moteur oscillant....de travers (bis repetita)

Avatar du membre

Auteur du sujet
eul pépère
Messages : 247
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 22:19

moteur oscillant....de travers (bis repetita)

Message non lupar eul pépère » dim. 28 avr. 2019 14:13

bonjour,
j'avais déjà parlé d'un moteur oscillant microcosm qui avait des pb de perpendicularité.
http://www.bloooo.fr/forums/viewtopic.php?f=77&t=6133

jin m'avait envoyé un cylindre de rechange qui allait parfaitement

du coup je lui ai acheté un autre (quadricylindre oscillant 8cc au total) -il n'en n'a plus sur le site ça devait etre le dernier ...

et pas de chance le pb est de nouveau présent : l'axe de rotation des cylindres oscillants n'est pas perpendiculaire aux surfaces de contact. donc fuite, usure irrégulière, ..moteur quasi inutilisable en l'état.

ce qui est ballot car l'usinage/assemblage du reste est bien réalisé. voilà les photo:
2019-04-28 09.30.26.jpg
2019-04-28 09.31.15.jpg
2019-04-28 09.26.26.jpg
2019-04-28 09.26.40.jpg
2019-04-28 09.26.47.jpg
2019-04-28 09.27.01.jpg


il semble donc qu'il y ait un défaut de conception à la base, le vissage de l'axe dans le cylindre produit de petites , mais notable perte de perpendicularité qui sur un ajustage moins serré serait sans conséquence mais à cet endroit rend tout le système inutilisable.

quelqu'un a t il eu le même moteur et a t il eu les mêmes pb

c'est d'autant plus ballot qu'il suffirait de contre percer le passage de l'axe 2-3 dixièmes plus large en laissant seulement 1 mm d'épaisseur ajusté coté glacis pour que le ressort fasse son travail et plaque le tout correctement, ça pourrait etre fait d'origine pour compenser un défaut de perpendicularité à la construction, rien n'est jamais parfait.

c'est d'ailleurs dans les to do pour cette semaine

un autre petit défaut perçu au démontage, sur ce moteur qui n'a tourné chez moi qu'à la main et peut être un peu chez jin, les traces d'usures sont vraiment très marquées. en regardant de plus près je me suis rendu compte que les bords des surfaces usinées des cylindres étaient très agrippantes au doigt, et l'orifice du passage d'axe aussi (moins gênant). en fait les angles vif d'usinages n'ont pas été cassés, et donc marquent très fort le glacis. un petit coup de lime douce sur les angles corrige immédiatement le pb et donne une rotation beaucoup plus douce avant même le travail sur la perpendicularité de l'axe.

comme il y a de la place sur le maneton de vilebrequin pour decaler de 0.5mm le pied de bielle, je voudrais pouvoir ajouter une plaque de teflon pour le glacis. mais il n'y a pas de marge en largeur pour mettre des vis de fixation. existe t il une colle qui permet de coller du teflon sur du laiton ?
à défaut je pensais prendre une plaque de teflon de 2 mm et y fraiser une encoche de 1.5mm de la largeur du cylindre de manière à avoir des rebord ce chaque coté du cylindre pour l’emmener lors de l'oscillationil y aura juste à percer pour l'axe et les 2 passages de vapeur.

faisable ou pas ?

merci

Avatar du membre

steam10
Messages : 11
Enregistré le : sam. 30 mars 2013 13:25
Localisation : Muret (31600)
Âge : 71

Re: moteur oscillant....de travers (bis repetita)

Message non lupar steam10 » dim. 28 avr. 2019 20:38

bonjour,
il existe aujourdhui du P.T.F.E adhésif utilisé en couture en faible épaisseur quelques dixièmes (vu sur internet)quand j'étais encore en activité il existait du PTFE collable dont la face a coller était marron.
Salutations modélistes
Daniel31

Avatar du membre

berola
Messages : 1392
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Site Internet
Localisation : Ardèche/Drôme
Contact :

Re: moteur oscillant....de travers (bis repetita)

Message non lupar berola » dim. 28 avr. 2019 21:42

il existait du PTFE collable dont la face a coller était marron.

Ce produit existe toujours , il est collable a la colle époxy en mettant sous presse .
Par contre je ne sais pas ou on en trouve ….
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre

Auteur du sujet
eul pépère
Messages : 247
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 22:19

Re: moteur oscillant....de travers (bis repetita)

Message non lupar eul pépère » dim. 28 avr. 2019 23:42

oui mais est ce que ça resiste à la chaleur et à la vapeur ?
merci de vos réponses

voici le moteur une fois remonté:
2019-04-28 23.29.37.jpg


finalement j'ai simplement affiné l'axe de rotation du cylindre à la lime diamant en laissant 1-2 mm intact coté cylindre pour le guidage en rotation (j'avais la lime et pas le foret adapté et en plus peur de percer trop loin)

l'étanchéité a l'air d'aller en tout cas quand on souffle dedans ça ne fait plus le bruit d'air qui fuit et il faut faire tourner le moteur à la main pour avoir une sortie d'air par l'échappement, c'est plutôt bon signe. essais demain à la vapeur si tout va bien
à noter en plus des pb déjà indiqués le fait que le volant d'inertie touchait très légèrement la platine de fixation, tant que j'avais la lime en main .....pb réglé

Avatar du membre

Zéphyrin
Messages : 2525
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Âge : 72
Contact :

Re: moteur oscillant....de travers (bis repetita)

Message non lupar Zéphyrin » lun. 29 avr. 2019 09:36

Tu ne peux pas espérer faire un perçage suffisamment d'équerre avec une perceuse amateur.
La glace et le perçage et taraudage doivent être fait au tour dans la foulée, sans démontage, pour le cylindre et idem pour le bâti.
C’est très difficile de tarauder droit sur une si petite longueur, c’est plus facile si le filetage est M3 et la tige 4mm, par exemple, le vissage peut être ainsi en butée avec une meilleure chance d’être perpendiculaire.
Les 4 cylindres ont ce problème ?

Les surfaces de frottement me paraissent bien trop grandes.
Et les traces d’usure ne sont pas symétriques…
Il faut reprendre et redresser ces surfaces.

C’est peut être un effet optique sur la photo, mais les lumières sur le bâti me semblent très écartées, leurs bords internes ne devrait à peine plus (0.5mm max) que le diamètre de la lumière du cylindre.

Un moteur oscillant est très facile à faire, en théorie seulement…

Avatar du membre

Auteur du sujet
eul pépère
Messages : 247
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 22:19

Re: moteur oscillant....de travers (bis repetita)

Message non lupar eul pépère » lun. 29 avr. 2019 10:42

Zéphyrin a écrit :Tu ne peux pas espérer faire un perçage suffisamment d'équerre avec une perceuse amateur.
La glace et le perçage et taraudage doivent être fait au tour dans la foulée, sans démontage, pour le cylindre et idem pour le bâti.
C’est très difficile de tarauder droit sur une si petite longueur, c’est plus facile si le filetage est M3 et la tige 4mm, par exemple, le vissage peut être ainsi en butée avec une meilleure chance d’être perpendiculaire.
Les 4 cylindres ont ce problème ?


3 sur 4 et le pb vient de la non perpendicularité de l'axe de rotation du cylindre parce que si on fait faire un demi tour au cylindre le defaut persiste du meme coté du cylindre donc ce n'est pas un pb de perçage du glacis qui semble bien perpendiculaire . le pb vient que le perçage dans le glacis est long , environ 5mm pour un diametre de 3 mm et très ajusté. donc aucune possibilité de jeu pour permettre l'adaptation. le système est donc hyper contraint sur plusieurs axes ce qui est contre productif et inutile. il n'a besoin d'etre contraint qu'en rotation et en traction pour le placage sur le glacis. l'usinage du glacis sur le cylindre est bon, bien plan et les 2 cotés coplanaires. le glacis coté bati est auusi correct. reste donc l'adaptation

Zéphyrin a écrit :Les surfaces de frottement me paraissent bien trop grandes.
Et les traces d’usure ne sont pas symétriques…
Il faut reprendre et redresser ces surfaces.


et fait il y a 2 stratégies: prendre l'axe comme référence et réusiner les surfaces , ce qui nécessite un outillage et savoir faire que je n'ai pas
ou alors ce que j'ai fait, prendre les surfaces du cylindre comme référence pour le plan de rotation et l'axe au niveau du cylindre comme référence pour le centre de rotation. dans ce cas il faut donner un peu d'espace à l'axe pour osciller ce qui compte tenu de la faible angulation de rotation ne devrait pas donner de ballant notable. en pratique un peu de travail à la lime sur l'axe en préservant les 2 mm coté cylindre pour le guidage en rotation, a fait parfaitement le travail et les surfaces sont maintenant parfaitement en contact (vérifié en mettant du marqueur sur le glacis) et avec une étanchéité satisfaisante au premier abord (pas de fuite notable en soufflant dans l'admission ce qui n'est pas un test normalisé ;-) )

c'est moins bien intellectuellement et pour la beauté du geste , mais tout aussi efficace sur le plan du résultat. cela montre aussi les limite du dessin ou tout est parfait, par rapport à la réalité ou rien n'est exactement comme il faut et où il faut prévoir des possibilités d'adaptation. Un très bon mécano (que je ne suis pas) peut probablement réussir à faire qque chose de presque parfait, un mauvais dans mon genre doit prévoir des jeux compensables pour rattraper son incompétence. au total l'important est que ça marche.

pour la surface de frottement coté cylindre je n'ai pas d'opinion, et comme je n'ai pas d’outillage pour la reprendre, ça restera comme ça dans un futur proche. je me suis borné à adoucir les anges d'usinage afin que ça n'attaque pas l'autre surface. l'essai à la main montre une rotation douce et des trace de frottement superficielles réparties sur toute la surface. de toute façon il va falloir faire tourner à la vapeur avec de l'huile pour le rodage.

mais c'est un peu pour ça que je posais la question d'une surface de glissement en teflon, parce que laiton sur laiton, même avec de l'huile, ça me parait mécaniquement moyen (même si la plupart des moteurs pilon ont des sabots en tête de bielle en laiton coulissant sur des guides en laiton)

Zéphyrin a écrit :C’est peut être un effet optique sur la photo, mais les lumières sur le bâti me semblent très écartées, leurs bords internes ne devrait à peine plus (0.5mm max) que le diamètre de la lumière du cylindre.



Un moteur oscillant est très facile à faire, en théorie seulement…


les orifices (glacis et cylindre) font 1.7mm et sont séparés sur le glacis de 2.4mm ce qui est à 2/10 de la valeur que tu donnes

si la puissance n'est pas au rendez vous on pourra toujours essayer d'élargir un petit peu l'orifice du cylindre

Avatar du membre

Auteur du sujet
eul pépère
Messages : 247
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 22:19

Re: moteur oscillant....de travers (bis repetita)

Message non lupar eul pépère » lun. 29 avr. 2019 17:10

après un test à la vapeur, nette amélioration globale mais encore 2 cylindres fuyards, redémontage et re limage. re test normalisé selon Saint Souffle : le moteur tourne en soufflant à la bouche. ce qui veut dire plus de fuite sinon on s'époumone sans arriver à une pression suffisante pour faire tourner, et pas de point dur.

re test à la vapeur dès que possible

j'en ai profité pour faire la même chose sur le bicylindre du début, nette amélioration aussi

comme les 2 partagent la même conception, on peut penser qu'ils souffrent du même défaut, dommage ils semblent bien conçu par ailleurs

Avatar du membre

rhavrane
Messages : 1628
Enregistré le : ven. 11 févr. 2011 19:00
Localisation : Saint-Mandé
Âge : 63

Re: moteur oscillant....de travers (bis repetita)

Message non lupar rhavrane » lun. 29 avr. 2019 20:55

Bonjour,
Maximus a eu la gentillesse de me poser du Téflon sur les glaces d'un oscillant "fuyard", moralité, si un défaut existe, pas de miracle, expérience encore une fois partagée en images :
https://www.youtube.com/watch?v=M5dQMc89TFg
Raphaël
La vapeur oui, et avec son ...
Mes vidéos: http://www.youtube.com/user/rhavrane
Mes albums: https://picasaweb.google.com/104408627118165995713


Retourner vers « Moteurs/machines à vapeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités