verras, verrat !!
> Je le tire, je le malaxe, je le triture, je le palpe et le tripote, je le pèse et le soupèse, je le presse, je le respecte, et l’i-respecte, je le modèle, je le mâchonne et le remâche, je le mâchouille, je l'embrasse, je le hume, je le goûte et le croque, je le malaxe et le déguste, je le savoure et enfin le crache!
> Crois moi, la langue Française, la vraie, celle que nos aïeux ont façonnée au fil des siècles, est certainement l'héritage le plus beau qu'ils nous aient laissé, comparé au galimatias moderne et stérile de notre riche France multiculturelle .
> Déjà, tu vas dire que si je te dis un mot, c'est que ce n'est pas un mot , mais toute une page qu'il va falloir se farcir ! T'as raison Léon !
> Une page, non ! Une lettre, oui !
> Écoute !
> Une lettre est bien composée de mots , non ? Donc si je mets plusieurs mots les uns à la suite des autres, ça constitue une lettre, alors qu'un mot à lui seul est constitué de plusieurs lettres !
> Tu me suis ?
> Pas bien , hein ?? Déjà largué ? Alors va vapoter dans les toilettes !
> Si j'écris plusieurs mots, et que je te soumets un exposé sur le modélisme naval, tu vas m'envoyer une lettre de plusieurs mots de plusieurs lettres pour me dire que ce n'est pas une lettre de plusieurs mots mais que c'est un article !
> Bingo !
> Or un article, c'est bien un mot de quelques lettres, non ? Et si c'est un mot, de quelques lettres qui constituent un article de plusieurs mots et lettres, ................. tu me suis toujours ?
> Tu vas me dire: « l'auteur de ces lignes, il est complètement con !»
> Je te répondrais d'abord: ce n'est un secret pour personne et ensuite, que ce n'est pas le sujet !
> Tu me rétorquerais très intelligemment, qu'évidemment, puis qu’ici: « con » est un adjectif.
> Et si on prend un adjectif au pied de la lettre, c'est un mot qui donne une qualité à un mot de plusieurs lettres.
> On n'en sort pas ! Ça nous donne des mots de tête !?
> C'est le poids des mots et les mots sont lourds de sens. Alors si tu veux pas aller à Sens, va à Meaux!
> Écoute moi !
> C'est simple.Pour écrire une lettre de plusieurs mots de plusieurs lettres par mot, il faut coucher des mots sur le papier. Normal !
> Donc , si tu couches les mots, c'est que les mots ont un sens ! Alors, dans quel sens couches-tu les mots ?
> Dans un sens, si le sens des mots, c'est l'essence de la vie , quand on n'a plus d'essence, comment aller à Sens ?
> T'es-tu déjà posé la question dans ce sens là?
> Dans un autre sens, c'est insensé d'aller à Sens si on n'a pas d'essence et qu'on ne sait pas où est Sens ? Non ?
> Et comment savoir dans quelle direction nous allons, si nous ne savons pas dans quel sens aller ?
> Quand on y pense, on a cinq sens ! Et que cinq cents, c'est le prix du bus pour aller à Sens dans le sens de la marche !!
> Et si ce n'est pas dans ce sens là, c'est dans l'autre sens, donc, c'est un contre-sens et ça n'a plus le même sens dans ce sens, puisque c'est dans le sens contraire !
> En plus, dans l'autre sens , c'est insensé, c'est un sens interdit !
> Et comme les sens interdits sont ceux qui procurent le plus de plaisir, empruntons le sens interdit dans le bon sens.
> C'est censé !
> D'un autre coté et pas de ce coté là, on n'est pas censé emprunter le sens interdit dans ce sens là ?
> Mais l'emprunter, c'est censé dans un sens , puisque ça ne coûte rien, alors, à ce prix là: le rendre n'a aucun sens puisque c'est gratuit.
> C'est du bon sens, d'encenser Sens, finalement !
> Restons vigilants tout de même.

> Le coté ludique de notre langue, c'est encore notre héraut de l'Hérault, le littéraire du Maghreb, le grammairien du littora , le Alain Rey des Causses, qui sait manier les conjonctions de coordination comme personne, pour s'exprimer et savoir demander où il a mis son verre.
> Il dira par exemple:
> - « Mais où est donc mon Ricard ? » Génial, non ???
> Fastoche la grammaire quand on y pense !

> Si l'on prend tout au pied de la lettre, on fait des mots avec des lettres et on fait des lettres avec des mots. Et si tu mets les mots en musique, tu mets des notes aux mots et si les mots dénotent, ça veut dire que tu chantes faux ! Mais ça, on le savait déjà !
> Autre exemple de confusion mentale, exercice intellectuel que peine à suivre notre primate Charentais du bocage profond au moment du BBQ !.
> Si je lui dis:
> « Ces saucissons sont sains, ces six saucisses aussi. »
> Il me répond:
> « Si ça c'est ses saucisses, où sont ses saucissons ? »
> « Et la moutarde ?
> Cessons séant ces sottises si sottes !

> Tu vois, c'est facile, ce sont bien des mots constitués de plusieurs lettres qui constituent une lettre de plusieurs mots, non?
> Et bien pas du tout, tu ne suis pas !
> Dans ce cas précis, c'est un alexandrin. Un alexandrin, ça a douze pieds. Alors est-ce à dire que Racine a écrit avec ses pieds ?
> On aimerait tous écrire comme ça: avec ses pieds, n'est-ce pas ?
> Un vers de 12 pieds, c'est un alexandrin. D'accord !?
> Donc un vers d'un pied , c'est quoi ?? ….......................C'est un ballon de rouge ! Logique !
> Un verre qui a deux pieds, c'est quoi ? …......................C'est le même, mais là, tu as trop bu !
> Mais comme c'est ton verre, c'est un verre à soi ! Et s'il est à moitié plein, c'est un verre mi seau !
> Alors un verre sans pied, est-ce un verre ***censuré*** de jatte ??
> Que nenni ! Puisqu'un ver ***censuré*** de jatte , c'est un lombric qui a du mal à marcher! C'est donc un ver moulu !
> Un verre sans pied, lui, c'est un verre à dents !
> Est-ce qu'un verre à dents, c'est un verre qui a des dents tout autour ??? Non bien sûr !
> Un verre Adam, c'est un verre nu puisqu' Adam était nu comme un ver !
> Donc Adam était un ver solitaire ! CQFD !
> Et s'il avait été Espagnol , bien sûr: un ver Olééé !
> Rappelles-toi:
> Boire un verre à l’œil, ça donnera toujours une meilleure vision des choses qu'un œil de verre !
> Maintenant tu sais tout !
Une petite impatience ruine un grand projet (Confucius)
Sept fois mesure, une fois coupe (proverbe russe)
On ne naît pas humain, on le devient (Ievgueni Evtouchenko)
La construction d'une maquette, c'est comme le vélo, quand ça n'avance pas, on tombe

Avatar du membre

Bégé
Messages : 3498
Enregistré le : mar. 6 mars 2007 17:38
Site Internet
Localisation : Rouhling (57)
Âge : 61
Contact :

Re: La blague du jour

Message non lupar Bégé » jeu. 13 oct. 2016 13:28

et c'est tellement vrai! :D
Image

Avatar du membre

Nounours67
Messages : 683
Enregistré le : mer. 30 déc. 2015 18:43
Localisation : 67400 Illkirch-Graffenstaden
Âge : 71

Re: La blague du jour

Message non lupar Nounours67 » ven. 21 oct. 2016 17:23

Au cours d'un jugement pour divorce, le couple se dispute la garde du fils unique.
La mère, très émue, se défend :
- Votre Honneur... Cet enfant a été conçu en moi... Cet enfant est sorti de mon ventre... Donc je mérite de le garder !
Le juge, tout aussi ému et presque convaincu, laisse la parole au futur ex-mari...Celui-ci utilise son coté pragmatique :
- Votre Honneur, je n'aurai qu'une question : Quand j'introduis une pièce dans un distributeur de boissons, la canette qui en sort est à moi ou à la machine ?
Une petite impatience ruine un grand projet (Confucius)
Sept fois mesure, une fois coupe (proverbe russe)
On ne naît pas humain, on le devient (Ievgueni Evtouchenko)
La construction d'une maquette, c'est comme le vélo, quand ça n'avance pas, on tombe

Avatar du membre

le PIF 30
Messages : 1691
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 19:31
Localisation : Cévennes
Âge : 67

Re: La blague du jour

Message non lupar le PIF 30 » ven. 21 oct. 2016 17:53

:D Bien l'bonsoir;
:aie: J'ais honte

Un gars décide de faire son baptême de l'air.
Il se rend à l'aéroclub de Dreux et engage la
conversation avec Jean M. le pilote :
" Voilà... J'aimerais faire mon baptême de l'air mais je voudrais
un vol à sensations, pas de ces petits vols pépères que vous
réservez aux touristes "
" Pas de problème dit Jean,
si vous êtes amateur de sensations fortes, vous allez en avoir !"
Le gars et le pilote montent donc dans un petit avion.
L'avion prend de la vitesse...
il roule de plus en plus vite mais ne décolle pas !
Il fonce droit sur un arbre !
Au dernier moment, le pilote tire sur le manche
et l'avion décolle en frôlant les branches de l'arbre...
Le pilote entend son client assis derrière lui dire :
" Ça, je m'y attendais !"
L'avion a maintenant pris de l'altitude.
Comme le gars ne semble pas avoir eu peur au décollage,
le pilote tente la figure de "la feuille morte".
Il coupe le moteur de l'avion et ce dernier chute vers le sol.
L'avion part en vrille,
le sol se rapproche de plus en plus vite et au dernier moment,
le pilote remet les gaz et tire sur le manche !
L'avion fait un rase-mottes et reprend de l'altitude...
Le pilote entend son client dire :
" Ça, je m'y attendais aussi ! "
Énervé, le pilote bascule l'avion sur le dos.
Il vole ainsi un petit moment puis enchaîne les loopings.
Lorsqu'il termine ses acrobaties,
le pilote entend le type dire :
" Ça, par exemple, je ne m'y attendais pas ! "
Comme le client a enfin eu les sensations fortes demandées,
le pilote pose le petit avion en douceur..
Après avoir atterri, il dit à son client :
"J'ai cru que je n'arriverais jamais à vous faire peur !
Vous n'arrêtiez pas de dire "ça, je m'y attendais !"
" Écoutez bien ! " dit le gars ...
" Quand j'ai dit ça, je m'y attendais !
au moment du décollage,
c'est parce que j'ai pissé dans mon pantalon
tellement j'ai eu peur!
Ensuite, quand l'avion a chuté vers le sol,
j'ai dit ça, je m'y attendais !
parce que j'ai chié dans mon pantalon tellement
j'ai eu peur...
Par contre, quand vous avez volé sur le dos
et fait les loopings ... tout est remonté
dans le col de ma chemise,
et ça, je ne m'y attendais pas .... !!! "
@ + pif, au plaisir de vous lire
Le flux et le reflux me font marée (Devos)

Avatar du membre

Bégé
Messages : 3498
Enregistré le : mar. 6 mars 2007 17:38
Site Internet
Localisation : Rouhling (57)
Âge : 61
Contact :

Re: La blague du jour

Message non lupar Bégé » ven. 21 oct. 2016 20:55

un peu longue mais à la fin mdr

Avatar du membre

Nounours67
Messages : 683
Enregistré le : mer. 30 déc. 2015 18:43
Localisation : 67400 Illkirch-Graffenstaden
Âge : 71

Re: La blague du jour

Message non lupar Nounours67 » lun. 24 oct. 2016 15:33

Un homme marche dans la rue lorsqu'il entend un cri derrière lui :
"Stop! Arrêtez sinon vous allez prendre une brique sur la tête !"
Le gars s'arrête et au même moment, une brique qui s'était détachée d'un immeuble lui passe devant le nez.
Le gars se retourne... Personne !
Un peu plus tard, alors qu'il veut traverser la rue, il entend encore :
"Stop ! Arrêtez sinon vous allez vous faire renverser".
Le gars s'arrête, laisse passer une voiture et comme il ne voit personne derrière lui, il demande tout haut :
- Mais qui êtes-vous?
La voix répond :
- Je suis votre ange gardien.
Et le gars répond :
- Ah ouais ?
Et où étais-tu quand je me suis marié alors !
Une petite impatience ruine un grand projet (Confucius)
Sept fois mesure, une fois coupe (proverbe russe)
On ne naît pas humain, on le devient (Ievgueni Evtouchenko)
La construction d'une maquette, c'est comme le vélo, quand ça n'avance pas, on tombe

Avatar du membre

Nounours67
Messages : 683
Enregistré le : mer. 30 déc. 2015 18:43
Localisation : 67400 Illkirch-Graffenstaden
Âge : 71

Re: La blague du jour

Message non lupar Nounours67 » mar. 25 oct. 2016 16:07

Un gars va chez son psychiatre, un peu déboussolé :
- Docteur, j'ai un cas difficile à vous soumettre. Je n'ai plus du tout envie de ma femme !
- Depuis quand ?, lui demande le médecin.
- Depuis avant-hier !
- Allons, cher Monsieur, ça va certainement s'arranger. Je vais vous donner un bon conseil. La première fois que vous aurez de nouveau envie d'elle, serait-ce une toute petite envie, sautez-lui dessus sans hésiter !

Trois jours après, le gars revient.
- Eh bien, dit le psychiatre, votre problème est résolu ?
- Oh ! oui, docteur ! Hier soir, on était à table, elle a laissé tomber sa serviette par terre, elle s'est baissée pour la ramasser, j'ai vu ses cuisses et je me suis jeté sur elle comme un fou !
- Parfait ! Vous voyez que vous n'avez plus à vous plaindre !
- Non ! Mais l'ennuyeux, c'est qu'on ne pourra plus aller dîner dans ce restaurant...
Une petite impatience ruine un grand projet (Confucius)
Sept fois mesure, une fois coupe (proverbe russe)
On ne naît pas humain, on le devient (Ievgueni Evtouchenko)
La construction d'une maquette, c'est comme le vélo, quand ça n'avance pas, on tombe

Avatar du membre

Auteur du sujet
ZAPJACK
Messages : 2235
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:42
Localisation : Namur (B)
Âge : 55

Re: La blague du jour

Message non lupar ZAPJACK » mar. 25 oct. 2016 20:36

Quel boute-en-train ce Nounours !! mdr
LZ
Le diable est dans les détails (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)

Avatar du membre

Nounours67
Messages : 683
Enregistré le : mer. 30 déc. 2015 18:43
Localisation : 67400 Illkirch-Graffenstaden
Âge : 71

Re: La blague du jour

Message non lupar Nounours67 » mer. 26 oct. 2016 00:56

Heureux si je vous fait rire de temps en temps.

C'est un de nos braves poilus de 14-18, vous savez, un de ces gars déraciné de sa campagne natale,
barbu, la pipe au coin des lèvres, casque, fusil Lebel, capote bleue sous la boue, bande molletières et tout et tout...
Un obus allemand explose à ses côtés.
Soufflé par la violence de l'explosion, il s'envole loin de la tranchée et retombe lourdement sur le sol en bousculant par hasard un officier ici présent.
- Pardon mon lieutenant, je...
- Je ne suis pas votre lieutenant !
- Pardon mon commandant, je...
- Je ne suis pas votre commandant mais votre général !
- Oups, j'ignorais avoir été emporté aussi loin !
Une petite impatience ruine un grand projet (Confucius)
Sept fois mesure, une fois coupe (proverbe russe)
On ne naît pas humain, on le devient (Ievgueni Evtouchenko)
La construction d'une maquette, c'est comme le vélo, quand ça n'avance pas, on tombe

Avatar du membre

Nounours67
Messages : 683
Enregistré le : mer. 30 déc. 2015 18:43
Localisation : 67400 Illkirch-Graffenstaden
Âge : 71

Re: La blague du jour

Message non lupar Nounours67 » sam. 29 oct. 2016 08:49

Un couple marié a un terrible accident de voiture. La femme est malheureusement brûlée au troisième degré au visage, et en d'autres parties du corps. Le médecin dit au mari, qui s'en est mieux tiré :
- Il faut à tout prix faire une greffe de peau à votre femme. Mais on ne peut pas l'auto greffer en raison de ses autres brûlures. L'idéal serait de prélever de la peau sur vous.Le mari accepte sans hésiter, et le chirurgien lui prélève des lanières sur le postérieur parce que c'est là où on a la peau lisse. Un mois après la greffe, les pansements sont retirés, et on peut juger du merveilleux travail qu'a réalisé le chirurgien. La greffe est très bonne et l'épouse est presque aussi belle qu'elle ne l'était avant l'accident ! Aussi, la femme dit à son mari, pleine de reconnaissance :
- Chéri, c'est formidable ce que tu as fait, je me demande ce que je pourrai bien t'offrir pour te remercier du don que tu m'as fait: Et le mari répond :
- Rien du tout ! Je serai suffisamment content à chaque fois que ta mère viendra nous voir et qu'elle t'embrassera sur la joue
Une petite impatience ruine un grand projet (Confucius)
Sept fois mesure, une fois coupe (proverbe russe)
On ne naît pas humain, on le devient (Ievgueni Evtouchenko)
La construction d'une maquette, c'est comme le vélo, quand ça n'avance pas, on tombe

Avatar du membre

le PIF 30
Messages : 1691
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 19:31
Localisation : Cévennes
Âge : 67

Re: La blague du jour

Message non lupar le PIF 30 » sam. 29 oct. 2016 08:58

:D Bien l'bonjour ;
:aie: Ha non ! Pas ça ... mdr
@ + pif, au plaisir de vous lire
Le flux et le reflux me font marée (Devos)


Retourner vers « Espace Relax - Parlons de tout ce qui n'a pas trait à la vapeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités