Questions diverses

Description de la réalisation de pièces, d'usinage ...
Avatar du membre
Mr-Phil
Messages : 274
Enregistré le : lun. 13 févr. 2012 20:53
Localisation : 48000 Lozère

Questions diverses

Message non lu par Mr-Phil »

Bonjour à tous.
J'ai souvent des questions qui me viennent et je me permet d'ouvrir un sujet pour ça.

Là par exemple je me demande comment je vais nettoyer le tracteur que je fais.
Les brasures qui ont coulées je pensais les reprendre à la meuleuse avec un disque "papier de verre lamellé"
mais vous avez peut être de meilleurs idées,
et sinon comment vous nettoyez le cuivre/laiton après brasure ?
IMG_20210130_092528.jpg
IMG_20210130_085014.jpg

Puis j'ai une autres question qui me vient,
Au sujet du moteur Elmer 48 vu sur le site de Jacques
elmer-48.pdf
(1.3 Mio) Téléchargé 52 fois
(Désolé de vous obliger à le télécharger...)
Je ne comprends pas pourquoi il n'y a que 2 lumières dans le système de distribution.
D'ou vient la vapeur, et par ou s'en va-t-elle ?

Merci d'avance.

Avatar du membre
gégé89
Messages : 2235
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 10:41
Localisation : yonne

Re: Questions diverses

Message non lu par gégé89 »

tu peux degrossir a la lime ensuite toile émeri , papier fin et finition au mirror
sur le moteur elmer il y a une 3 eme lumiere central dessous je pense que c'est l'arrivée rep 11

Avatar du membre
vilbrequin
Messages : 1169
Enregistré le : ven. 7 janv. 2011 23:16
Localisation : Essonne

Re: Questions diverses

Message non lu par vilbrequin »

Pour néttoyer cuivre et laiton aprés brasure , tu plonge la piéce dans de l'acide sulfurique diluer à 1 pour 8.

Avatar du membre
berola
Messages : 2017
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Site Internet
Localisation : Ardèche/Drôme
Contact :

Re: Questions diverses

Message non lu par berola »

A partir de demain l'acide sulfurique ne serai plus en vente dans les magasins de bricolage ?

https://www.usinages.com/threads/lacide ... st-1757859
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre
Mr-Phil
Messages : 274
Enregistré le : lun. 13 févr. 2012 20:53
Localisation : 48000 Lozère

Re: Questions diverses

Message non lu par Mr-Phil »

gégé89 a écrit :
dim. 31 janv. 2021 22:19
tu peux degrossir a la lime ensuite toile émeri , papier fin et finition au mirror
sur le moteur elmer il y a une 3 eme lumiere central dessous je pense que c'est l'arrivée rep 11
Je ne suis pas aussi perfectionniste que toi, après le papier de verre, j'aviserais...
Merci pour l'explication du plan TOP

vilbrequin a écrit :
dim. 31 janv. 2021 22:36
tu plonge la piéce dans de l'acide sulfurique diluer à 1 pour 8.
Ok, je vais essayer ça, jusqu'à présent j'utilisais de l'eau chaude + vinaigre + sel, je vais tenter à l'acide dilué.


Merci les gars

Avatar du membre
Zéphyrin
Messages : 2895
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Questions diverses

Message non lu par Zéphyrin »

Je suppose qu'il y aura de la peinture, qui va masquer pas mal de débordements de brasure !
le plus simple, c'est d'économiser la brasure, c'est simple avec du cuivre et laiton, il faut que la température de la pièce chauffée soit suffisante pour faire fondre la baguette, qui va alors filer dans les jonctions et se répartir joliment, c'est brasé, c'est fini, ne plus rajouter de brasure...
si ça ne se passe pas comme ça, c'est que les pièces sont mal préparées, oxydées.
Mais il faut de la brasure Ag 40%, qui seule a la bonne capillarité pour s'infiltrer partout.
la brasure 20% et surtout la brasure phosphore cuivre sont plus "pâteuses", et plus difficile à bien utiliser, mais bien moins chères.

ave la dremel et des fraises carbure, en qq secondes les blobs de brasures disparaissent...tu peux garder les copeaux, mélangés à du flux, tu peux rebraser avec !!!

Avatar du membre
Mr-Phil
Messages : 274
Enregistré le : lun. 13 févr. 2012 20:53
Localisation : 48000 Lozère

Re: Questions diverses

Message non lu par Mr-Phil »

Zéphyrin a écrit :
mar. 2 févr. 2021 10:18
Je suppose qu'il y aura de la peinture, qui va masquer pas mal de débordements de brasure
Et ben non... En fait je veux laisser le cuivre et le laiton de leur couleur naturel (d'où l'envie de bien nettoyer)
Je peindrais les jantes arrières, mais pas plus.

En ce qui concerne la brasure, je sais que je charge trop, j'en fais pas mal au boulot mais sur des tuyaux principalement,
avec le laiton c'est plus délicat au niveau de la température.
La brasure ne doit pas contenir 40% d'Ag, c'est celle de mon taf... :oops: je fais avec ce que j'ai. :roll:

Des fraises au carbure pour dremel, je ne connais pas mais je vais me renseigner.
Auparavant je travaillé surtout le bois, et je ne suis pas très bien équipé pour les métaux.

Merci :)

Avatar du membre
Zéphyrin
Messages : 2895
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Questions diverses

Message non lu par Zéphyrin »

c'est ce genre de fraise à tige de 3 mm, à taille croisée de préférence, dérape moins.
plein de choix de fournisseurs et de prix...
mais avec légèreté, ça creuse très vite dans le métal !


fraise tungstène ici par exemple

Avatar du membre
Mr-Phil
Messages : 274
Enregistré le : lun. 13 févr. 2012 20:53
Localisation : 48000 Lozère

Re: Questions diverses

Message non lu par Mr-Phil »

Au passage, merci Zéphyrin j'ai commandé les fraises dont tu m'as parlé.

Mais j'ai une question au sujet des locomotives Mallet, je me demandé comment étaient alimentés les moteurs avant ?
Des flexibles, ou un système de presse étoupe autour d'un axe ?
Je ne parle pas du système compound.

Avatar du membre
Mr-Phil
Messages : 274
Enregistré le : lun. 13 févr. 2012 20:53
Localisation : 48000 Lozère

Re: Questions diverses

Message non lu par Mr-Phil »

Bonjour.
Je me douté bien que certaines questions serait sans réponse... (pas grave).

J'ai une question au sujet des graisseurs sur les moteurs à vapeur, ça ne fonctionne qu'avec de la vapeur (condensation, eau plus lourde, etc)
Comment faites vous pour lubrifier à l'air comprimé ?

Avatar du membre
berola
Messages : 2017
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Site Internet
Localisation : Ardèche/Drôme
Contact :

Re: Questions diverses

Message non lu par berola »

j'ai une question au sujet des locomotives Mallet, je me demandé comment étaient alimentés les moteurs avant

Sur les locos échelle 1 c'est une rotule étanche qui fait le boulot
Sur les maquettes des tuyaux souples calorifugés .

Comment faites vous pour lubrifier à l'air comprimé

Une giclette d'huile de temps a autre dans l'admission suffit .
En expo j'ai fait tourner des moteurs des journées entières a l'air .
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre
Mr-Phil
Messages : 274
Enregistré le : lun. 13 févr. 2012 20:53
Localisation : 48000 Lozère

Re: Questions diverses

Message non lu par Mr-Phil »

Rapide, efficace !
Merci berola TOP
Mais donc sur une machine destiné à l'air comprimé, le graisseur et purement décoratif.

Avatar du membre
berola
Messages : 2017
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 20:46
Site Internet
Localisation : Ardèche/Drôme
Contact :

Re: Questions diverses

Message non lu par berola »

Le fonctionnement à l'air ne soumet pas le moteur à la chaleur et c'est justement la vapeur qui a tendance à laver l'huile et faire dilater les pièces.
J'ai fait fonctionner à l'air en expo de longues heures le moteur bicylindre d'Adien Sentz sans huile car avec des joints en téflon le grippage n'est pas a craindre. Avec les matériaux modernes je suis persuadé qu'on pourrait faire tourner sous vapeur des moteurs sans aucune lubrification .
D'ailleurs dans mes locomotives la consommation d'huile de chauffe est assez faible et je n'ai jamais eu de grippage.
CAV 430
"je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature" Leonard de Vinci

Avatar du membre
Zéphyrin
Messages : 2895
Enregistré le : sam. 3 sept. 2011 20:25
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Questions diverses

Message non lu par Zéphyrin »

Oui, avec de l'air le graisseur à déplacement est purement décoratif !
Tout va dépendre de la vitesse à laquelle tourne un moteur avec de l'air comprimé...
la détente de l'air refroidit le moteur, et les moteurs spécialement prévus pour l'air comprimé ont des ailettes de réchauffement, autrement le refroidissement entraîne du givre, comme sur les anciens moteurs à cartouche de CO2.
Je prétends qu'un vrai moteur à vapeur, avec détente, devrait tourner à la vapeur, mais bien sûr, ce n'est pas toujours possible en expo, une marche à vitesse modérée à l'air ne va pas le détruire. S'il s'agit d'un moteur sans détente, style oscillant, aucun problème, n'importe quel fluide le fait tourner.

Avatar du membre
gegedej
Messages : 310
Enregistré le : mer. 24 sept. 2014 10:12
Localisation : Valenciennes

Re: Questions diverses

Message non lu par gegedej »

Bonjour,
Puisqu'on est dans les questions diverses, je me lance sans craindre le HS :mrgreen:
Pourquoi un petit moteur oscillant peut-il tourner parfaitement à l'air comprimé avec une très basse pression TOP et refuser obstinément de tourner à la vapeur quelle que soit pression :nul: ?
Gérard

Répondre

Retourner vers « Fabrications diverses »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité