Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Avatar du membre

Auteur du sujet
ZAPJACK
Messages : 2243
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:42
Localisation : Namur (B)
Âge : 57

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar ZAPJACK » dim. 10 mars 2013 15:30

Dernier message de la page précédente :

paterson a écrit :ZAP une chose me gène: l'utilisation d'un alésoir pour faire un mandrin extensible.
Les lames ont une dépouille après le tranchant et donc ne porteront pas sur toute leur largeur.
Il vaudrait mieux que tu usines un mandrin expansible, monté en pince pour garder tjs la concentricité.
Pour la barre d'alésage, j'ai des grains en carbure (anciens forets pour pcb); ils mesurent Ø 3,175mm).
Je t'en envoie si tu le désires.

Je prévois (point 7) de rectifier les 8 portées pour les rendre bien cylindrique au global
Sinon, comment usine-t-on un mandrin expansible ?
Nickel pour les grains, cela m'aiderai
LeZap

-- Dim 10 Mar 2013 15:30 -- [edit automatique] ce message a été fusionné automatiquement avec le précédent [/edit]

ludique a écrit : plutôt qu'un alésoir, pourquoi ne pas ajuster un cylindre de bois sec rentrant à frottement dur...Ensuite, le mouiller pour qu'il gonfle et fasse corps avec le métal

Le bois n'est pas stable en dimension
LeZap
Le diable est dans les détails (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)

Avatar du membre

minimotoriste
Messages : 1895
Enregistré le : mer. 6 juin 2012 03:54
Localisation : 82 castelsarrasin
Âge : 68

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar minimotoriste » dim. 10 mars 2013 15:54

Bonjour Zap Bonjour à tous
ATTENTION si tu ébauche a 35 int tu ne fera jamais 34.3 fini :o :o
pour ma part j usinerais après l ébauche et en gardant la sur-longueur inter et exter progressivement mais en l air afin de libérer progressivement les contrainte du métal ce qui éviterai toutes déformations (mais ça c est pas gagné) surtout bien lubrifier pour éviter tout élévation de la température de la pièce
Bon courage
@+++.Henry.

Avatar du membre

ludique
Messages : 3817
Enregistré le : mar. 6 juil. 2010 22:39
Localisation : Bourges
Âge : 67

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar ludique » dim. 10 mars 2013 16:43

Autre solution:
Usiner l'extérieur, puis insérer la pièce dans deux 1/2 coquilles usinées à la cote, la maintenir par un ou deux point de cyanolite...Réaliser alors l'alésage..
Nullam rem ex nihilo..(Lucrèce)

Avatar du membre

fresco
Messages : 16
Enregistré le : dim. 23 oct. 2011 17:11
Localisation : bas rhin
Âge : 43
Contact :

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar fresco » lun. 11 mars 2013 19:54

salut à tous,

ma méthode serais d'ébaucher l'intérieur des cylindres puis comme tu voulais faire (mandrins éxpansible) finir l'exterieur.
ensuite monter les chemises dans les blocs cylindres avant de les aléser.tu doit pouvoir te débrouiller pour dégauchir les blocs cylindres et les aléser avec ta barre d'alésage entre pointes.cela a pour avantage de terminer par l'alésage ce qui évite qu'il se déforme.Sans compter que cela permet de ratraper d'éventuels défauts (perpendicularité,ovalisation,localisation)

Avatar du membre

Auteur du sujet
ZAPJACK
Messages : 2243
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:42
Localisation : Namur (B)
Âge : 57

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar ZAPJACK » mar. 12 mars 2013 21:00

minimotoriste a écrit :ATTENTION si tu ébauche a 35 int tu ne fera jamais 34.3 fini

Oui, non enfin peut-être :aie:
d'expérience j'ai souvent constaté en travaillant avec des plaquettes que si la dernière passe est de qq centième, la finition est complètement gachée. Par contre si la dernière passe est conséquente, alors la finition est "poli-miroir"
Tout en gardant à l'oeuil que la dimension est quelque peu "aléatoire" C'est aussi la raison pour laquelle je souhaite utiliser une grosse barre d'alésage bien rigide, mais surtout pas usiner "en l'air"
LeZap

-- Mar 12 Mar 2013 20:59 -- [edit automatique] ce message a été fusionné automatiquement avec le précédent [/edit]

fresco a écrit :Tu doit pouvoir te débrouiller pour dégauchir les blocs cylindres et les aléser avec ta barre d'alésage entre pointes.cela a pour avantage de terminer par l'alésage ce qui évite qu'il se déforme.Sans compter que cela permet de ratraper d'éventuels défauts (perpendicularité,ovalisation,localisation)

Oké pour l'idée, mais comment dégauchir un bloc de 6 cylindre sur un tour ?
Il ne faut pas oublier qu'il faut dégauchir le cylindre sur son diamètre mais aussi sur sa longueur, et là c'est pas gagné d'avance?
Car les fonderies du bloc cylindre est tout sauf régulier
As tu une idée ?
LeZap
Le diable est dans les détails (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)

Avatar du membre

fresco
Messages : 16
Enregistré le : dim. 23 oct. 2011 17:11
Localisation : bas rhin
Âge : 43
Contact :

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar fresco » mar. 12 mars 2013 21:17

j'ai ma petite idée oui,mais je suis pas sur que ton tour soit assez grand pour ce que j'imaginais.a tu assez de course sur ton chariot transversal pour usiner les 6 cylindres sans démonter le bloc cylindre? sinon peut etre aléser les cylindres sur ta fraiseuse?

justement il faudrais dégauchir tes blocs cylindres par rapport à tes plans de joint,comme ca si tes chemises ne sont pas perpendiculaire,tu ratrape le défaut.

juste pour etre sur,tes chemises sont bien montées sèrées dans les cylindres en alu? et c'est bien des chemises seche?

Avatar du membre

Auteur du sujet
ZAPJACK
Messages : 2243
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:42
Localisation : Namur (B)
Âge : 57

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar ZAPJACK » mer. 13 mars 2013 20:26

fresco a écrit :justement il faudrais dégauchir tes blocs cylindres par rapport à tes plans de joint,comme ca si tes chemises ne sont pas perpendiculaire,tu ratrape le défaut.
juste pour etre sur,tes chemises sont bien montées sèrées dans les cylindres en alu? et c'est bien des chemises seche?

Ce sont des chemises humides (moteur d'avion oblige !)
Je pourrais aléser sur ma fraiseuse, mais cela m'obligerai de travailler avec un outil "en l'air" ce que je préfère éviter a cause des vibrations et/ou manque de rigidité
LeZap
Le diable est dans les détails (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)

Avatar du membre

ludique
Messages : 3817
Enregistré le : mar. 6 juil. 2010 22:39
Localisation : Bourges
Âge : 67

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar ludique » jeu. 14 mars 2013 22:48

Bonsoir à tous, bonsoir ZAP....

Après avoir réfléchi sur ton problème, un autre me vient à l'esprit....

Ces chemises (humides de surcroit) sont extrêmement fines, or, je le crois, ton but est quand même de faire tourner par ses propres moyen cette splendide mécanique..Crois-tu qu'une aussi faible épaisseur de métal saura résister à la fois aux efforts de la compression puis ensuite, plus durs encore, aux efforts engendrés par la détente des gaz enflammés..? Ne faudrait il pas revoir comme cela se fait couramment dans la construction de locomotives en modèle réduit (ref. Kozo Hiraoka), faire quelques entorses aux cotes réelles de la maquette pour la rendre fonctionnelle, car si la dimension des matériaux se réduit, les lois de la physique font que la détente d'un mélange détonnant restera la même quelque soit l'échelle....Ne vaudrait il mieux pas réduire le diamètre des pistons de plusieurs dixièmes et augmenter l'épaisseur des chemises dans cet objectif..?
Voilà, c'était un avis parmi tant d'autres, par contre pour la fab., je pense que je garderais la méthode que j'ai pressentie...
En tous les cas, bon courage, tiens nous au courant du déroulement de cette belle réalisation..
Amitiés
François
Nullam rem ex nihilo..(Lucrèce)

Avatar du membre

paterson
Messages : 4654
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 23:06
Site Internet
Localisation : Tournefeuille (31)
Âge : 72
Contact :

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar paterson » ven. 15 mars 2013 01:37

TOTALEMENT d'accord avec toi, François TOP .
Et je vois mon cher, que nous avons les mm réf de lectures :clin:

PS: au fait, tu as un prénom à la mode en ce moment; ça s'arrose !! :biere:
Cordiales salutations vaporistes
Roger31 (CAV 1258)
http://picasaweb.google.com/109200417126637456771" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.trainvapeur-toulouse.com" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre

Malevthi
Administrateur du site
Messages : 4218
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 21:13
Localisation : Digne les Bains (04)
Âge : 55

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar Malevthi » ven. 15 mars 2013 08:14

Félicitations , François, pour ta nouvelle promotion :lol:
Zap, je crois que tu peux lui faire confiance, il a eu une révélation :D
Le vrai trésor, c'est de transmettre.

Avatar du membre

Zéphyrin
Messages : 2537
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Âge : 72
Contact :

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar Zéphyrin » ven. 15 mars 2013 11:54

6) alésage en une passe de 35 à 34.30+
ça je ne pense pas que ce soit possible, je dirais 34.30 à 35, en une passe soit 0.35
pour une épaisseur finale de 0.64, c'est enorme si la chemise n'est pas déjà bloquée dans le cylindre ou un bloc support ad hoc.
de plus l'introduction de la chemise dans le bloc cylindre va la déformer,
il est évident que la passe de finition doit se faire après, à mon avis, sauf si celle ci n'est pas sérrée dans le cylindre, ce qui semble être le cas,
sur ton croquis elle est tenue par un serrage dans le haut.

je ne vois que 12 tronçons, il serait prudent d'en avoir qq uns en rab...

en fait je tout à fait de l'avis des posts précédents, mais bon, je ne me suis pas lancé dans un V12

Avatar du membre

Auteur du sujet
ZAPJACK
Messages : 2243
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:42
Localisation : Namur (B)
Âge : 57

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar ZAPJACK » ven. 15 mars 2013 19:16

Merci pour vos avis éclairés.
Quelques remarques cependant.
Le constructeur préconise du tube soudé en 4130, j'ai choisis du 42CrM6S4V en bloc.
Mon choix est beaucoup plus dur que le 4130, mais ce seras également beaucoup plus compliqué à usiner
C'étais déjà le cas du Vilo, ou l'acier choisis était vraiment très pénible a usiner, mais j'ai eu quelques bonnes surprises avec des maladresses d'usinage.
Pour en revenir à ce cylindre, la partie "0.64" est la partie qui entre dans le carter sans aucun serrage et cette partie correspond également au PMB. Donc gaz en phase détente et pas en contact avec cette partie.
La zone "explosion + détente" correspond à une épaisseur de parroi 0.9mm + encore un anneau de renfort dans la zone"explosion"
N'oublions pas non plus que c'est un moteur d'avion, or l'architecture de ce genre de moteur se caractérise par des coefficients de sécurité très bas.
mais usiner les cylindres montés, franchement, je m'en sent incapable. il y a trop de paramètres à gérer en même temps et la moindre erreur sera irréverssible. A part le honnage, les cylindres seront finis au tour.
N'oublions pas que je n'ai pas les moyens de l'industrie !
Un détail encore qui me turlupine ??
Le jeux cylindre / bloc moteur ?? Si le serrage est "à la presse", je risque d'exploser le tout !! si le serrage est insuffisant, je risque d'avoir des fuites. Attention les carters en alu sont extrêmement fin
Alors comment calculer les bons diamètres ??
Je tâcherai toutefois de rester au dessus des cotes minimales, comme vous le suggerez
LeZap
Le diable est dans les détails (CAV737 - MECA5729 - FLNJ)

Avatar du membre

fresco
Messages : 16
Enregistré le : dim. 23 oct. 2011 17:11
Localisation : bas rhin
Âge : 43
Contact :

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar fresco » ven. 15 mars 2013 20:01

Après toute ces détails,mon choix se porterais sur un montage glissant des chemises,avec un peu de patte à joint pour l'étanchéitée.

qu'en pense les anciens? :roll:

Avatar du membre

jacky241
Messages : 734
Enregistré le : sam. 25 févr. 2012 20:54
Localisation : isere
Âge : 66

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar jacky241 » ven. 15 mars 2013 21:26

bonsoir à tous,
je ne sais pas si celà pourra t'aider zap mais voilà comment j'ai procédé pour l'usinage des chemises de mon 7 cylindres.
d'abord le percage grossier au fôret puis alésage à l'outil sur le tour en concervant une surlongueur pour la prise dans le manderin.
alésage.jpg
alésage.jpg (139.58 Kio) Vu 2715 fois

pour l'usinage extérieur,usiner une pièce de reprise emmenchée dans l'alésage avec un trou de centrage pour reprendre l'ensemble et éviter la flexion avec la contre pointe.
usinage extérieur.jpg
usinage extérieur.jpg (162.98 Kio) Vu 2715 fois

serrage environ 1/100è montage à l'étau avec un peu de suif sur la chemise.
montage.jpg
montage.jpg (120.87 Kio) Vu 2715 fois

le rodage final au miror avec un faux piston pour obtenir un état de surface propre puis usinage du piston définitif.
cordialement
jacky

Avatar du membre

ludique
Messages : 3817
Enregistré le : mar. 6 juil. 2010 22:39
Localisation : Bourges
Âge : 67

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar ludique » ven. 15 mars 2013 22:15

Bonsoir..
Je ne sais pas sur les avions, mais sur les voitures, les chemises humides étaient montées avec des joints papier, de différentes épaisseurs pour compenser les jeux..De ce fait, je serrage des joints de culasse ne devaient pas être pris à la légère, l'étanchéité des bas de cylindre en dépendait...De nombreuses Renault, Citroën ou autres ont péri suite à de mauvais serrages, et...Je serai vraiment peiné que tu ais quelques soucis pour de telles pécadilles..
Allez, bonne suite... TOP


S.S. François.... mdr
Nullam rem ex nihilo..(Lucrèce)

Avatar du membre

Roland
Messages : 89
Enregistré le : sam. 12 juin 2010 19:39
Localisation : isere
Âge : 59

Re: Construction du Rolls-Royce Merlin ech1/4

Message non lupar Roland » ven. 15 mars 2013 22:47

ludique a écrit :Bonsoir..
Je ne sais pas sur les avions, mais sur les voitures, les chemises humides étaient montées avec des joints papier, de différentes épaisseurs pour compenser les jeux..De ce fait, je serrage des joints de culasse ne devaient pas être pris à la légère, l'étanchéité des bas de cylindre en dépendait...De nombreuses Renault, Citroën ou autres ont péri suite à de mauvais serrages, et...Je serai vraiment peiné que tu ais quelques soucis pour de telles pécadilles..
Allez, bonne suite... TOP


S.S. François.... mdr

bonsoir a tous , même point de vu que ludique ,mais de nos jour sur les chemises humides d auto le plus souvent les chemises et le bloc ont un coin d angle biseauté ( je ne connais pas le terme exact) qui reçoit un joint torique se qui fait que la base de la chemise est en contact direct avec le bloc. a l époque des joint papiers cela permettait de modifié le dépassement de la chemise par rapport au plan de joint de culasse pour que celle ci appui sur la chemise pour une étanchéité parfaite.
dans le cas présent et si maitrise de la hauteur ( se qui me semble inutile de précisé) je pense que de la pâte a joint est la bonne solution. j ai perso monté (et démonté)des moteur d auto de compétition et je procède comme cela.
le risque de fuite et juste du a la pression du circuit de refroidissement .


Retourner vers « Belles mécaniques et matériels divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité