Utilisation d'un capteur de pression sur moteur pop-pop

Avatar du membre
Zéphyrin
Messages : 2736
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Contact :

Utilisation d'un capteur de pression sur moteur pop-pop

Message non lu par Zéphyrin »

Je suis très intéressé par le diagramme PV d'un moteur pop pop, c'est ce que je rêve de faire depuis un bon moment avec mes moteurs "avaleur de flamme"...
J'ai acheté un capteur de pression, un kit arduino avec des capteurs de rotation, la carte son du PC devrait permettre l'acquisition de données, mais avec tout ça, je suis bien embarrassé...
la théorie ne me pose pas de problème, c'est la mise en œuvre qui me bloque je n'ai jamais fait d'électronique, et il faut amplifier le signal de pression !
Modifié en dernier par Malevthi le dim. 19 avr. 2020 11:19, modifié 1 fois.
Raison : Sujet déplacé par Malevthi

Avatar du membre
ludique
Messages : 3845
Enregistré le : mar. 6 juil. 2010 22:39
Localisation : Bourges

Re: Utilisation d'un capteur de pression sur moteur pop-pop

Message non lu par ludique »

As tu une idée du gain nécessaire? ce peut sans doute se faire avec un ampli op....
Nullam rem ex nihilo..(Lucrèce)

Avatar du membre
Papy pop-pop
Messages : 610
Enregistré le : jeu. 3 nov. 2011 18:36
Localisation : Sud Bretagne

Re: Utilisation d'un capteur de pression sur moteur pop-pop

Message non lu par Papy pop-pop »

Bonjour
On sort du sujet pop-pop. Dis-m'en + en MP sur ce que tu veux mesurer et avec quoi.
Quand on veut on trouve les moyens. Quand on ne veut pas on trouve un prétexte.

Avatar du membre
Malevthi
Administrateur du site
Messages : 4414
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 21:13
Localisation : Digne les Bains (04)

Re: Utilisation d'un capteur de pression sur moteur pop-pop

Message non lu par Malevthi »

Non non, j'ai juste déplacé le sujet, cela peut en intéresser d'autres, le forum est là pour partager, ensemble ...
J'utilise un capteur de pression Honeywell sur une de mes chaudières et un Arduino pour réguler la chauffe, il est branché en direct sans ampli.
Voir ici : viewtopic.php?f=78&t=5744&p=67738&hilit ... ion#p67738
Je lui ai rajouté depuis un capteur de niveau mais il n'est pas encore fiable, problème de ludion ...
Le vrai trésor, c'est de transmettre ses connaissances (pas les virus !)

Avatar du membre
Papy pop-pop
Messages : 610
Enregistré le : jeu. 3 nov. 2011 18:36
Localisation : Sud Bretagne

Re: Utilisation d'un capteur de pression sur moteur pop-pop

Message non lu par Papy pop-pop »

Zéphyrin a écrit :
sam. 18 avr. 2020 11:09
Je suis très intéressé par le diagramme PV d'un moteur pop pop, c'est ce que je rêve de faire depuis un bon moment avec mes moteurs "avaleur de flamme"...
J'ai acheté un capteur de pression, un kit arduino avec des capteurs de rotation, la carte son du PC devrait permettre l'acquisition de données, mais avec tout ça, je suis bien embarrassé...
la théorie ne me pose pas de problème, c'est la mise en œuvre qui me bloque je n'ai jamais fait d'électronique, et il faut amplifier le signal de pression !
Quand j’étais en activité mon métier principal était l’instrumentation/automatisation des machines de navires. J’ai spécifié et participé à la mise en service de nombreuses chaînes de mesures. Aujourd’hui le moteur pop-pop de quelques milliwatts me passionne autant qu’autrefois un moteur diesel ou une turbine à vapeur ou gaz de plusieurs dizaines de mégawatts. J’ai tenu compte de cette expérience industrielle pour enregistrer le cycle PV du moteur pop-pop.
Pour toute mesure sur une machine il importe premièrement de ne pas perturber le fonctionnement de la machine et deuxièmement de mesurer avec une précision acceptable pour les besoins de la cause.
Pour amplifier et traiter les signaux électriques on trouvera ou développera facilement des circuits électroniques. On y reviendra dès que nécessaire. En pratique le problème ce sont les capteurs/transmetteurs. Il faut les choisir en tenant compte de leur précision, temps de réponse, hystérésis, tenue et dérive en température… et si on travaille en numérique il faut tenir compte de la fréquence d’échantillonnage ; tout ceci en fonction des caractéristiques de la machine.
Je ne connaissais pas de capteurs assez petits et rapides pour suivre le fonctionnement d’un petit moteur pop-pop du commerce sans le perturber. Alors j’ai développé un gros moteur pop-pop compatible avec ce que je connaissais de petit, précis et … pas trop cher. Pour enregistrer le cycle PV du moteur pop-pop je m’étais fixé comme ordre de grandeur d’enregistrer 100 points par cycle. En pratique c’est descendu à 80 quand le moteur marchait bien mais l’ordre de grandeur y était encore.
Je ne peux rien commenter concernant les kits Arduino. Je n’en ai absolument aucune expérience.
Pour l’avaleur de flamme, je suppose qu’il est hors de question de changer d’échelle. Pour la mesure de volume ce sera plus facile que pour le moteur pop-pop. Un simple codage angulaire et quelques calculs. Pour la mesure de pression je pense que ce sera plus délicat. Quel est le volume mini et maxi de la chambre ? Quel est celui du transmetteur de pression ? Comment va-t-il être relié au moteur ? Type de transmetteur ? (zéro flottant ou fixe, et si fixe, pression absolue?) Quelle est la vitesse maxi de ton avaleur de flamme ?
Je vais probablement te harceler encore un peu, mais c’est comme pour bien d’autres choses. Si tu veux un résultat utilisable (pas seulement une patatoïde) il faut partir dans de bonnes conditions.
Quand on veut on trouve les moyens. Quand on ne veut pas on trouve un prétexte.

Avatar du membre
Zéphyrin
Messages : 2736
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Utilisation d'un capteur de pression sur moteur pop-pop

Message non lu par Zéphyrin »

Beaucoup d'infos tout d'un coup...c'est super.

Je vais donc être "obligé" de me lancer dans un peu (ou +) d'électronique...

je n'ai fait jusque là qu'un modèle théorique des échanges de chaleur d'un avaleur de flamme
http://ti1ca.com/lxe91jcy-model-of-vacu ... -.xls.html

la fréquence d'échantillonnage risque d'être un facteur limitant pour un moteur tournant à 800 rpm.

Avatar du membre
Papy pop-pop
Messages : 610
Enregistré le : jeu. 3 nov. 2011 18:36
Localisation : Sud Bretagne

Re: Utilisation d'un capteur de pression sur moteur pop-pop

Message non lu par Papy pop-pop »

Zéphyrin a écrit :
lun. 20 avr. 2020 11:48
...
la fréquence d'échantillonnage risque d'être un facteur limitant pour un moteur tournant à 800 rpm.
Oui. J'attends d'en savoir un peu + sur ton capteur de pression qui risque aussi très fort d'être "limite".
Quand on veut on trouve les moyens. Quand on ne veut pas on trouve un prétexte.

Avatar du membre
Zéphyrin
Messages : 2736
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Utilisation d'un capteur de pression sur moteur pop-pop

Message non lu par Zéphyrin »

Le capteur c'est un MPX2200ap, de Motorola.
sans numériser les données, il devrait être possible de voir la courbe PV sur un oscilloscope, un peu comme les TP de physique de ma jeunesse, mais ce serait dommage...

Avatar du membre
Papy pop-pop
Messages : 610
Enregistré le : jeu. 3 nov. 2011 18:36
Localisation : Sud Bretagne

P

Message non lu par Papy pop-pop »

Bonjour Zéphyrin.
Le MPX2200AP est ce que j'avais trouvé de mieux en 2009 pour la mesure du cycle sur le moteur pop-pop. Pour autant que j'ai pu le vérifier ses caractéristiques techniques sont conformes à la fiche technique du fournisseur. C'était OK pour un moteur fonctionnant en gros à 1Hz. Pour ton avaleur de flamme à 800t/mn ça fait 13,3Hz. Je vais regarder de plus près, mais ça va sûrement filtrer le signal de façon visible.
Utiliser un oscilloscope pour le pop-pop était ma première idée. Si j'avais encore été en activité... Mais je n'avais plus d'oscillo à ma disposition. (Pour d'autres raisons le choix d'un data-logger s'est révélé meilleur dans ce cas particulier.) Pour l'avaleur de flamme je pense que l'utilisation d'un oscilloscope serait intéressante. Pas de pb de suivi en fréquence. Le réglage de gain et d'offset de l'oscillo devrait suffire pour adapter le MPX2200 plus facilement que ce que j'ai dû faire.

Je viens de regarder la doc du MPX2200. Tps de réponse typique: 1ms. A priori c'est OK. Reste qu'il faudra soigner la connexion entre le moteur et le capteur pour que d'une part ça ne filtre pas trop (tuyau du bon diamètre et de la bonne longueur) et que le capteur n'ait pas trop chaud.
Quand on veut on trouve les moyens. Quand on ne veut pas on trouve un prétexte.

dudulle
Messages : 9
Enregistré le : dim. 19 avr. 2020 20:55

Re: Utilisation d'un capteur de pression sur moteur pop-pop

Message non lu par dudulle »

Bonjour

Je me permet une petite remarque car je trouve ce sujet très intéressant.
Pour le choix du capteur j'utilise ceci : https://www.ebay.fr/itm/1-8NPT-Stainles ... kYVo6b8j1A

Pour mon application je ne fais qu'une mesure toutes les 5 minutes donc je ne sais pas si il serait assez rapide, mais la fiche donne un temps de réponse de 1 ms. L'avantage est que le signal est déjà amplifié.

Avatar du membre
Malevthi
Administrateur du site
Messages : 4414
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 21:13
Localisation : Digne les Bains (04)

Re: P

Message non lu par Malevthi »

Bonjour,
Papy pop-pop a écrit :
mar. 21 avr. 2020 09:37
que le capteur n'ait pas trop chaud.
Et oui 125°max pour le MPX2200AP ...
Celui que j'utilise est limité à la même température mais il est au bout d'un long tuyau (comme les siphons de mano).
https://sensing.honeywell.com/honeywell ... 313757.pdf
Le vrai trésor, c'est de transmettre ses connaissances (pas les virus !)

Avatar du membre
Papy pop-pop
Messages : 610
Enregistré le : jeu. 3 nov. 2011 18:36
Localisation : Sud Bretagne

Re: Utilisation d'un capteur de pression sur moteur pop-pop

Message non lu par Papy pop-pop »

Ce que veut mesurer Zéphyrin c'est une pression absolue. (Le moteur avaleur de flamme fait le vide). Le capteur Honeywell sait faire. Celui de Hong Kong je ne sais pas. L'avantage de ces 2 là c'est le côté mécanique et la simplicité de l'électronique à ajouter par rapport au capteur barométrique. Le temps de réponse est mois bon pour Honeywell.
Concernant la température pour le moteur pop-pop la prise de pression était dans le gaz (vapeur ou mélange air et vapeur) à 120 à 150°C. J'avais prolongé par un tube 5x0,5 en laiton puis 2 petits bouts de tuyau souple reliés au MPX2200AP avec entre les 2 un petit "réfrigérant" à ailettes. (Refroidisseur de transistor). A posteriori je crois que ces précautions étaient inutiles. Le gaz contenu dans le petit tuyau ne se renouvelle pratiquement pas et reste froid.
Quand on veut on trouve les moyens. Quand on ne veut pas on trouve un prétexte.

Avatar du membre
Zéphyrin
Messages : 2736
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Utilisation d'un capteur de pression sur moteur pop-pop

Message non lu par Zéphyrin »

Pour la température de la culasse ou se ferait la prise de pression, je pense qu'on est au maximum de ce que ce capteur peut supporter...dans les 110-130°C.
J'attends une caméra thermique "premier prix" commandée (en chine...) depuis un moment, j'espère encore...pour me faire une idée plus précise de la température du moteur en marche, mais pour la température des gaz, je n'ai pas de solution.
Avec un tube fin, s'il n'y a pas de mélange avec le cylindre, la température baisserait suffisamment.

Avatar du membre
Papy pop-pop
Messages : 610
Enregistré le : jeu. 3 nov. 2011 18:36
Localisation : Sud Bretagne

Re: Utilisation d'un capteur de pression sur moteur pop-pop

Message non lu par Papy pop-pop »

Pour raccorder un transmetteur de pression l’inconvénient c’est qu’il faut le connecter du côté chaud du moteur. Il va donc falloir le déporter et l’isoler thermiquement. L’avantage c’est que les variations de pression mises en jeu sont faibles et que le gaz est un assez bon isolant. Je pense que la solution utilisée pour enregistrer le cycle pop-pop pourra marcher : un tube en laiton 5x0,5 brasé sur la culasse (le + loin possible du brûleur), un écran thermique traversé par ce tube, un petit refroidisseur et une liaison souple vers le transmetteur qui, lui, sera fixé mécaniquement à quelque chose de relativement froid.
Quand on veut on trouve les moyens. Quand on ne veut pas on trouve un prétexte.

Répondre

Retourner vers « Electronique et nouvelles technologies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités